Imprimer

Lorenzo Barrault-Stella

Sociologue, Chargé de recherche au CNRS


Domaines de recherche

  • Sociologie de l’action publique (transformations des États et des modes de gouvernement, analyse multi-niveaux, street level bureaucracy, travail et relations administratives, gouvernés)
  • Sociologie de la politisation et des comportements politiques (rapports aux institutions et à l’État, vote, résistances, action collective, délégation)
  • Sociologie de l’institution scolaire (politiques éducatives, administration scolaire, ségrégations, parents d’élèves, mobilisations éducatives)
  • Sociologie des inégalités, des classes populaires et des rapports sociaux de classes et de "races"
 

Recherches en cours

  • 2016-2020 : Enquête longitudinale sur les ancrages sociaux et les comportements politiques d’électeurs du Front National et d’abstentionnistes de différents groupes sociaux dans des contextes d’inégales intensités politiques, autour des élections présidentielles et législatives de 2017, au sein de la recherche sélectionnée par l’ANR « Analyses localisées comparatives du vote : défiance, abstention et radicalisation dans la France contemporaine » (ALCOV) coordonnée par Éric Agrikoliansky (IRISSO, CESSP, CURAPP, CHERPA, CRESPPA-CSU). Coordinateur scientifique de l’équipe CRESPPA-CSU et de chercheurs travaillant sur un quartier très hétérogène socialement au sein du projet ALCOV.
  • 2015-2019 : Enquêtes sur les rapports à l’institution scolaire et à l’État de parents d’élèves de différents groupes sociaux (avec Philippe Bongrand, EMA, Cédric Hugrée et Yasmine Siblot, Cresppa-CSU) et sur le médiateur de l’Éducation nationale au sein de la recherche ANR « Pratiques et représentations ordinaires des gouvernés face à l’État » (PROFET) coordonnée par Alexis Spire (IRIS). Coordinateur scientifique de l’axe relatif aux rapports à l’institution scolaire.
 

Recherches récentes

  • 2015-2016 : Recherche sur les transformations contemporaines des formes et des intermédiaires de la délégation politique des classes populaires en France (avec Bernard Pudal, Cresppa-CSU).
  • 2012-2015 : Enquête sur la réforme de l’État et ses effets sociaux dans le cas des fermetures scolaires dans les mondes ruraux contemporains, au sein du projet Encadrement et Sociabilités dans les Mondes Ruraux (ESMR) coordonné par Gilles Laferté, Julian Mischi et Nicolas Renahy (CESAER).
  • 2013-2015 : Enquête sur le groupe professionnel des rééducateurs de l’Éducation nationale exerçant au sein des réseaux d’aide aux enfants en difficulté (RASED) (avec Sandrine Garcia, IREDU, et Anne-Élise Vélu, IRISSO).
  • 2013-2015 : Participation au programme ECOS Sud « Démocratie, champ politique et représentations des intérêts sociaux : regards croisés entre la France, l’Argentine et le Chili » (Ministère des Affaires Étrangères, de l’Éducation nationale et de la Recherche), coordonné par Daniel Gaxie (CESSP), Frédéric Sawicki (CESSP), Alfredo Joignant (Université Diego Portales) et Federico Lorenc Valcarce (CONICET).
  • 2011-2014 : Participation à l’enquête collective Sociologie Politique des Élections (SPEL). Enquête sur les formes de la politisation et les rapports à l’institution électorale de jeunes des classes populaires de périphérie urbaine (avec Clémentine Berjaud, CESSP).
 

Publications

Ouvrages

Lorenzo Barrault-Stella, Gouverner par accommodements. Stratégies autour de la carte scolaire, Paris, Dalloz, Coll. « Nouvelle bibliothèque des thèses », 2013 - Préface de Daniel Gaxie, 732 p.

Cette recherche apporte des éclairages particulièrement intéressants sur un mode de gouvernement par accommodements qui fabrique de l’acceptabilité sur des questions pourtant sensibles par la mise en œuvre d’un subtil dosage de contraintes, dérogations, répressions, et tolérance devant beaucoup de (...) Lire la suite...



 

Coordination d’ouvrages et de dossiers de revues

  • À paraître : avec Alexis Spire (coord.), Numéro « Quand les dominants s’emparent du droit », Sociétés contemporaines.
  • À paraître : avec Brigitte Gaiti, Daniel Gaxie, Patrick Lehingue (coord.), La politique désenchantée ? Perspectives sociologiques, Presses Universitaires de Rennes, "Res publica", 2017.
  • À paraître : avec Pierre-Édouard Weill (coord.), Creating target publics for welfare policies. A comparative and multilevel approach, Springer, « Logic, argumentation and reasoning », 2017.

Collectif Sociologie politique des élections (SPEL) [1], Les sens du vote. Une enquête sociologique (France 2011-2014), Presses Universitaires de Rennes, coll. « Res Publica », 2016 - 230 p.

Que savons-nous des électeurs ? Tantôt honorés comme les garants de la démocratie, tantôt dénigrés pour leur apathie, parfois dénoncés pour leurs choix irrationnels ou soupçonnés de se laisser trop aisément séduire par les sirènes populistes, les électeurs des démocraties contemporaines font l’objet (...) Lire la suite...



