Imprimer

Séverine Sofio

Sociologue, Chargée de recherche au CNRS


Domaines de recherche

  • Arts (peinture, sculpture, gravure) et culture visuelle en Europe, XVIIIe-XIXe siècles
  • Genre et construction des différences entre les sexes
  • Sociologie historique et histoire structurale : épistémologie et méthodes du dialogue entre histoire et sociologie
  • Sociologie des arts et de la culture (époque contemporaine)
  • Sociologie du travail audiovisuel, production et post-production (montage) des séries télévisées
 

Recherches en cours

- Monde, champ, marché : mutations et reconfigurations dans le domaine des arts visuels, du XVIIIe siècle à aujourd’hui
Ce programme de recherche a pour objectif l’élaboration d’une analyse structurale et diachronique des espaces de production culturelle, à travers l’étude des évolutions des formes de professionnalité des différents acteurs de la création, des systèmes normatifs, ou des circuits de production et de valorisation des œuvres. Il est fondé sur les aspects heuristiques de l’aller-retour entre les époques et d’un dialogue permanent entre les méthodes (qualitatives, quantitatives) et les disciplines (sociologie, histoire, histoire de l’art). Il comporte deux enquêtes complémentaires qui se nourrissent l’une l’autre : la première a pour cadre le monde de la production d’images (peinture, gravure) des années 1780 aux années 1840 ; la seconde, le marché international de la production audiovisuelle depuis les années 1990 (en particulier celui qui concerne les séries télévisées).
Il s’agit ici de comparer deux espaces de production culturelle à un moment crucial de leur histoire, c’est-à-dire lorsqu’ils sont marqués par un faisceau de transformations (morphologiques, technologiques, économiques, nomologiques, juridiques…) induisant de profondes reconfigurations des structures et de l’organisation de ces espaces, en un temps relativement limité. Les deux terrains composant cette recherche sont des espaces de production culturelle relevant du domaine des arts visuels, et qui s’imposent comme des champs dominants dans la production culturelle de leur époque, au sens où, partagés entre un pôle de production légitime/savante et un pôle de production commerciale/populaire, ils s’imposent comme des vecteurs idéologiques et normatifs fondamentaux dans la société de leur temps.

Pour mettre en évidence les évolutions que connaissent ces deux mondes de l’art, je mobilise donc plusieurs niveaux d’analyse, à la fois macrosociologique/macrohistorique (analyse des structures générales des espaces de production culturelle) et microsociologique/microhistorique (reconstitution fine de trajectoires individuelles, étude monographique de marchés locaux). Cette double approche est complétée par un traitement à la fois quantitatif et qualitatif des données archivistiques et ethnographiques recueillies.

 

Publications

Ouvrages

Séverine Sofio, Artistes femmes. La parenthèse enchantée, XVIIIe-XIXe siècles, Paris : Editions du CNRS, coll. « Culture et Société », 2016 - 373 p.

En 1783, deux femmes sont reçues en même temps à l’Académie royale de peinture et de sculpture, ce qui est totalement inédit dans l’histoire de cette institution. En 1791, les députés de l’Assemblée souhaitant immortaliser la réception de la Constitution par Louis XVI, commandent deux tableaux sur ce thème (...) Lire la suite...



 

Coordination d’ouvrages et de dossiers de revues

Isabelle Mayaud et Séverine Sofio (coord.) « Nouveaux regards sur la critique d’art au XIXe siècle », Sociétés & représentations, n°40, 2015 – 384 p.

À l’occasion des vingt ans de Sociétés & Représentations, cette livraison est exceptionnellement double. Le dossier rassemble des travaux récents dévolus à la pratique de la critique dans le domaine des beaux-arts et de la musique au XIXe siècle. Les auteurs, issus de disciplines différentes, (...) Lire la suite...



Wenceslas Lizé, Delphine Naudier et Séverine Sofio (dir.), Les stratèges de la notoriété. Intermédiaires et consécration dans les univers artistiques Paris : Éditions des Archives contemporaines – 233 p.

L’activité professionnelle artistique est collective et repose, in fine, sur la commercialisation d’œuvres, de spectacles, de disques ou de films dont la vocation est d’atteindre un public. Dans cette entreprise, la notoriété est à la fois une fin en soi et un outil qu’un certain nombre de (...) Lire la suite...



Olivier Roueff et Séverine Sofio (coord.) « Intermédiaires culturels, territoires professionnels et mobilisations collectives dans les mondes de l’art » Le Mouvement social n°243, 2013 - 156 p.

