Imprimer

Hugo Bonin

Doctorant en cotutelle à l’Université Paris 8 et à l’Université du Québec à Montréal

CV-HB-English-2019


Domaines de recherche

  • Théories de la démocratie
  • Histoire des idées politiques
  • Philosophie politique britannique
  • Théorie politique
 

Thèse en cours

« Masses et Monuments » : « Democracy » en Grande-Bretagne, 1770-1920, thèse en cotutelle Université du Québec à Montréal et Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, sous la direction de Francis Dupuis-Déri et d’Yves Sintomer.

Terme vilipendé, associé au désordre et à la foule, democracy devient, au cours du long 19e siècle britannique, un objectif politique légitime, synonyme de gouvernement représentatif et de société égalitariste. Cette transformation s’explique à la fois par les mutations socioéconomiques qui traversent la Grande-Bretagne durant cette période, ainsi que par les stratégies rhétoriques d’acteurs politiques spécifiques. Combinant histoire conceptuelle, humanités numériques et théorie politique, cette thèse démontre que ce n’est qu’au tournant du siècle que democracy s’impose au sein de l’imaginaire politique britannique, soit près de cinquante ans après ses rivaux français et états-uniens.

Différentes sources (débats parlementaires, traités politiques, ouvrages de référence, presse périodique) et méthodes d’analyse (lecture interne, logiciels issus la linguistique de corpus) sont mobilisées. Quatre moments clefs sont retenus, chacun étant structuré par une opposition conceptuelle différente. Dans le premier, de 1775 à 1801, democracy, terme alors peu commun, s’oppose à la monarchie et voit ses connotations négatives renforcées suite à la révolution française. Dans le second, qui va de 1827 à 1852, democracy est conçu en opposition à aristocracy. Si certains s’approprient alors le terme de manière positive (chartistes, républicains européens en exil), le qualificatif reste peu appliqué à la Grande-Bretagne. Entre 1865 et 1890, sous l’impulsion du Second Reform Act (1867) et surtout du Third Reform Act (1884), tant conservateurs que socialistes en viennent à se dire democrats. Face à la montée de la plutocracy, le terme est de plus en plus utilisé de manière positive en référence à la société britannique. Finalement, dans le quatrième moment, de 1904 à 1914, les suffragettes opposent la « false male democracy  » à la « true democracy ». Democracy devient alors une bannière auquel tous les acteurs politiques se rallient – chacun prétendant en avoir la vraie définition.

 

Publications

Ouvrages

Hugo Bonin La démocratie hasardeuse : essai sur le tirage au sort en politique, Montréal, (Québec) : XYZ éditeur, 2017 - 155 p.

Il est presque devenu cliché de parler de la « crise de la démocratie » que traversent les sociétés occidentales. Les femmes et les hommes politiques sont désormais perçus comme une caste de privilégiés au service des grandes entreprises et du monde de la finance. La corruption rend les citoyens de plus (...) Lire la suite...



 

Articles

  • 2019 [en publication], avec Francis Dupuis-Déri, « Quelle approche pour quelle histoire des idées politiques ? », Revue française d’histoire des idées politiques, 49.
  • 2019, « Plebs, Class and Everything in Between : A Review of The Plebeian Experience by Martin Breaugh », Historical Materialism, 27(1), p. 269-280.
  • 2017, « Sur la "nature" du tirage au sort en politique : Dialogue entre hasard et élection », Politique et Sociétés, 36(1), p.3-23.
  • 2016, « "It’s a Student Strike but a People’s Struggle" : Class in the 2012 Québec’s "Maple Spring" », Journal of Labor & Society, 19(3), p. 341-357.
 

Autres articles

  • 2019, « La démocratie mort-née », Nouveau Projet, 15, p. 143-146.
  • 2016, « L’élection, horizon de la démocratie ? », Relations, n°785, juillet-août 2016, p. 33-34.
  • 2013, « The DOs and DON’Ts of the Québec Student Strike », Canadian Dimension, vol. 47, #1, 25-26, janvier-février 2013.
 

Comptes rendus

  • 2019, [en publication], « The Springs of Democracy – Pasi Ihalainen », Contributions to the History of Concepts.
  • 2016, « Le principe démocratie : Enquête sur les nouvelles formes du politique - Albert Ogien et Sandra Laugier », Politique et Sociétés, 35(2-3), p. 281-282. DOI : http://dx.doi.org/10.7202/1037026ar.
  • 2015, « The Democratic Imagination : Envisionning Popular Power in the 21st Century - James Cairns et Alan Sears », Revue française de science politique, 65(2), p.340-341.
  