Lorenzo Barrault-Stella, Federico Llorenc Valcarce (coord.), « Sociologia de la acción pública. Actores sociales y politicas estatales », Sudamerica. Revista de Ciencias Sociales, n°4, 2015 - 203 pages, en ligne.

Los cientistas sociales destinamos tiempo y esfuerzo al estudio de teorías generales sobre el Estado. Lo hacemos en nuestra formación inicial, luego en el ejercicio de nuestro oficio. Sin dudas, incluimos al Estado en casi todos nuestros análisis. Pero rara vez realizamos una abordaje crítico, (...) Lire la suite...



L. Barrault-Stella, Gaële Goastellec (coord.), « L’éducation, un objet désormais commun à la sociologie et à la science politique », Éducation et sociétés, n°36-2, 2015 – 239 p., en ligne.

Historiquement, la science politique s’est désintéressée de l’éducation et de l’école. Ce dossier ouvre un espace de débats autour de ses convergences avec la sociologie pour nourrir une nouvelle démarche réflexive et critique. Conçu après l’organisation par les coordinateurs d’un atelier du Colloque “Les (...) Lire la suite...



L. Barrault-Stella, Aurélie Llobet (coord.), « L’action publique éducative » Sociétés contemporaines, n°82, 2011 - 128 p., en ligne.

Les deux premiers articles de ce numéro proposent une sociologie politique de l’action publique éducative en se situant du point de vue des acteurs chargés de sa production, et de leurs interactions. Isabelle Lacroix étudie ainsi la mobilisation des parents d’élèves et montre, à partir du cas des (...) Lire la suite...



L. Barrault-Stella, Caroline Frau (coord.) « Le passage par la violence en politique », Cultures et conflits, n°81-82, 2011.

Ce numéro de Cultures & Conflits invite à explorer les configurations sociales, historiques et politiques afin de mieux comprendre la violence politique, en refusant tout « exceptionnalisme méthodologique ». Le dossier s’ouvre sur le cas de l’Allemagne avec une traduction inédite d’un texte de (...) Lire la suite...



 

Articles de revues à comité de lecture

  • « Produire un retrait de l’État acceptable. Les politiques de fermetures scolaires dans les mondes ruraux contemporains », Gouvernement et action publique, n°3, 2016, p. 33-58.
  • avec Sandrine Garcia et Anne-Élise Vélu, « Faire preuve de sa spécificité pour se maintenir. Le travail d’entretien du territoire professionnel des rééducateurs de l’Éducation nationale (2007-2015) », Sociologie du travail, volume 58, n°3, 2016, p. 296-317.
  • avec Clémentine Berjaud et Kevin Geay, « Distances à la politique des banlieues populaires aux beaux quartiers. Inégalités sociales et formes de désintérêt affiché pour la politique », Savoir agir, n°36, 2016, p. 83-98.
  • avec Nazli Nozarian, « La mobilisation d’étudiants dans une enquête autour de bureaux de vote. Produire des matériaux quantitatifs dans un contexte de sous-financement de la recherche », Pôle Sud, n°44, 2016, p. 21-34.
  • avec Bernard Pudal, « Représenter les classes populaires ? », Savoir-Agir, n°34, 2015, p. 71-80.
  • avec Federico Llorenc Valcarce, « La acción pública, el Estado y el tratamiento de los problemas sociales : una introducción », Sudamerica. Revista de Ciencias Sociales, n°4, 2015, p. 9-17.
  • « Jugar con la acción pública educativa. Los usos sociales de la mapa escolar en Francia », Sudamerica. Revista de Ciencias Sociales, n°4, 2015, p.95-113.
  • avec Gaele Goastellec, « L’éducation entre sociologie et science politique, des convergences contemporaines à leurs limites », Éducation et sociétés, n°36-2, 2015, p. 5-18.
  • avec Cécille Hess « Sur quelques techniques enseignantes du maintien de l’ordre. Ethnographie du travail de conformation au sein d’un collège populaire », Éducation et sociétés, n°36-2, 2015, p. 103-118.
  • avec Clémentine Berjaud, « Political practices from the sidelines. A qualitative approach to the political ambivalence in contemporary working-class youth in France », French Politics, vol.13, n°3, 2015, p. 221-240.
  • « Les rapports à l’institution scolaire de familles populaires dans les mondes ruraux contemporains », Agora débats/jeunesse, n°67, 2014, p. 21-36.
  • « Former de bons représentants. Les apprentissages militants formels et informels au sein d’une association de parents d’élèves », Les sciences de l’éducation. Pour l’ère nouvelle, vol. 47, n°1, 2014, p. 95-116.
  • « Des négociations collectives de l’action publique entre concertation et contestation. Les usages militants de la démocratie participative par les parents d’élèves en France », Revue internationale de politique comparée, n°4, 2013, p. 103-121.
  • « Les résistances de la carte scolaire. Les limites du volontarisme politique dans l’action publique », Politix, n°98, 2012, p. 109-128.
  • « Participer sous l’aile de la bureaucratie. Les effets de la concertation avec les familles dans la fabrique de la sectorisation scolaire », Participations, vol. 2, n°1, 2012, p. 103-125.
  • « Une politique auto-subversive. L’attribution des dérogations scolaires », Sociétés contemporaines, n°82, 2011, p. 31-58.
  • « Public action and political socialization. The parents face the educational policy in France », Politics, culture and socialization (IPSA), vol. 1, n°2, 2010, p. 159-176.
  • « Anticipations de l’avenir et différenciation des rapports au politique de jeunes des milieux populaires. Une enquête ethnographique en banlieue parisienne », Politique et sociétés, vol. 29, n°3, 2010, p. 97-114.
  • « Écrire pour contourner. L’évitement scolaire par courrier », Actes de la recherche en sciences sociales, n°180, 2009, p. 36-44.
  • « Une interpellation profane du politique. La lettre de jeunes de milieux populaires au Président de la République pendant les émeutes de 2005 », Réseaux, vol. 26, n°51, 2008, p. 37-62.
 