« L’histoire des formes artistiques et celle de leurs producteurs sont de mieux en mieux documentées, grâce notamment aux renouvellements de l’étude des différents arts et aux croisements entre perspectives historique, sociologique et économique. Deux thèmes ont été particulièrement travaillés ces (...) Lire la suite...



Séverine Sofio, Perin-Emel Yavuz et Pascale Molinier, « Genre, féminisme et valeur de l’art », Cahiers du Genre, n°43, 2007

Comment le féminisme et le concept de genre renouvellent-ils notre appréhension des arts plastiques ? C’est à cette question que nous répondons ici, en mobilisant des réflexions issues de différentes disciplines autour de la (dé)construction de la valeur de l’art. Dossier en ligne sur (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • 2017 : « Les marchands de couleurs au XIXe siècles : artisans ou experts ? (Paris, Tours) », Ethnologie française, XLVII (2017/1), pp. 75-86
  • 2016 : « Portrait of the Artist at Work. Painting Self-Portraits in Late Eighteenth-Century France », Arts et Savoirs, n°6, article en ligne.
  • 2015 : « ’Toutes les directions sont incertaines et combattues’ : les peintres, les critiques et l’imposition de la bataille romantique », Sociétés et Représentations, n°40, pp. 163-182.
  • 2015 - avec Isabelle Mayaud « La critique artistique et musicale, un objet de recherches à investir au croisement des disciplines », Sociétés et Représentations, n°40, pp. 9-24.
  • 2014 : « Points de vue de Jean-Marie Guillouët, Caroline A. Jones et Séverine Sofio avec Pierre-Michel Menger. Enquête sur l’atelier : histoire, fonctions, transformations », Perspective. La revue de l’INHA, 2014-1, pp. 47-62
  • 2013 - avec Laurent Jeanpierre et Isabelle Mayaud « Représenter les commissaires d’exposition d’art contemporain : une intermédiation collective impossible ? » Le Mouvement Social, n°243, pp. 79-89 - résumé.
  • 2013 : « Le genre, un outil d’analyse pour les mondes de l’art », Labrys. Etudes féministes/Estudos feministas, n°23, article en ligne.
  • 2009 - avec Simon Borja « Production artistique et logiques économiques : quand l’art entre en régime entrepreneurial », Regards Sociologiques, n°37-38, p. 23-43. résumé
  • 2008 - « Les vertus de la reproduction. Les peintres copistes en France dans la première moitié du XIXe siècle », Travail, Genre et Sociétés, n°19, pp. 23-40 résumé.
  • 2007 - « Des discours aux pratiques, comment approcher la réalité des rapports de sexe ? Genre et professions artistiques au XIXe siècle », Sociétés et représentations, n°24, 2007 - p. 177-193 - résumé.
  • 2007 - « La vocation comme subversion d’un système : artistes femmes et anti-académisme dans la France révolutionnaire », Actes de la recherche en sciences sociales, n°168, 2007 - p. 34-49 - résumé.
  • 2007 - avec Perin-Emel Yavuz et Pascale Molinier « Les arts au prisme du genre : la valeur en question », Introduction au numéro « Genre, féminisme et valeur de l’art », Les Cahiers du Genre, n°43, 2007 - p. 5-16. en ligne
  • 2007 - avec Fabienne Dumont « Esquisse d’une épistémologie de la théorisation féministe en art », Les Cahiers du Genre, n°43, 2007 - p. 17-43. - résumé
  • 2006 - : « Quels outils pour une sociologie historique des artistes ? Méthodes quantitatives et sociologie de l’art : l’exemple des plasticiennes au XIXe siècle », Opus-Sociologie de l’Art, n°9-10, 2006 - p. 51-67 - résumé.
 

