Imprimer

Maud Gelly

Docteure en sociologie


Domaines de recherche

  • Sociologie du champ médical
  • Sociologie du travail
  • Sociologie de l’action publique
  • Sociologie du travail associatif
  • Inégalités sociales
  • Pratiques de classement
 

Thèse soutenue

Maud Gelly, « Classer pour soigner ? Savoirs d’État et raisons pratiques. Le cas du dépistage du sida en France », thèse de sociologie à l’Université Paris 8, sous la direction de Dominique Memmi et de Patrice Pinell, 14 décembre 2016 - 430 p.

La thèse étudie les pratiques de classement des publics dans le travail de santé publique, de la production de nomenclatures par et pour l’action publique jusqu’aux pratiques de classement ordinaires telles que les mettent en œuvre les salariés hospitaliers et associatifs impliqués dans le dispositif de santé publique. L’hypothèse principale pose que dans ces opérations de classement réside l’explication d’un fait connu : le système de soins creuse les inégalités sociales de santé.

 

Publications

Ouvrages

Maud Gelly Avortement et contraception dans les études médicales : une formation inadaptée, L’Harmattan, Collection « Bibliothèque du féminisme », Paris, 2006 - 244 p.

Plus de trente ans après la conquête par les femmes du droit à l’avortement et à la contraception, la reconnaissance concrète de ces libertés reste fragile et menacée que ce soit par leurs opposants traditionnels, par la dégradation du service public de santé ou encore par l’indigente formation des (...) Lire la suite...



 

Directions d’ouvrages

Maud Gelly, Baptiste Giraud et Laure Pitti (coord.) « Quand la santé décuple les inégalités », Revue Agone, n°58, 2016 - 194 p.

À nombre de consultations égal, on est plus ou moins bien soigné selon sa classe sociale et son origine nationale. Les malades d’un cancer sont moins bien informés sur leur maladie par leur médecin quand ils sont pauvres. Au moment de l’apparition d’une douleur thoracique, premier signe d’un infarctus, (...) Lire la suite...



Maud Gelly, Gabriel Girard et Mathieu Trachman (coord.) « La fin du sida ? » La Vie des idées, 14 octobre 2014. - En ligne (Dossier élaboré dans le cadre d’un projet de recherche (2012-2014) financé par l’Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les hépatites virales (ANRS).)
Constitué en cause exceptionnelle au cours des années 1990, le sida est aujourd’hui moins présent dans l’espace public, parfois laissé à ses spécialistes. En rassemblant quelques recherches actuelles sur l’épidémie, ce dossier que lance la Vie des idées ce mois-ci montrera que le sida reste un puissant révélateur des politiques médicales, sexuelles et raciales contemporaines.

 

Articles

  • Maud Gelly, « Dépistage ciblé, dépistage généralisé », La Vie des idées, 22 octobre 2014. - Dossier : La fin du sida ? - En ligne.
  • M. Gelly « Les inégalités sociales, objet invisible pour l’éducation sexuelle ? Enquête ethnographique sur l’éducation sexuelle dans les collèges », Sciences sociales et santé, vol.31 n°4, 2013 - p. 73-96.
  • M. Gelly, C. Soulat « Complications immédiates de l’IVG chirurgicale », J Gynecol Obstet Biol Reprod n°35, 2006 - p. 157-162.
 

Comptes rendus

  • M. Gelly, compte rendu de « Bibia Pavard, Si je veux, quand je veux. Contraception et avortement dans la société française (1956-1979), Rennes, PUR, 2012, 358 p. », La Vie des idées, 2 janvier 2013 - En ligne
  • M. Gelly, compte rendu de « Sandrine Garcia, Mères sous influence. De la cause des femmes à la cause des enfants, Paris : La Découverte, 2011, 384 p. » Politix n°99, 2012.
  