Articles de revues sans comité de lecture

  • « Les familles populaires, grandes perdantes des réformes éducatives ? Le cas des fermetures de classes dans les mondes ruraux », Contretemps, 8 novembre 2013 - En ligne.
  • « Défaut(s) d’expression. Sur la prise de parole médiatique de jeunes de "banlieues" », Médiamorphoses. Les Cahiers de l’INA, n°23, 2009, p. 106-108.
 

Chapitres d’ouvrages

  • avec Bernard Pudal, « Retour sur la politisation des classes populaires. Propositions pour une analyse des états de matière du politique et de leur convertibilité » in Lorenzo Barrault-Stella, Brigitte Gaïti, Daniel Gaxie, Patrick Lehingue (dir.), La politique désenchantée ? Perspectives sociologiques, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, à paraître en 2017.
  • avec Pierre- Edouard Weill, « The contemporary making of target populations for Welfare State », in Lorenzo Barrault-Stella, Pierre- Edouard Weill (dir.) Creating target publics for welfare policies. A comparative and multilevel approach, Berlin/Heidelberg, Springer, « Logic, argumentation and reasoning », à paraître en 2017.
  • « La rotura con pensamiento de Estado como premisa al análisis sociológico de la acción pública. ¿ Cómo la mapa escolar se hizo un instrumento de (no) carácter mixto en Francia ? », in Federico Lorenc Valcarce, Gabriel Vommaro (dir.), La politica en plural : perspectivas teoricas e investigaciones sobre politica y sociedad, Editorial universitaria de Mar del Plata, à paraître en 2017.
  • avec Clémentine Berjaud, « Sur quelques votes FN de jeunes des classes populaires en périphérie urbaine » , in Gérard Mauger, Willy Pellettier (dir.), Pourquoi tant de votes FN ?, Bellecombes-en-Bauges, Éditions du Croquant, « Savoir-agir », 2017, p. 195-208.
  • « Sciences politiques et éducation », in Agnès Van Zanten (dir.), Le dictionnaire de l’Éducation, Paris, PUF, 2ème édition, 2017.
  • avec Clémentine Berjaud, « Des jeunes de lycée professionnel et les élections de 2012. La politique au prisme des luttes entre fractions de classes », in Stéphane Beaud, Gérard Mauger (dir.), Une génération sacrifiée ? Jeunes des classes populaires dans la France désindustrialisée, Paris, Éditions Rue d’ULM, 2017, p. 155-167.
  • « Solliciter un arrangement auprès du politique. Ce que des demandes de passe-droit face à la carte scolaire révèlent sur les rapports au politique », in François Buton, Patrick Lehingue, Nicolas Mariot, Sabine Rozier (dir.), L’ordinaire du politique. Enquêtes sur les rapports profanes au politique, Presses Universitaires du Septentrion, 2016, p. 209-224.
  • avec Clémentine Berjaud, « “Celui qui parle de ça, limite on va le vanner.” Des jeunes des classes populaires face aux élections de 2012 » in Collectif SPEL, Les sens du vote. Une enquête sociologique (France, 2011-2014), Presses Universitaires de Rennes, 2016, p. 25-54.
  • avec Éric Agrikoliansky, Julien Fretel, Brigitte Le Grignou, Anne-France Taiclet, « “ Il y a de fortes chances que je sois obligé de voter Sarkozy.” (In)certitudes des choix électoraux », in Collectif SPEL, Les sens du vote. Une enquête sociologique (France, 2011-2014), Presses Universitaires de Rennes, 2016, p. 125-152.
  • avec Éric Agrikoliansky, Clémentine Berjaud, Thibaud Boncourt, Julien Fretel, Daniel Gaxie, Kevin Geay, Jérome Heurtaux, Brigitte Le Grignou, Sabine Rozier, Anne-France Taiclet, « Questions de méthode », in Collectif SPEL, Les sens du vote. Une enquête sociologique (France, 2011-2014), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2016, p. 195-216.
  • « Des groupes d’intérêt à l’École. Les collectifs locaux de parents d’élèves dans la fabrique de l’action publique éducative », in Stéphane Cadiou (dir.), Gouverner sous pression ? La participation des groupes d’intérêts aux affaires territoriales, Lextenso-LGDJ, « Droit et Société », 2015, p. 203-217.
  • « Jouer avec l’instrument. Les usages institutionnels et sociaux de la carte scolaire », in Charlotte Halpern, Pierre Lascoumes, Patrick Le Galès (dir.), L’instrumentation de l’action publique. Controverses, résistances, effets, Paris : Presses de Sciences Po, 2014, p. 397-415.
  • « L’entretien approfondi comme technique d’enquête sur la réception et les rapports aux médias », in Camille Laville, Laurence Leveneur, Aude Rouger (dir.), Construire son parcours de thèse. Manuel réflexif et pratique, Paris : L’Harmattan, 2008, p. 115-123.
 

