Imprimer

Camille François

Doctorant à l’université Paris 8


Domaines de recherche

  • Expulsions locatives
  • Sociologie urbaine et du logement
  • Sociologie du droit et de la justice
  • Sociologie de l’Etat
  • Sociologie des classes populaires : économies domestiques et trajectoires résidentielles
 

Thèse en cours

Camille François, « Déloger le peuple. L’État et l’administration des expulsions locatives », thèse de sociologie à l’Université Paris 8, sous la direction de Sylvie Tissot.

La dernière décennie a été marquée par une augmentation importante du nombre de procédures d’expulsion locative et - fait notable - par le durcissement relatif des décisions judiciaires et préfectorales en la matière. Entre 2001 et 2011, tandis que le volume total des affaires portées devant la justice augmentait de 23,3% (pour atteindre 147 677 en 2012), les décisions de justice prononçant la résiliation du bail et l’expulsion du ménage pour les motifs d’« impayés de loyer ou défaut d’assurance » ont elles augmenté de 40,2%, les décisions préfectorales octroyant le « concours de la force publique » de 66,2% et le nombre d’interventions effectives de la force publique de 101,3% (Fondation Abbé Pierre, 2014). En dépit de la médiatisation de ce problème public, due à la dégradation radicale des conditions de vie des ménages qu’implique l’expulsion et aux mobilisations associatives qu’elles suscitent (Péchu, 2006), et mises à part quelques exceptions (Magri, 1996), l’étude des procédures d’expulsion locative demeure paradoxalement peu investie en France par les travaux sociologiques et reste ainsi majoritairement le fait de rapports administratifs et d’expertises associatives (par opposition aux États-Unis, cf. Desmond, 2016). A partir d’une enquête de terrain menée auprès des différents agents institutionnels impliqués dans l’administration des procédures d’expulsion (tribunaux d’instance, bureau préfectoral, services du recouvrement et du contentieux des bailleurs, commissions de travail social), la thèse se propose de croiser une approche statistique et ethnographique des pratiques et décisions institutionnelles dont font l’objet les ménages endettés. Notre objectif est ainsi d’analyser, à partir d’un échantillon conséquent de procédures contentieuses : les caractéristiques et les destinées des ménages en procédure d’expulsion, les multiples formes de leur délogement ainsi que les inégalités de traitement qui structurent ce dernier ; la position institutionnelle, les trajectoires sociales et les pratiques professionnelles des agents de l’État et des bailleurs mandatés pour administrer les expulsions locatives ; et enfin, dans la continuité du programme de recherche initié par Susanna Magri, les formes de gestion patrimoniale et de recours au droit que mettent en œuvre les propriétaires-bailleurs à l’occasion du contentieux pour assurer la collecte et la reproduction de la rente locative.

 

Recherches en cours

Le mal logement contemporain : situations sociales, conflits juridiques et pratiques militantes à travers l’action et les archives de l’association Droit au Logement
Atelier de recherche collective et interdisciplinaire sur les acteurs (militants, mal-logés...) et les modalités d’action du DAL, organisé par Hélène Steinmetz, Yann Potin et Christine Jungen, ENS-EHESS.

 

Publications

Articles

  • « Une discrimination au délogement. Les procédures judiciaires d’expulsion locative des résidents de foyer de travailleurs migrants », Terrains & Travaux, n°29, 2016, Dossier "La fabrique des discriminations", p.105-125.
  • Avec Pierre Gilbert, « Construire et gouverner les populations par l’espace. À propos de l’ouvrage Le peuplement comme politiques sous la dir. de Fabien Desage, Christelle Morel Journel et Valérie Sala Pala », Genèses. Sciences sociales et histoire, n°104, 2016, p.155-162.
  • « Jouer de la vulnérabilité résidentielle. Le travail de relogement au coeur de la démolition des grands-ensembles », Métropolitiques, 2016, Dossier "Les vulnérabilités résidentielles en question".
  • « Produire et normaliser les familles par le logement. L’exemple du travail de relogement dans la rénovation urbaine », Mouvements, n°82, 2015, Dossier "Famille pour tous ?", p.36-42.
  • « Disperser les ménages. Groupes résidentiels et familiaux à l’épreuve de la démolition d’un grand-ensemble », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, n°204, 2014, Dossier "Les espaces de l’entre-soi", p.102-117.
  • « Au mépris des locataires. Infériorisation sociale et assignation résidentielle des relogés de la rénovation urbaine », Genèses. Sciences sociales et histoire, n°96, 2014, Dossier "Le dégoût des autres", p.86-109.
 

Chapitres d’ouvrages collectifs

  • « L’État et le maintien de l’ordre socio-résidentiel : formes et déterminants du délogement des ménages en procédure d’expulsion locative », in Laurent CAILLY et Françoise DUREAU (dir.), Les espaces du logement. Pratiques habitantes et politiques publiques, L’Harmattan, coll. "Habitat et sociétés", 2016, p.227-238.
 