Chapitres d’ouvrages

  • 2015 - (avec Laurent Jeanpierre) « Chronique d’une “mort” différée. Les conservateurs de musée face aux commissaires d’exposition dans l’art contemporain français » dans Frédéric Poulard, Jean-Michel Tobelem (dir.) Les conservateurs de musées. Atouts et faiblesses d’une profession, Paris : La documentation française, coll. « Musées-Mondes » - p. 111-139
  • 2014 « Des stratèges de l’exposition ? Le rôle des intermédiaires du marché de l’art dans l’accès des artistes à la notoriété, du XVIIIe siècle à aujourd’hui », in Wenceslas Lizé, Delphine Naudier, Séverine Sofio (dir.), Les stratèges de la notoriété. Intermédiaires et production de la valeur dans les univers artistiques, Paris : Editions des archives contemporaines - p. 129-146.
  • 2012 - « Vivre de son pinceau, de la corporation des maîtres peintres à l’émergence du marché de l’art (1750-1850) », in Agnès Graceffa (dir.) Vivre de son art. Histoire du statut de l’artiste, XV-XXIe siècles, Paris : Éditions Hermann ; SmartEU - p. 65-76.
  • 2008 - « Une filiation compliquée : transmission, formation et exemplarité chez les artistes femmes en France 1789-1848 », in Marianne Camus (dir.) La création au féminin et le problème de la filiation. Dijon : Éditions Universitaires de Dijon - p. 83-93.
  • 2008 - avec Emmanuelle Philippe « I was born in this palace… Emotional bonds in the artistic community of the Louvre (1750-1800) », in Susan Broomhall (ed.) Emotions in the Household 1200-1900. Palgrave Macmillan - p. 234-251.
  • 2007 - « Quelle(s) légitimité(s) pour les peintres de fleurs ? Genre, art et botanique au XIXe siècle », in Delphine Naudier et Brigitte Rollet (dir.) Genre et légitimité culturelle : quelle reconnaissance pour les femmes ? Paris : L’Harmattan, coll. Bibliothèque du féminisme - p. 37-56.
 

Actes de colloques

  • 2013 - « ’Mon élève que je regarde comme l’un de mes meilleurs ouvrages...’ Former les jeunes filles à la peinture dans la première moitié du XIXe siècle », in Alain Bonnet et France Nerlich (dir.) Apprendre à peindre. Les ateliers privés à Paris de la fin du XVIIIe siècle à 1863 Tours : Presses de l’Université François Rabelais - p.105-116. (Actes du colloque « Apprendre à peindre ! Les ateliers privés à Paris de la fin du XVIIIe siècle à 1863 », Université François Rabelais. Tours, 16 juin 2011).
  • 2012 - « Recontextualiser les trajectoires individuelles : mesure des carrières et biographie collective dans le monde de l’art », in Stéphane Chantegros, Sophie Orange, Adrien Pégourdie et Cyrille Rougier (dir.) La fabrique biographique, Presses universitaires de Limoges - p. 177-190.
  • 2010 - « Créer, compter : panorama critique de l’usage du quantitatif en art », in Béatrice Joyeux-Prunel (dir.) L’Art et la Mesure. Histoire de l’art et approches quantitatives. Paris : Éditions Rue d’Ulm, 2010 - p. 113-140.
  • 2008 - « Histoire de l’art et études genre en France : un rendez-vous manqué ? », in Kornelia Imesch, Jennifer John, Daniela Mondini, Sigrid Schade, Nicole Schweizer (dir.) Inscriptions/Transgressions. Kunstgeschichte und Gender Studies. Peter Lang Verlag, p. 149-162.
 