Comptes rendus

  • Compte rendu de « Séverine Chauvel, Course aux diplômes : qui sont les perdants ?, Textuel, 2016 », Éducation et sociétés, à paraître en 2017.
  • Compte rendu de « Paul Pasquali, Passer les frontières sociales. Comment les « filières d’élites » entrouvrent leurs portes, Fayard, 2014 », Politix, n°113, 2016, p. 223-227.
  • Compte rendu de « Régis Cortéséro (dir.), La banlieue change ! Inégalités, justice sociale et action publique dans les quartiers populaires, Le Bord de l’eau, coll. « Clair & Net », 2012 », Revue française de science politique, vol. 65, n°3, 2013, p. 976-977.
  • Compte rendu de « Sylvie Tissot, De bons voisins. Enquête dans un quartier de la bourgeoisie progressiste, Raisons d’agir, 2011 », Genèses, 22 novembre 2012. En ligne
  • Compte rendu de « Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Les ghettos du gotha. Comment la bourgeoisie défend ses espaces, Seuil, 2007 », Politix, n°92, 2010, p. 204-205.
  • Compte rendu de « Marco Oberti, L’école dans la ville. Ségrégation, mixité, carte scolaire, Presses de Sciences Po, 2007 », Revue française de science politique, vol. 58, n°3, 2008, p. 539-541.
  • Compte rendu de « Gérard Mauger, L’émeute de novembre 2005. Une révolte proto-politique, Éditions du Croquant, 2006 », Revue française de science politique, vol. 57, n°3, 2007, p. 500-502.
  

