Imprimer

Santé-travail

Il s’agit ici d’étudier la centralité des questions de santé et de pénibilité au travail et la manière dont des groupes sociaux distincts participent à définir les enjeux de santé, dans leurs pratiques professionnelles, d’engagement et de mobilisations collectives. Les recherches au sein de cet axe s’appuient sur plusieurs enquêtes, individuelles ou collectives : sur les experts des problématiques de santé au travail (notamment des consultants auprès des Comités Hygiène, Sécurité et Conditions de travail (CHSCT) ; sur les négociations collectives pour l’amélioration des conditions de travail et la préservation de la santé ; sur la division sexuelle du travail et les risques ou les cancers professionnels ; sur les problèmes éthiques rencontrés par les chercheurs et praticiens dans le domaine de la santé ; enfin sur les pratiques de professionnels de santé à statut (médecins, pharmacien·ne·s, infirmier·e·s, assistant·e·s sociales) et leurs relations, voire leurs interactions, avec les classes populaires en France et en Belgique. Les recherches menées au sein de cet axe contribuent à l’étude des déterminations sociales des inégalités de santé, souvent minorées dans les approches territoriales de la santé (désertification médicale, régionalisation des politiques de santé publique…). Les séminaires « Le genre du mal être au travail » et « Maladies industrielles et mobilisations collectives » nourriront également cette problématique qui s’inscrit dans les actions impulsées par le DIM-Gestes.




^