Imprimer

Animation de la recherche

 

Sur le plan international

Membre pendant plusieurs années de trois groupes européens de réflexion et de recherche consacrés à la biopolitique contemporaine,
- l’un à Londres (« Bioethics »)
- l’autre à Vienne (« Biopolitics »),
- le troisième à Turin (« Medicina, morte e società »).

J’ai fait partie, sous la direction de Nikolas Rose, du réseau sino-européen Bionet, destiné à fournir un inventaire comparé des pratiques biomédicales dans ces deux régions du monde. J’ai participé à la préparation de ce document et à trois meetings sino-européens (Pékin, Xian, Londres), de début 2008 à septembre 2009.

Sur le plan national

- Direction de l’axe « Corps, Santé et société » de la MSH Paris-Nord, à la suite de D. Fassin (depuis 2010).
- Co-direction du thème « Politique, corps et santé publique ») de la MSH-Paris Nord (2005-2010).
- Co-direction au sein de l’Association française de sociologie, du Réseau
Thématique 17, intitulé « Gestion politique des corps et des populations » (depuis 2003) (organisation de deux journées - Humeurs et dégoût d’institution et Le dégoût d’institution, publiées dans « Le dégoût d’institution », Ethnologie française, 2011).
- Membre du comité exécutif de2006 (co-organisation de deux colloques et deux sessions plénières (2004 et 2006 : « Rapports populaires au politique aujourd’hui », et « Vers une ‘biologisation’ des questions sociales ? ».
- Membre organisateur du PRI (programme de recherche interdisciplinaire) de l’EHESS : “Médecine, santé, et sciences sociales” (2003-2005).
- Membre du comité d’experts de l’ANR pour la santé et du comité d’expert de l’INCA (cancer) (2003-2004).

15 juin 2016


^