Imprimer

Thèse en cours

 

Laure Crepin, « Trajectoires résidentielles et stratification sociale : le poids des déstabilisations familiales et professionnelles », thèse à l’Université Paris 8, sous la direction de Camille Peugny et Fanny Bugeja- Bloch.

Dans une société où les ruptures conjugales et où les épisodes de chômage sont de plus en plus fréquents, il s’agit de s’interroger sur l’influence de ces phénomènes sur les trajectoires résidentielles, en définissant des trajectoires résidentielles descendantes et leur liens avec des trajectoires sociales descendantes. Cette thèse, prenant en compte le rôle du sexe et de la classe dans ces trajectoires différenciées, combinera des matériaux qualitatifs (sous la forme de récits de vie de personnes séparées) et quantitatifs (par le traitement des enquêtes Logement 2013, 2006 et 2002).

10 octobre 2018

Crepin Laure

Laure Crepin
Cresppa-CSU
59-61 rue Pouchet
75849 Paris Cedex 17
Lui écrire

Sommaire de la page

Thèse en cours


^