Communications

Congrès nationaux et internationaux
  • « Follow ethnographically “ordinary people” in time. A comparative survey in France about relations to administrative et political institutions (2013-2017) », Congrès de l’American Political Science Association (APSA), Division Qualitative Methods, Panel : Ethnography, Culture, and Process Tracing, San Francisco, 31 aout-3 septembre 2017.
  • « Contribution to sociology of working-classes politicization. A qualitative analysis of the political ambivalence in contemporary French working-class » (tabled paper), 10th Congress of the Brazilian Association of Political Science (ABCP), Thematic Area Political Sociology, Belo Horizonte, 30 août-2 septembre 2016.
  • avec Nazli Nozarian, « Conflictualité sociale au quotidien et politisation informelle. Une sociologie politique des rapports sociaux de classes dans un quartier hétérogène socialement », 6ème Congrès de l’Association Française de Sociologie (AFS), RT 5 Classes sociales, Saint-Quentin-en-Yvelines, 29 juin-2 juillet 2015.
  • avec Nazli Nozarian, « La fabrique d’un collectif face au sous-financement de la recherche. Retour critique sur la mobilisation d’étudiants dans une enquête autour des bureaux de vote », ST Investiguer le bureau de vote, 13ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), Aix-en-Provence, 22-24 juin 2015.
  • avec Nazli Nozarian, « Temps politiques, temps ordinaires et (dé)politisation. L’encastrement social des rapports au politique d’électeurs “ordinaires” », ST Politique des temps ordinaires et politique des temps électoraux, 13ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), Aix-en-Provence, 22-24 juin 2015.
  • avec le collectif SPEL, « Comprendre les conditions de l’effervescence électorale : un dispositif d’entretiens panélisés (2011 à 2013) », ST Politique des temps ordinaires et politique des temps électoraux, 13ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), Aix-en-Provence, 22-24 juin 2015.
  • « What mean to be “citizen” ? Ethnographic investigations about the various modes of exercise of citizenship in France », XVIIIth World Congress of Sociology (ISA), RC 18 Political Sociology, Yokohama, 13-19 juillet 2014.
  • « How do rural popular groups mobilized ? Investigation about local resistances against closings of classes in the French context », XVIIIth World Congress of Sociology (ISA), RC 48 Civil society and collective action, Yokohama, 13-19 juillet 2014.
  • avec Daniel Gaxie et Frédéric Sawicki, « Custiones de método : la sociologia politica y la investigacion social », Encuentro Internacional theoria y practiva politica, Université de Mar Del Plata, Argentine, 11-13 décembre 2013.
  • avec Clémentine Berjaud, « The representations of “representative democracy” of young people from the working classes », 7th General Conference of European Consortium for Political Research (ECPR), Standing Group on Political Sociology, Bordeaux, 4-7 septembre 2013.
  • « La domination politique à l’école au prisme des fermetures de classes en milieu rural. Concentration de l’offre scolaire et inégalités sociales des résistances des familles », 5ème Congrès de l’Association Française de Sociologie (AFS), RT 4 Sociologie de l’Éducation et de la Formation, Nantes, 2-5 septembre 2013.
  • avec Clémentine Berjaud, « Permanences et transformations des préférences politiques de jeunes des milieux populaires pendant la séquence électorale de 2012 », 12ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), ST L’élection présidentielle de 2012, Paris, 9-11 juillet 2013.
  • « La prospective entre dispositif de gouvernement et instrument de résistance. Les usages institutionnels et sociaux de la prospective dans les politiques de définition de l’offre scolaire », 12ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), ST 13 Prospective et action publique, Paris, 9-11 juillet 2013.
  • « La participation des enseignants aux mobilisations autour des fermetures de classes. Une analyse localisée en milieu rural », 12ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), ST Les enseignants, un groupe mobilisé ?, Paris, 9-11 juillet 2013.
  • « The transformations of political clientelism by development of participatory experiments : the example of educational policies in France », Second Forum of the International Sociological Association (ISA), RC 18 Political Sociology, Buenos Aires, 1-4 août 2012 (tabled paper).
  • « State regulation by street level bureaucracy : who are the regulators of educational policies in France ? », 22nd World Congress of Political Science (IPSA), Session Public Policy, Madrid, 8-12 juillet 2012.
  • « Les interpellations individuelles des élus locaux : l’exemple de demandes relatives au choix de l’école. Une contribution à l’analyse des rapports pratiques au politique », 11ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), ST Rapports au politique et comportements électoraux, Strasbourg, 31 août-2 septembre 2011.
  • « Des négociations de l’action publique entre concertation et contestation : les usages de dispositifs participatifs par les militants parents d’élèves en France », 11ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP) , ST Logiques de la participation politique : de la contestation à la démocratie participative, Strasbourg, 31 août-2 septembre 2011.
  • « Les possibilités d’inflexion de l’action publique dans le cadre de dispositifs participatifs : l’exemple de la fabrique de la carte scolaire en France », 4ème Congrès International des Associations Francophones de Science Politique (C5P), ST Redimensionner l’action publique, Bruxelles, 20-22 avril 2011.
  • « An ethnographic analysis of public policies. Productions and negotiations of contemporary educational policies in France : social pressures and clientelist practices », Congrès de l’American Political Science Association (APSA), Division Public Policy, Washington, 2-5 septembre 2010.
  • « L’action publique de régulation de l’accès à l’École. Une analyse relationnelle des politiques publiques au prisme de la carte scolaire », Congrès de la Société Québécoise de Science Politique (SQSP), Atelier Analyser l’espace social des politiques publiques, Québec, 20-21 mai 2010.
  • « From perception to mobilization ? The example of protesting practices face the school map in France », 5th General Conference of European Consortium for Political Research (ECPR) , Panel Perceptions and Protest Behavior, Potsdam, 10-12 septembre 2009.