Communications

Communications scientifiques
  • « La Begriffsgeschichte à l’heure du tournant digital : potentiels théoriques et défis pratiques », Colloque « Histoire, langues et textonométrie », Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, janvier 2019.
  • « Émile-Honoré Cazelles, traducteur, républicain et préfet : Le cas des Chapitres sur le socialisme de J. S. Mill », avec Vincent Guillin, Journée d’étude « Traduire la politique en Europe au XIXe siècle », IHMC-ENS, novembre 2018.
  • « Médecin, traducteur et haut-fonctionnaire : Émile-Honoré Cazelles, entre engagement politique, propagande philosophique et carrière administrative », avec Vincent Guillin, Colloque international de la Société Française pour les Sciences de l’Homme (SFHSH), EHESS, septembre 2018.
  • « ‘From Antagonist to Protagonist’ : ‘Democracy’ and ‘People’ in British Parliamentary Debates, 1770-1920 », Colloque « The Will of the People », Bath Spa University (Royaume-Uni), juin 2018.
  • « La grève de 2012 comme expérience plébéienne », Séminaire du Centre d’étude en pensée politique (CEPP), Université du Québec à Montréal, novembre 2016.
  • « Le défi démocratique et la question du tirage au sort », 8e colloque sur la participation citoyenne, Congrès de l’ACFAS, Université du Québec à Rimouski, mai 2015.
  • « Démocratie et hasard : le tirage au sort au XXIe siècle », Colloque de recherche étudiante en science politique, Université de Sherbrooke, avril 2015.
  • « Democracy in the Québec Strudent Strike : Experiences and Perspectives », Congrès des Sciences Humaines du Canada, Université de Victoria, juin 2013.
  • « Democratic Organizing within the Québec Student Movement », panel « Lessons from the Québec Student Strike : A Panel Discussion  », Center for Research on Work and Society, Université de York, septembre 2012.
Communications publiques
  • « Le tirage au sort, l’avenir de la démocratie ? », Collège Laflèche, Trois-Rivières, septembre 2018.
  • « Tirage au sort, démocratie, mobilisations : théories et pratiques », Réseau d’action sociopolitique (RASP) de la Centrale des Syndicats du Québec (CSQ), Trois-Rivières, novembre 2017.
 

Expérience de la recherche

- Assistant de recherche, Bruno Leipold, European University Institute, Florence, projet : « Imperative mandate in France », mai 2018.

- Assistant de recherche, professeur Vincent Philippe Guillin, département de philosophie, Université du Québec à Montréal, projet : « La réception française de John Stuart Mill », depuis mai 2016.

- Assistant de recherche, professeur Martin Breaugh, département de science politique, Université de York, septembre 2012 à avril 2013.

- Assistant de recherche, professeure Geneviève Rail, Institut Simone de Beauvoir, Université de Concordia, mai à août 2012.

 

Animation de la recherche

- Organisateur du panel « Building a Left Wing Student Movement in the Face of Austerity », Historical Materialism Conference, Université de York, mai 2014.

- Assistant à l’organisation du colloque « The Political Uses of Utopia », département de science politique, Université de York, avril 2013.

 

Enseignement

Août à décembre 2014 : Stagiaire, département de sciences sociales, Collège Ahuntsic
- POL311 - « Idéologies et régimes politiques ».

Mai à juin 2014 : Auxiliaire d’enseignement, département de pédagogie UQAM
- DDD3650 – « Application des technologies de l’information et la communication en enseignement ».

 

Formation universitaire

  • Depuis 2015 : Doctorat en science politique, Université du Québec à Montréal & Université Paris-8 Vincennes - Saint-Denis
    - Concentration : Pensée et théorie politiques
    - Titre provisoire de thèse : : " From Masses to Monuments " : (re)conceptualisations de la démocratie en Grande-Bretagne, 1770-1920
    - Directeurs : Professeur Francis Dupuis-Déri Professeur Yves Sintomer.
  • 2014 : Programme court 2e cycle en pédagogie de l’enseignement supérieur, Université du Québec à Montréal
  • 2013 : Maitrise en science politique, Université de York, Toronto
    - Concentration : Théories politiques
    - Mémoire : « Le combat est avenir » : The Québec Student Strike as a Plebeian Experience.
    - Directeur : Professeur Martin Breaugh
  • 2012 : Certificat en études féministes, Université de Concordia, Montréal
  • 2011 : Baccalauréat en science politique, Université du Québec à Montréal
    - Baccalauréat obtenu avec mention d’excellence
 

Distinctions

Bourses

- 2016-2019 – Bourse d’études supérieures du Canada en l’honneur de Nelson Mandela – Conseil de recherche en sciences humaines – 35 000$ par an
- 2015-2018 – Bourse de doctorat en recherche – Fond de recherche du Québec, Société et culture – 20 000$ par an
- 2015-2016 – Bourse d’excellence – Départment de science politique, UQAM – 12 000$
- 2012 – Graduate Excellence Scholarship – York University – 10 000$

Prix

- 2016 – Gagnant, concours " Jeunes voix engagées" de la Revue Relation " – L’élection, horizon de la démocratie ? " – 500 $
- 2015 – 1er prix, concours de vulgarisation de l’ACFAS – « Tirer au sort nos députés pour renouveller la démocratie » – 1250$


^