Imprimer

Thèse soutenue

 

Magdalena Brand, « Les échanges économico-sexuels entre des expatriés français et des femmes centrafricaines à Bangui : politiques françaises du travail en Centrafrique et résistances des femmes libres », thèse de sociologie à l’Université Paris 8, sous la direction de Gail Pheterson, 9 décembre 2016.

La thèse traite des échanges économico-sexuels entre des Centrafricaines et des expatriés français à Bangui, en République centrafricaine. Son objectif est de comprendre comment ces relations sont au croisement des politiques de contrôle de la sexualité et du travail domestique des femmes, des politiques françaises du travail salarié d’expatriation et des stratégies des femmes pour négocier d’avantage d’autonomie dans leur mobilité, dans leurs choix reproductifs et dans leurs réseaux de parenté.
Ce travail se situe donc à la croisée de plusieurs axes de recherche en sociologie : les rapports sociaux de sexe, le travail, la parenté et les migrations.

10 avril 2017

Brand Magdalena

Magdalena Brand
Cresppa-CSU
59-61 rue Pouchet
75849 Paris Cedex 17
 Lui écrire


^