Imprimer

Articles de revues à comité de lecture

 

  • « Produire un retrait de l’État acceptable. Les politiques de fermetures scolaires dans les mondes ruraux contemporains », Gouvernement et action publique, n°3, 2016, p. 33-58.
  • avec Sandrine Garcia et Anne-Élise Vélu, « Faire preuve de sa spécificité pour se maintenir. Le travail d’entretien du territoire professionnel des rééducateurs de l’Éducation nationale (2007-2015) », Sociologie du travail, volume 58, n°3, 2016, p. 296-317.
  • avec Clémentine Berjaud et Kevin Geay, « Distances à la politique des banlieues populaires aux beaux quartiers. Inégalités sociales et formes de désintérêt affiché pour la politique », Savoir agir, n°36, 2016, p. 83-98.
  • avec Nazli Nozarian, « La mobilisation d’étudiants dans une enquête autour de bureaux de vote. Produire des matériaux quantitatifs dans un contexte de sous-financement de la recherche », Pôle Sud, n°44, 2016, p. 21-34.
  • avec Bernard Pudal, « Représenter les classes populaires ? », Savoir-Agir, n°34, 2015, p. 71-80.
  • avec Federico Llorenc Valcarce, « La acción pública, el Estado y el tratamiento de los problemas sociales : una introducción », Sudamerica. Revista de Ciencias Sociales, n°4, 2015, p. 9-17.
  • « Jugar con la acción pública educativa. Los usos sociales de la mapa escolar en Francia », Sudamerica. Revista de Ciencias Sociales, n°4, 2015, p.95-113.
  • avec Gaele Goastellec, « L’éducation entre sociologie et science politique, des convergences contemporaines à leurs limites », Éducation et sociétés, n°36-2, 2015, p. 5-18.
  • avec Cécille Hess « Sur quelques techniques enseignantes du maintien de l’ordre. Ethnographie du travail de conformation au sein d’un collège populaire », Éducation et sociétés, n°36-2, 2015, p. 103-118.
  • avec Clémentine Berjaud, « Political practices from the sidelines. A qualitative approach to the political ambivalence in contemporary working-class youth in France », French Politics, vol.13, n°3, 2015, p. 221-240.
  • « Les rapports à l’institution scolaire de familles populaires dans les mondes ruraux contemporains », Agora débats/jeunesse, n°67, 2014, p. 21-36.
  • « Former de bons représentants. Les apprentissages militants formels et informels au sein d’une association de parents d’élèves », Les sciences de l’éducation. Pour l’ère nouvelle, vol. 47, n°1, 2014, p. 95-116.
  • « Des négociations collectives de l’action publique entre concertation et contestation. Les usages militants de la démocratie participative par les parents d’élèves en France », Revue internationale de politique comparée, n°4, 2013, p. 103-121.
  • « Les résistances de la carte scolaire. Les limites du volontarisme politique dans l’action publique », Politix, n°98, 2012, p. 109-128.
  • « Participer sous l’aile de la bureaucratie. Les effets de la concertation avec les familles dans la fabrique de la sectorisation scolaire », Participations, vol. 2, n°1, 2012, p. 103-125.
  • « Une politique auto-subversive. L’attribution des dérogations scolaires », Sociétés contemporaines, n°82, 2011, p. 31-58.
  • « Public action and political socialization. The parents face the educational policy in France », Politics, culture and socialization (IPSA), vol. 1, n°2, 2010, p. 159-176.
  • « Anticipations de l’avenir et différenciation des rapports au politique de jeunes des milieux populaires. Une enquête ethnographique en banlieue parisienne », Politique et sociétés, vol. 29, n°3, 2010, p. 97-114.
  • « Écrire pkur cmndourner. L’évitement scolaire par courrier », Actes de la recherche en sciences sociales, n°180, 2009, p. 36-44.
  • « Une interpellation profane du politique. La lettre de jeunes de milieux populaires au Président de la République pendant les émeutes de 2005 », Réseaux, vol. 26, n°51, 2008, p. 37-62.

7 juin 2017


^