Recensions

  • « Naissance du locataire ». Recension de Danièle VOLDMAN, Locataires et propriétaires. Une histoire française, Paris, Payot, 2016, Métropolitiques, 2017.
  • Compte-rendu de Vanessa CARU, Des toits sur la grève : le logement des travailleurs et la question sociale à Bombay (1859-1950), Paris, Armand Colin, 2013, Vingtième siècle. Revue d’Histoire, 2014/1, n°121, p.176-181.
  

Communications

Colloques et journées d’études
  • 2016 – « Expulser : sociologie d’un travail préfectoral », Colloque doctoral du CRESPPA, Paris, 14 novembre 2016.
  • 2016 – « Une politique de dépeuplement. Les procédures d’expulsion locative entre institution préfectorale et pouvoir municipal », Colloque « Biennale de l’Urbain 2016 », Université Toulouse - Le Mirail, 30 septembre 2016.
  • 2016 – « An indirect debt. Rent debts and the social structure of low-income families’ indebtedness », 14th Biennial Conference of the European Association of Social Anthropology (EASA), July 22, Milan.
  • 2016 – « Identifier et prévenir les troubles à l’ordre public : logiques de police dans l’attribution du concours de la force publique en matière d’expulsion locative », Journée d’Études « Dans la boîte noire des politiques de sécurité », Université Paris 8, 16-17 juin 2016.
  • 2016 – « Un tribunal d’expulsion : objectiver et expliquer la disparité des pratiques et décisions judiciaires en matière d’expulsion locative », Journée d’Études du RT13 « Sociologie du droit et de la justice » de l’AFS, 10 mars, Centre de Sociologie des Organisations (CSO).
  • 2016 – Discussion de l’ouvrage d’Isaac William Martin et Christopher Niedt, Foreclosed America (Stanford, Stanford University Press, 2015), en présence de l’auteur, Journée d’Études « D’une crise à l’autre aux États-Unis (1929-2008). Approches historiques et sociologiques des crises et des politiques sociales aux États-Unis », organisée par le Centre d’études nord-américaines (EHESS, Mondes Américains) et le LARCA (UMR 8225), Université Paris 7, 21 janvier 2016.
  • 2015 – « L’État et le maintien de l’ordre socio-résidentiel : formes et déterminants du délogement des ménages en procédure d’expulsion locative », Journée d’Etudes Jeunes Chercheurs du Réseau « Recherche Habitat Logement » (REHAL), Université de Tours, 25-26 juin 2015.
  • 2015. « Le sexe du recouvrement : normes budgétaires et familiales dans le traitement institutionnel des ménages en procédure d’expulsion », Journée d’Études « L’argent du logement : circulations monétaires et rapports de pouvoir entre les sexes dans et autour du logement », Cycle « Femmes et Habitat : une question de genre ? », INED, 2 juin 2015.
  • 2015 – « Collégialiser l’État. L’octroi du concours de la force publique dans les commissions préfectorales d’expulsion locative », Journée d’Études « Saisir les commissions comme formes organisationnelles », ENS Ulm, 15 avril 2015.
  • 2014 – « Les ancrages spatiaux de l’accès au(x) droit(s). Identification locale et hiérarchies socio-urbaines dans les pratiques d’attribution des commissions Fonds Solidarité Logement », Colloque « Biennale de l’Urbain 2014 : Villes et comparaisons », Université Lille 1, 16 décembre 2014.
  • 2014 – « Une discrimination purement légale ? Pratiques et décisions judiciaires dans les procédures d’expulsion locative à l’encontre des résidents de foyers de travailleurs migrants », Colloque « La fabrique des discriminations : acteurs et processus » (ARDIS), Université Paris-Est Marne-la-Vallée, 6 novembre 2014.
  • 2013 – « Saisir les déterminants socio-résidentiels des décisions de justice en matière d’expulsion locative : croiser approches statistique et ethnographique », Atelier Doctoral du RT9 de l’AFS : « Le hors-champ des recherches doctorales sur l’urbain et les territoires : théories, méthodes et postures de recherche », Paris, 22 novembre 2013.
  • 2013 – « Jouer de la vulnérabilité résidentielle. Les pratiques de relogement comme mode de légitimation de la démolition des grands ensembles », 5e Congrès de l’Association Française de Sociologie, RT9 Sociologie de l’Urbain et des Territoires, Nantes, 5 septembre 2013.
  • 2013 – « Relogeurs sous tension. Relégation et pratiques professionnelles des « petites mains de la rénovation », Colloque international « Engagements et tensions autour de la rénovation urbaine. Expériences locales et comparaisons internationales », ENSA-Val de Seine, 25-26 janvier 2013.
Séminaires de recherche
  • 2017 - Discussion de Rémi Habouzit, "L’enquête à plusieurs échelles : comprendre la rénovation urbaine", Séminaire "Ethnographie des politiques publiques", organisé par Florence Weber (ENS, CMH) et Julie Minoc (UVSQ, ENS, Printemps), Paris, 15 février 2017.
  • 2017 - « Une dette populaire. Usages domestiques et recouvrement de l’endettement locatif chez un bailleur social municipal », Séminaire "Parenté pratique, espace, migrations", organisé par Florence Weber (ENS, CMH), Jennifer Bidet (Paris 5, CERLIS), Consuelo Araos (CMH), Amélie Grysole (CMH-INED), Pascal Mulet (CMH), Paris, 1er février 2017.
  • 2016 - Avec Ana Portilla, "Entrer et s’imposer sur le terrain : opportunisme et opportunités d’enquête", Séminaire de recherche du Master de sociologie de l’Université Paris 8, Paris, 2 novembre 2016.
  • 2016 - Discussion de l’ouvrage de Christelle Avril, Les aides à domicile. Un autre monde populaire, en présence de l’auteure, Séminaire du CSU 2016-2017, Paris, 18 octobre 2016.
  • 2016 - Discussion de Pascal Martin, « La nouvelle gouvernance de l’assurance maladie : l’esprit gestionnaire en action », Séminaire du LabTop 2015-2016, Paris, 4 avril 2016.
  • 2016 - « Faire expulser. Gestion du contentieux et recours au droit des propriétaires-bailleurs dans le cadre des procédures d’expulsion locative », Séminaire « Inégalités et discriminations » de l’équipe Lab’Urba, 23 mars 2016, Université Paris-Est.
  • 2015 - Avec Amélie Beaumont, « Corps et masculinités : un état des lieux », Atelier Masculinités du CRESPPA-CSU, Paris, 12 octobre 2015.
  • 2015 – « Payer et faire payer les dettes : le travail de recouvrement des dettes locatives à l’encontre des ménages en procédure d’expulsion", Séminaire "Endettement", organisé par Ana Perrin-Heredia (CURAPP) et Jeanne Lazarus (CSO), Paris, 5 octobre 2015.
  • 2014 – « La relation propriétaire-locataire au prisme de l’intervention judiciaire », Séminaire « Quand les sciences sociales travaillent (avec) le droit », coordonné par Cédric Hugrée (Cresppa-CSU) et Sibylle Gollac (IDHE, Cresppa-CSU), Paris, 18 mars 2014.
  • 2014 – « Ethnographier la rénovation urbaine par les pratiques de relogement », Séminaire « Autour de l’habiter : concepts, perspectives, enquêtes » coordonné par Gaspard Lion (EHESS), Paris, 22 janvier 2014.
  • 2013 – « Justice pour les propriétaires. Déterminants et usages sociaux des décisions de justice en matière d’expulsion locative », Séminaire Logement (ENS-EHESS), coordonné par Eleonora Elguezabal (INRA), Anne Lambert (INED), Hélène Steinmetz (ENS), Charlotte Vorms (Univ. Paris I), Paris, 25 novembre 2013.
  • 2012 – « Faire et défaire les familles : la démolition des grands ensembles à l’aune des recompositions familiales des ménages relogés », Atelier « La fabrique de l’espace urbain », coordonné par Clément Barbier (Cresppa-CSU, Université Paris 8) et Mariana Tournon (Lab’Urba, Université Paris Est), jeudi 10 mai 2012.
  • 2010 – « Les ressources des ménages populaires à l’épreuve de la démolition des grands-ensembles », Séminaire « Les pratiques sociales autour du logement » (ENS), coordonné par Eleonora Elguezabal, Anne Lambert, Hélène Steinmetz, Charlotte Vorms, lundi 15 février 2010.
 