  • « The parents and the school map in France : stakes of socialization, policy issues and political socialization », 21st World Congress of Political Science (IPSA), RC 21 Political socialization and education, Santiago du Chili, 12-16 juillet 2009.
  • « La production des politiques de sectorisation scolaire et les parents d’élèves : sur quelques pratiques autour de l’action publique », 3ème Congrès de l’Association Française de Sociologie (AFS), RT 4 Sociologie de l’Éducation et de la Formation, Paris, 14-17 avril 2009.
  • « Façonnage institutionnel et formations militantes au sein d’une association de parents d’élèves : dispositifs restrictifs et apprentissages informels à la FCPE », 3ème Congrès de l’Association Française de Sociologie (AFS), RT 34 Sociologie Politique, Paris, 14-17 avril 2009.
  • « Jeunes, genre et appartenance ethnique : enjeux scientifiques et perspectives de recherche », Congrès de la Société Québécoise de Science Politique (SQSP), Atelier Les jeunes en politique au prisme du genre et de l’appartenance ethnique, Montréal, (avec Guillaume Girard, CESSP), 7-8 mai 2008.
  • « A plurality of relationships to politics of young people from the working classes », 4th General Conference of European Consortium for Political Research (ECPR), Panel Young people in different context, Pise, 6-7 septembre 2007.
  • « Les politisations différentielles de jeunes de milieux populaires : mobilisation des expériences pratiques et influences des conditions quotidiennes d’existence », 9ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), Atelier La politisation pratique, Toulouse, 5-7 septembre 2007.
  • « Différenciation des rapports au politique et pluralité des pratiques participatives : l’exemple de jeunes de milieux populaires », 2ème Congrès International des Associations Francophones de Science Politique (C5P), Atelier Représentation et participation politique, Québec, 25-26 mai 2007.
Conférences, colloques et journées d’études
  • « Rapports sociaux du quotidien, groupes d’appartenance et politisations. Contribution à une ethnographie de la « citoyenneté » à partir de deux enquêtes au sein d’un lycée professionnel et d’un quartier en cours de « gentrification » », Journée d’étude Des rapports « profanes » à la politique ?, Groupe ETHNOPOL – CURAPP-ESS, 13 décembre 2016.
  • « Pour une sociologie politique des objets éducatifs », Colloque Penser les nouvelles problématiques éducatives dans une perspective internationale, Université Paris Est-Créteil (UPEC-OUIEP), 16-18 novembre 2016.
  • avec Bernard Pudal, « Retour sur la question de la politisation des classes populaires », Journées d’étude Politisations émergentes, politisations précaires ?, CRESPPA, 28-29 janvier 2016.
  • avec Bernard Pudal, « Les classes populaires, un groupe « sur-politisé » ? De la faible politisation légitime aux formes de politisation oubliées », Journées d’étude Bilan et perspectives pour l’analyse sociologique du politique. Débats autour des travaux de Daniel Gaxie, Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, CESSP-CURAPP-SAGE, 10-11 septembre 2015.
  • avec Nazli Nozarian, « La formation collective des préférences lors des élections municipales de 2014. Une analyse localisée des comportements politiques dans un quartier en cours de “gentrification” », Journées d’étude Les élections municipales 2014 : retour sur enquêtes, CESSP, Université Paris 1, 9-10 avril 2015.
  • avec Nazli Nozarian, « Sur quelques formes d’habiletés politiques. Faut-il être politisé pour être un “virtuose” de l’institution électorale ? », Journée d’étude Les virtuoses du vote, ERMES-CSU, Université Paris 8, 14 novembre 2014.
  • avec Clémentine Berjaud, « Popular relationships to politics and elections of young people from the working classes. A qualitative inquiry in French suburbs », Conférence Internationale The Transformations of representative democracy, Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, Université de Turin, Université de Standford, 13-14 novembre 2014.
  • avec Nazli Nozarian, « Sociabilités et rapports à l’institution électorale dans des conjonctures d’inégales intensités. Matériaux qualitatifs et quantitatifs croisés quant aux élections municipales et européennes de 2014 », Journée d’étude de l’Association des Groupes de Recherche Universitaires sur les Municipales (AGRUM), Université Paris 1, 12 juin 2014.
  • avec Sandrine Garcia et Anne-Elise Vélu, « Professionnalisation et autonomisation d’un groupe professionnel au sein de l’État. Comment les rééducateurs de l’Éducation nationale s’approprient la politique de lutte contre l’échec scolaire », Journée d’étude Professionnalisation(s) et État. Une sociologie politique des professions, Institut d’Études Politiques de Toulouse (LaSPP), 9-10 avril 2014.
  • avec Nazli Nozarian, « Groupes d’appartenance et rapports aux élections municipales. Contribution à la sociologie de la formation collective des préférences politiques », Journée d’étude de l’Association des Groupes de Recherche Universitaires sur les Municipales (AGRUM), Université Paris 1, 7 mars 2014.
  • avec Clémentine Berjaud, « The "crisis" of representative democracy in prism of working classes relationships to politics », Conférence du Groupe de Recherche International La démocratie est-elle en crise ?, Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne (CESSP-AFSP), 12 avril 2013.
  • « Les ambivalences des relations entre les stratégies des familles et les réputations des établissements », Colloque Les mobilités dans le système scolaire, Institut d’Études Politiques de Lille (CERAPS), 28-29 septembre 2012.
  • avec Clémentine Berjaud, « Transformations et inertie des rapports au politique en milieux populaires pendant les campagnes électorales de 2012. Une enquête qualitative auprès de lycéens professionnels », Journée d’étude Sociologie Politique des élections (SPEL), Paris, 14 septembre 2012.
  • « Participer sous l’aile de la bureaucratie. L’exemple de la concertation avec les familles dans la fabrique de la carte scolaire », Journée d’étude organisée par la Revue Participations, École des Hautes Études en Sciences sociales (EHESS), 6 juillet 2012.
  • « Gouverner l’École avec les familles ? Les collectifs de parents d’élèves dans la fabrique de l’action publique éducative », Colloque Groupes d’intérêts et gouvernement local, Université de Nice-Sophia Antipolis (ERMES), 20-21 juin 2012.
