Imprimer

Recherches en cours

 

- Repenser les inégalités entre les générations
Dans les années 1990, de nombreux travaux empiriques soulignent l’importance de la prise en compte des inégalités entre les générations dans le processus de stratification sociale. Ces travaux mettent en évidence des inégalités importantes (en termes de salaire, d’accès au salariat d’encadrement ou à la propriété du logement, etc.) au détriment des générations nées dans les années 1960 comparées à celles nées dans les années 1940. Vingt ans après, et alors que les inégalités sociales augmentent à nouveau sensiblement au sein de la société française, il convient d’articuler inégalités inter et intragénérationnelles pour rendre compte des clivages qui traversent la structure sociale.

- La stratification interne aux classes populaires au prisme des attitudes politiques
Souvent utilisée pour désigner les individus et les groupes faiblement dotés en ressources économiques, culturelles et politiques, la catégorie des « classes populaires » est néanmoins diverse. Il s’agit ici d’explorer la stratification interne aux classes populaires au prisme des attitudes politiques des différents groupes qui les composent, grâce au cumul de plusieurs vagues d’enquêtes comparatistes européennes.

- Poids et persistance de la reproduction sociale
A rebours des discours du mérite que la société française se plaît à tenir sur elle-même, la compilation des enquêtes Emploi de l’Insee depuis le début des années 1980 montre que l’intensité de la reproduction sociale n’a que peu diminué au cours des Trente dernières années.

15 juin 2016


^