Imprimer

Ouvrages

 

Claude Pennetier, Bernard Pudal Le souffle d’octobre 1917. Pourquoi ont-ils cru au communisme ?, Paris : Éditions de l’atelier, 2017 - 512 p.

Il y a cent ans, la révolution russe d’Octobre 1917 générait une espérance planétaire. Pourquoi, portés par le souffle de cet événement, des centaines de millions de personnes ont-elles cru au communisme ? Se distinguant des interprétations de François Furet (une illusion) et de Stéphane Courtois (un (...) Lire la suite...



Bernard Pudal, avec Gérard Mauger et Claude F. Poliak Histoires de lecteurs, Paris : Nathan, coll. Essais et recherche, février 1999 – 440 p. - (Réédition, Éditions du Croquant, 2010).

Comment expliquer les apparentes exceptions à la relation établie entre capital culturel détenu et intensité des pratiques de lecture ? Pour tenter d’en rendre raison, nous nous sommes efforcés de mettre en rapport la « bibliothèque », l’« itinéraire de lecteur » et la « trajectoire biographique » de (...) Lire la suite...



Bernard Pudal Un monde défait. Les communistes français de 1956 à nos jours. Éditions du Croquant, septembre 2009 - 216 p.

Plutôt qu’une nouvelle description du déclin du PCF, cet ouvrage présente des études visant à restituer les logiques multiples, endogènes et exogènes, qui peuvent rendre compte de l’histoire du PCF dans le dernier demi-siècle. Institution politique dont la vision du monde stalinienne est profondément (...) Lire la suite...



Bernard Pudal, avec Dominique Damamme, Boris Gobille et Frédérique Matonti (dir.) Mai-Juin 68 Paris : Éditions de l’Atelier, 2008 - 445 p.

Enjeu des polémiques, Mai 68 est mal connu. À quelques exceptions près, et encore toutes récentes, l’événement est bien plus objet de fantasmes qu’objet de connaissance. Quatre décennies après l’événement, on ne comptabilise que quelques recherches scientifiques notables. Ce déficit scientifique et la (...) Lire la suite...



Bernard Pudal Prendre parti. pour une sociologie historique du PCF, Paris : Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1989 - 327p.

En analysant les biographies et les autobiographies des dirigeants communistes, l’auteur a construit un modèle qui rend compte de ce que l’on peut appeler un “stalinisme à la française”. Dans le cadre d’une stratégie d’auto-consécration, dont Thorez-fils-du-peuple fournit l’archétype, des militants (...) Lire la suite...



15 juin 2016


^