  • « Les commissions d’attribution des dérogations scolaires ou les incertitudes d’un mode de gouvernement local », Journée d’études Commissions et gouvernement local, Institut d’Études Politiques de Lyon (Triangle), 3-4 février 2011.
  • « L’instrument cartographique entre usages bureaucratiques et effets propres. Une analyse ethnographique de la fabrique de la carte scolaire », Colloque International Les instruments d’action publique mis en discussion théorique, Sciences Po Paris - Centre d’Études Européennes (CEE), 6-8 janvier 2011.
  • « Le “contacting” des parents d’élèves. Les stratégies de scolarisation négociées auprès des autorités publiques », Colloque du RT 4 Sociologie de l’Éducation et de la Formation de l’Association Française de Sociologie (AFS), Université Paris-Descartes, 9 mars 2010.
  • « De la loyauté politique à la défection scolaire. Éléments de réflexion sur l’“auto-trahison” et ses implications », Colloque La trahison au regard des sciences sociales, Université Nancy 2 (Lasures), 18 septembre 2009.
  • « Rapports à l’espace et répertoires d’actions : l’exemple de pratiques de contournement de la sectorisation scolaire », Colloque Espace de vie, espaces enjeux : entre investissements ordinaires et mobilisations politiques, Université de Rennes 2 - Institut d’Études Politiques de Rennes (CRAPE), 5-7 novembre 2008.
  • « Sur la différenciation des rapports des “usagers” à l’action publique : l’exemple de la sectorisation scolaire », Colloque Ce que l’école fait aux individus, Université de Nantes (CENS), 16-17 juin 2008.
  • « Prise de parole citoyenne a priori improbable et différenciation des rapports au politique : l’exemple d’une lettre de jeunes de milieux populaires au Président de la République », Journée d’études Des discours aux effets de la communication en démocratie, École Doctorale de Science Politique de l’Université Paris 1 (CESSP), 21 septembre 2007.
  • « L’entretien approfondi comme technique d’enquête sur la réception et les rapports aux médias : une expérience de recherche qualitative », Journée d’études Le parcours d’un jeune chercheur en Sciences de l’Information et de la Communication, Maison des Sciences de l’Homme-Paris Nord et Université Paris 8 (CEMTI), 24-26 avril 2007.
Séminaires et ateliers de recherche
  • « Comment sont attribuées les dérogations à la carte scolaire ? Des pratiques institutionnelles aux inégalités sociales », Séminaire du Master 2 Diversité, Discriminations et Représentations, Université Paris 8, 13 février 2017.
  • « Les mobilisations politiques de parents d’élèves en France », Séminaire Parentalités, École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), 12 mai 2016.
  • « Les fermetures scolaires dans les mondes ruraux contemporains. De la réforme de l’État à ses effets sociaux », Séminaire Encadrement et sociabilité des mondes ruraux, INRA Dijon (CESAER), 13 mai 2015.
  • avec Sandrine Garcia et Anne-Elise Vélu, « Résister à une mort politique annoncée. Comment les rééducateurs de l’Éducation nationale se maintiennent malgré la restriction des RASED depuis 2007 », Séminaire général de l’IRISSO, Université Paris Dauphine, 3 avril 2015.
  • Présentation de l’ouvrage Gouverner par accommodements. Stratégies autour de la carte scolaire, Paris, Dalloz, 2013, Séminaire général du SAGE, Institut d’Études Politiques de Strasbourg (SAGE), 26 juin 2014.
  • Discussion autour de l’ouvrage de Céline Braconnier, Une autre sociologie du vote. Les électeurs dans leurs contextes : bilan critique et perspectives, Cergy Pontoise, Lextenso éditions, 2010, Séminaire Ancrages sociaux du politique (CESSP), Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, 26 mai 2014.
  • Présentation de l’ouvrage Gouverner par accommodements. Stratégies autour de la carte scolaire, Paris, Dalloz, 2013, Séminaire général du CERAPS, Université de Lille 2 (CERAPS), 17 avril 2014.
  • « Une sociologie des politiques éducatives dans les mondes ruraux. Les fermetures de classes en contexte peu peuplé et les inégalités des résistances des familles », Séminaire Sociologie de l’éducation, École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), 19 mars 2014.
  • Présentation de l’ouvrage Gouverner par accommodements. Stratégies autour de la carte scolaire, Paris, Dalloz, 2013, Séminaire général de l’École Doctorale de Science Politique (CESSP), Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, 10 mars 2014.
  • Présentation de l’ouvrage Gouverner par accommodements. Stratégies autour de la carte scolaire, Paris, Dalloz, 2013, Séminaire général du LaSPP, Institut d’Études Politiques de Toulouse (LaSSP), 14 février 2014.
  • avec Clémentine Berjaud, « Les rapports au politique de jeunes des classes populaires au prisme des événements électoraux de 2012. Distances, autonomie et distinctions sociales », Séminaire Socialisations, engagements et mobilisations politiques pratiques (SEMOPP), Institut d’Études Politiques de Toulouse (LaSSP), 13 février 2014.
  • Présentation de l’ouvrage Gouverner par accommodements. Stratégies autour de la carte scolaire, Paris, Dalloz, 2013, Séminaire général du CURAPP-ESS, Université de Picardie Jules Vernes (CURAPP-ESS), 18 octobre 2013.
  • Présentation de l’ouvrage Gouverner par accommodements. Stratégies autour de la carte scolaire, Paris, Dalloz, 2013, Séminaire du Master 2 Sciences Sociales du Politique de l’IEP de Strasbourg, Université de Mulhouse, 11 octobre 2013.
  • « Conduire une recherche postdoctorale de terrain. Les apports de la participation à une enquête collective relative aux mondes ruraux », Séminaire jeunes chercheurs, Institut d’Études Politiques de Strasbourg (SAGE), 7 mars 2013.
  • « La carte scolaire au prisme de la sociologie politique. Retour sur un mode de gouvernement », Séminaire général du CESAER, INRA-Dijon (CESAER), 17 décembre 2012.
  • « L’action collective des parents d’élèves comme mode d’adaptation des politiques éducatives : entre mobilisations routinières et radicalisations ponctuelles », Séminaire Pratiques Politiques Locales (IRIS), École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Paris, 1er février 2011.
  • « Los sectores populares y la politica en Francia : desmovilización o/y participación oculta ? », Séminaire d’analyse de l’action publique de l’Université du Chili à Santiago, 10 juillet 2009.
  • « L’accès à la main gauche éducative de l’État. Une sociologie politique des parents d’élèves et des politiques de sectorisation scolaire », Séminaire général de l’École doctorale de Science Politique de l’Université Paris 1 (CESSP), 16 mars 2009.
 