Communications

Principales communications
  • Classer pour soigner ? Comment et pourquoi les agents du travail de santé publique classent leurs publics, Séminaire des doctorants du Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris, 13 novembre 2014.
  • Un dispositif de santé publique face aux différences : le dépistage du sida, Séminaire « Sociologie du champ médical » organisé par Patrice Pinell, CESSP, 7 mars 2014.
  • Les armes de la critique et la critique par les preuves dans la mobilisation associative pour le dépistage « communautaire » du sida (France 2005-2012), Colloque « Produire du savoir, gouverner des populations » à l’ENS de Lyon, 11 septembre 2013.
  • Avec Mathieu Trachman, L’objectivation des groupes à risque pour le VIH à l’ère des antirétroviraux : Un réalisme du ciblage, Communication pour l’axe 2 du réseau 19 de l’AFS, Congrès de l’Association Française de Sociologie, 3 septembre 2013.
  • Avec Gabriel Girard, « High HIV-risk groups » objectivation at the era of antiretroviral therapy : new boundaries for not-knowing, Conférence de l’Association for Social Sciences and Humanities in HIV, 9 juillet 2013.
  • Le dépistage du sida aux prises avec des rapports sociaux, journées d’étude de l’équipe Cultures et Sociétés Urbaines du Cresppa, 13 juin 2013.
  • Présentation de « C. Omnès, L. Pitti (dir.), Cultures du risque au travail et pratiques de prévention. La France au regard des pays voisins, PUR, collection « Pour une histoire du travail », 2009 », Séminaire « Corps et sciences sociales » organisé par Dominique Memmi, Sébastien Lemerle et Stéphanie Hennette-Vauchez, 12 avril 2013.
  • Avec Bibia Pavard, Mobiliser les profanes ? Analyse de deux expériences militantes de "démédicalisation" (avortement - 1972-1975/ dépistage communautaire du sida – 2007-2011), Journée d’études « Mobilisations dans le domaine de la santé », EHESS, 13 novembre 2012.
  • Le dépistage associatif du sida : entre contestation et délégation des pratiques médicales, Séminaire « Sociologie du champ médical » organisé par Patrice Pinell, CESSP, 11 mai 2012.
  • L’éducation sexuelle entre inégalités sociales et essentialisation, Séminaire « Processus sociaux de construction de l’identité », organisé par Dominique Memmi et Francine Muel-Dreyfus, EHESS, 8 février 2011.
Discussions scientifiques
  • Discutante de la conférence de Ruth Horowitz autour de son livre “In the public interest. Medical licensing and the disciplinary process, New Brunswick, Rutgers University Press, 2013” (et co-organisatrice avec Laure Pitti et Celia Bense Ferreira Alves), Paris, 10 juin 2014.
  • Discutante au séminaire REDISS-MG (Réduction des Inégalités Sociales de Santé en Médecine Générale) organisé par l’Institut de recherche en Santé Publique et l’université Paris 13, 29-30 mai 2012
 

Animation de la recherche

  • 10 juin 2014, site CNRS Pouchet : co-organisatrice avec Laure Pitti et Celia Bense Ferreira Alves de la conférence de Ruth Horowitz autour de son livre : In the public interest. Medical licensing and the disciplinary process, New Brunswick, Rutgers University Press, 2013.
  • 2012-2014 : Recherche collective avec Mathieu Trachman, INED, et Gabriel Girard, post-doctorant EHESS-Concordia, financement ANRS : « La biomédicalisation du VIH/sida en question. Stratégies de prévention, expérience de la maladie et pratiques militantes en France à l’ère des antirétroviraux ».

Participation à des réseaux de recherche

  • 2012 : participation au réseau de recherche et d’action REDISS-MG (Réduction des Inégalités Sociales de Santé en Médecine Générale), avec le soutien de l’université Paris 13 et de l’Institut de recherche en Santé Publique
 

Formation, diplômes universitaires

  • 2009-2011 : Master de recherche en sciences sociales, mention « Santé, Populations, Politiques Sociales », EHESS.
  • 2004 : Thèse d’exercice de médecine générale
    Thèse « La contraception et l’avortement dans les études de médecine : quelle formation à un mode relationnel inédit ? » (directrice Marie-laure Brival).

Mémoire

  • 2011 : Mémoire de master de sciences sociales, EHESS : Des risques sexuels en apesanteur sociale ? L’éducation sexuelle française en milieu scolaire à la fin du XXème siècle (directrice Dominique Memmi, rapporteure Nathalie Bajos).

^