Responsabilités éditoriales

Membre du comité de rédaction de la revue Métropolitiques

 

Formation, diplômes universitaires

  • 2012 - Agrégation de Sciences Économiques et Sociales
  • 2011 - Master 2 de Sociologie « Enquêtes, Terrains, Théories » (ETT), ENS-EHESS. Mémoire : « Faire et défaire les familles : la démolition des grands ensembles à l’aune des recompositions familiales des ménages relogés », sous la direction de Stéphane Beaud.
  • 2009-2010 - Lecteur au Global European Studies Institute de l’Université de Leipzig (Allemagne)
  • 2007-2012 - Élève de l’ENS Ulm (Concours B/L 2007)
 

Enseignement

  • 2016-2017 - ATER à l’Université de Rouen, Département de Sociologie, CUPGE IEP
    • L1 : TD "Questions contemporaines : la sécurité"
    • L1 (S2) : CM "Pensée sociologique et action politique"
  • 2015-2016 - ATER à l’Université de Rouen, Département de Sociologie, CUPGE IEP
    • L1 : TD "Questions contemporaines : sociologie de l’école"
    • L1 : TD "Pensée sociologique et action politique"
  • 2012-2015 - Moniteur à l’Université Paris 8, Département de Sciences Politiques
    • L1 (S1) : Méthodologie du Travail Universitaire.
    • L1 (S2) : Introduction à la Sociologie Politique.

^