Responsabilités scientifiques

Responsabilités éditoriales

Réseaux professionnels

Animation de la recherche

  • Séminaires
    - 2015-2017 : Organisation du Séminaire général de l’équipe CSU (Cultures et Sociétés Urbaines) du Cresppa (CNRS UMR 7217), avec Christelle Dormoy, Artemisa Flores Espinola, Cédric Hugrée et Marie Ménoret.
    - 11 janvier 2017 : Organisation du Séminaire commun des RT 34 (Sociologie politique) et RT 17 (Relations professionnelles) de l’Association Française de Sociologie, autour du livre de Julian Mischi, Le Bourg et l’atelier. Sociologie du combat syndical, (Marseille, Agone, 2016), avec Maxime Quijoux.
    - 21 janvier 2016 : Organisation du Séminaire du RT 34 de Sociologie Politique de l’AFS et du CRESPPA-CSU autour de l’ouvrage La logique du désordre. Relire la sociologie de Michel Dobry, coordonné par Myriam Ait-Aoudia et Antoine Roger (Paris, Presses de Sciences Po, 2015), avec Mathilde Pette.
    - 2014-2015 : Organisation du Séminaire général du SAGE (CNRS UMR 7363), avec Sylvie Monchatre.
  • Colloques et journées d’études
    - 10-11 septembre 2015 : Organisation des Journées d’Étude « Bilan et perspectives pour l’analyse sociologique du politique. Débats autour des travaux de Daniel Gaxie », Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne (CESSP-CURAPP-SAGE), avec Brigitte Gaïti (CESSP) et Patrick Lehingue (CURAPP-ESS).
    - 9-10 octobre 2014 : Organisation de la Journée d’Étude « Les élections européennes en pratiques. Fabrique des offres électorales et diversité des attitudes des publics » Université de Strasbourg, Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme (SAGE), avec Sébastien Michon (SAGE).
    - 25 juin 2009 : Organisation de la Journée d’Étude « École et Politique. L’action publique éducative : entre mise en œuvre et mobilisations », Université Paris Dauphine (IRISSO), avec Aurélie Llobet (IRISSO).
    - 26 septembre 2008 : Organisation de la Journée d’Étude « L’action violente en politique : labellisations, division du travail, carrières », École Doctorale de Science Politique de l’Université Paris 1 (CESSP), avec Florence Brisset-Foucault, Vincent Demunck, Caroline Frau, Guillaume Girard, Benjamin Gourisse.
  • Panels et ateliers lors de congrès nationaux et internationaux
    - 10-12 juillet 2017 : Organisation de la ST « Être représenté ? Sociologie du sentiment de représentation politique », 14ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), Université de Montpellier, avec Julien Talpin (CERAPS).
    - 3-6 juillet 2017 : Co-organisation de l’atelier « La (non) circulation des savoirs de sociologie politique vers le politique », RT 34 de Sociologie politique, Congrès de l’Association Française de Sociologie, Amiens, avec Mathilde Pette (CRESEM).
    - 23-28 juillet 2016 : Organisation du Panel « The intensive analysis of political behaviors. Interests and limits of the qualitative approaches of the vote », 24th World Congress of Political Science (IPSA), Istanbul, avec Clémentine Berjaud (CESSP).
    - 8-10 juillet 2015 : Organisation du Panel « The making of target publics for welfare policies. A multilevel approach », 10th International Conference in Interpretive Policy Analysis (IPA), Université de Lille, avec Pierre-Édouard Weill (SAGE).
    - 22-24 juin 2015 : Organisation de la Section thématique « Les gouvernés aux prises avec l’action publique. Variation des représentations et inégalités des pratiques », 13ème Congrès de l’Association Française de Science Politique (AFSP), IEP d’Aix-en-Provence, avec Alexis Spire (IRIS).
    - 17-19 novembre 2014 : Organisation de l’Atelier « L’éducation, un objet commun à la sociologie et à la science politique », Colloque international « Les sciences sociales européennes face à la globalisation de l’éducation et de la formation », Université d’Amiens, avec Gaële Goastellec (OSPS).
    - 23-25 juin 2011 : Organisation du Panel « The appropriations of public policies by citizens », 6th International Conference of Interpretive Policy Analysis (IPA), Université de Cardiff, avec Nazli Nozarian (CESSP).
    - 7-8 mai 2008 : Organisation de l’Atelier « Les jeunes en politique au prisme du genre et de l’appartenance ethnique », Congrès de la Société Québécoise de Science Politique (SQSP), Université de Montréal, avec Guillaume Girard (CESSP).
 

Enseignements

- 2016-2017 : Séminaire de Master 2 Sociologie des politiques de "mixité" sociale, Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, Master 2 Action publique territoriale.

- 2016-2017 : Cours magistral de Théories des politiques publiques, Université Paris 1- Panthéon Sorbonne, Master 1 de Science Politique.

- 2016-2017 : Séminaire Méthodologie de la recherche et de l’enquête de terrain, Université Paris Ouest Nanterre, Master 2 Procédures pénales et politiques criminelles.

- Direction de mémoires de Master 1 et de Master 2 au sein des départements de sociologie et de science politique des Universités Paris 1 et Paris 8.


^