Imprimer

Contact

Carlotta Benvegnù
Cresppa-CSU
59-61 rue Pouchet
75849 Paris Cedex 17
 Lui écrire

8 novembre 2018

Carlotta Benvegnù

Docteure en sociologie


Domaines de recherche

  • Sociologie du travail, du syndicalisme et des mobilisations
  • Sociologie des classes populaires
  • Ethnographie et comparaison internationale
  • Sociologie des espaces urbains
 

Thèse soutenue

Carlotta Benvegnù, « Dans les ateliers de la circulation. Une ethnographie du travail logistique entre le Grand Paris et la métropole diffuse vénitienne », thèse pour le doctorat de sociologie, en co-tutelle entre l’Université de Padoue et l’Université Paris 8, sous la direction de Devi Sacchetto (Fisppa, Université de Padoue) et Cédric Lomba (Cresspa-CSU), 30 octobre 2018.

Résumé :
Les entrepôts de la logistique, secteur charnière entre production et consommation, ne produisent pas une marchandise en particulier, mais un flux de marchandises. Partant du constat que le secteur, en forte croissance ces dernières années, a été le plus souvent étudié par les sciences sociales de manière globale, l’objectif de la thèse est d’analyser de manière intensive deux entrepôts logistiques appartenant à la même entreprise dans deux contextes nationaux et régionaux différents, le nord-est de l’Italie et la région parisienne. Plusieurs interrogations traversent cette enquête. Comment les entreprises multinationales de logistique s’adaptent-elles au contexte juridique, économique et social dans lequel elles opèrent et comment participent-elles à le transformer ? Quels sont les personnels mobilisés ? Quelles sont leurs conditions et pratiques de travail ? L’analyse porte donc sur l’organisation du travail, sur les effets des politiques de recrutement et de gestion sur les expériences sociales des ouvriers migrants et locaux, sur les interactions entre salariés et entre groupes, ainsi que sur les pratiques de résistances formelles et informelles. La recherche s’appuie sur une enquête ethnographique dans les deux entrepôts, ainsi que sur une série d’entretiens biographiques. La thèse se situe au croisement d’une sociologie du travail et d’une sociologie des organisations, d’une sociologie des mobilisations collectives et de la segmentation du marché de l’emploi, d’une sociologie des classes populaires, et plus secondairement d’une sociologie des espaces urbains.

- Mots-clefs : logistique ; entrepôts ; comparaison ; ethnographie ; grève ; résistances ; segmentation ; industrialisation

 

Publications

Coordination d’ouvrages et de dossiers de revues

Carlotta Benvegnù et Francesco I. Lannuzzi (Eds.), Figure del lavoro contemporaneo. Un’inchiesta sui nuovi regimi della produzione, Verona : Ombre Corte, 2018 - 167 p.

Negli ultimi anni il lavoro è tornato con forza al centro del dibattito. I contributi raccolti in questo volume intendono indagarne le mutazioni intercorse negli ultimi anni proponendo un approccio alternativo a quelli che oggi sembrano orientare maggiormente la ricerca, spesso legata (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues scientifiques

  • 2017 Benvegnú C., Gaborieau D., "Produire le flux. L’entrepôt comme prolongement d’un monde industriel sous une forme logistique”, SavoirAgir, 38/1, resumé
  • 2016 Benvegnú C., “Netturbini nell’era delle privatizzazioni. Ristrutturazioni del settore della raccolta dei rifiuti a Parigi”, Sociologia del lavoro, n°2, resumé
 

Chapitres d’ouvrages

  • 2018 Benvegnú C., Haidinger B., Sacchetto D. “Restructuring labour relations and employment in the European logistics sector. Unions’ responses to a segmented workforce”, in Doellgast V., Lillie N., Pulignano V. (dir.), Reconstructing Solidarity : Labour unions, precarious work, and the politics of institutional change in Europe, Oxford University Press, resumé
  • 2018 - Benvegnú C., Cuppini N., “ Struggles and Grassroots Organizing in an Extended European Choke-point”, dans Wilson J.A., Ness I. (dir.), Choke Points : Logistics Workers and Solidarity Movements Disrupting the Global Supply Chain, PlutoPress, London
 

^