Comptes rendus

  • 2015 : Note de lecture sur J. Verlaine, Femmes collectionneuses d’art et mécènes de 1880 à nos jours (Hazan, 2014), Le Mouvement Social, en ligne.
  • 2014 : Note critique sur P. Bourdieu Manet, une révolution symbolique (Seuil, 2013), Sociologie, vol. 5, n°2, pp. 223-228
  • 2014 : Note de lecture sur M. Fend, M. Hyde, A. Lafont (dir.) Plumes & pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe 1750-1850 (Les Presses du Réel, 2012), Les Cahiers du Genre, n°56, pp.217-221
  • 2013 : « Regard sur… Mary Leontsini et Marie Buscatto (dir.), Les pratiques des stéréotypes de genre et La reconnaissance artistique à l’épreuve des stéréotypes de genre, Opus-Sociologie de l’art, n°17-18, 2011 », Travail, genre et sociétés, n°30, pp. 219-224 - en ligne
  • 2013 : Note de lecture sur Coline Cardi & Geneviève Pruvost (dir.), Penser la violence des femmes (La Découverte, 2012), Les Cahiers du genre, n°54, 2013, pp. 227-230 - en ligne
  • 2013 : Note de lecture sur Noémie Etienne, La restauration des peintures à Paris, 1750-1815. Pratiques et discours sur la matérialité des œuvres d’art (Rennes, PUR, 2012), Le Mouvement Social, n°243, pp. 137-140 - en ligne
  • 2012 : Note de lecture sur Mechthild Fend, Les limites de la masculinité. L’androgyne dans l’art et la théorie de l’art en France 1750-1830 (La Découverte, 2011), Clio, n°36, en ligne
  • 2012 - Note de lecture de « Marie-Claude Chaudonneret & Sébastien Allard, “Le Suicide de Gros. Les peintres de l’Empire et la génération romantique”, Paris, Gourcuff Gradenigo, 2011. » Nineteenth-century Art Worldwide vol.11 n°1, 2012 - en ligne
  • 2011 - « Les fondements culturels de la Nature. Note de lecture sur Priscille Touraille, “Hommes grands, femmes petites : une évolution coûteuse. Les régimes de genre comme force sélective de l’adaptation biologique.” Paris, Éd. de la MSH, 2008, 439 p. et Éric Brian et Marie Jaisson, “Le sexisme de la première heure. Hasard et sociologie.” Paris, Raisons d’agir, 2007, 379 p. » Les Cahiers du genre, n°51, 2011
  • 2010 - « Femmes artistes/Artistes femmes. » Note de lecture de « Paris, de 1880 à nos jours (Catherine Gonnard et Elisabeth Lebovici) et « elles@centrepompidou. Artistes femmes dans la collection du musée national d’art moderne et du centre de création industrielle (catalogue de l’accrochage présenté au Centre Pompidou en 2009-2010) », Les Cahiers du genre, n°48, 2010
  • 2008 - « Anne Martin-Fugier, La Vie d’artiste au XIXe siècle. » Genèses, n°73, 2008 - p. 163-164 – en ligne
  • 2008 - « Maria Malatesta Professionisti e gentiluomini. Storia delle professioni nell’Europa contemporeana. » Sociologie du Travail, vol. 50, n°2 - p. 268-270. – en ligne
  • 2007 - « Agnese Fidecaro et Stéphanie Lachat (dir.)Profession : créatrice. La place des femmes dans le champ artistique. » Sociétés et représentations, n°24 - p. 317-318 - en ligne
  • 2006 - « Muriel Pécastaing-Boissière, Les actrices victoriennes. » L’Homme et la Société, n°158 - p. 237-239.
 

Traductions

Ouvrage

  • 2015 : Cynthia Cockburn, Des femmes contre le militarisme et la guerre, Paris [recueil d’articles], Paris, La Dispute, coll. « Le genre du monde », 2015, 167 p.

Articles scientifiques

  • 2016 : Evelyn Nakano Glenn, « Pour une société du care » [« Creating a Caring Society »], Les Cahiers du Genre, à paraître.
  • 2015 : Heather Belnap Jensen, « Le privilège des femmes dans la critique d’art en France, 1785-1815 » [« Female Privilege and Art Criticism in Revolutionary Era Pamphlets and Periodical Literature »], Sociétés et Représentations, n°40, pp.145-162
  • 2014 : Charis Thompson, « Vote, ovocytes et cosmétiques. Les trois jalons identitaires du recours au genre dans la recherche sur les cellules souches en Californie » [« Three Times a Woman : Voting, Egg Donation, Cosmetics, and the Punctuated Gendering of Stem Cell Innovation in California »], Les Cahiers du Genre, n°56, pp. 105-138
  • 2013 : Manuela Lavinas Picq, « Porter le genre dans la culture : femmes et interlégalité en Equateur », [« Bringing Gender into Culture : Women and Interlegality in Ecuador »], Les Cahiers du Genre, n°54, pp.205-226 - en ligne
  • 2011 – In, Fabienne Dumont, (dir.) La Rébellion du Deuxième Sexe. L’histoire de l’art au crible des théories féministes anglo-américaines (1970-2000) Dijon : Les Presses du Réel, coll. Œuvres en société. Anthologies résumé
    - « Les femmes et la Révolution de 1789 : des artistes et des mères qui font l’histoire (de l’art) » traduction de Gen Doy, « Women and the Bourgeois Revolution of 1789 : Artists, Mothers and Makers of (Art) History » in Gen Doy, Seeing and Consciousness. Women, Class and Representation, Oxford/Washington D.C., Berg, 1995, p. 27-53
    - « La modernité et les espaces de la féminité » traduction de Griselda Pollock, « Modernity and the Spaces of Femininity » in Griselda Pollock, Vision and Difference : Femininity, Feminism and the Histories of Art, Londres, Routledge, 2003 (1988), p. 70-127
    - « Les maux du mâle : une crise dans la représentation » traduction d’Abigail Solomon-Godeau, Male Trouble : A Crisis in Representation, chap. 1. Londres, Thames and Hudson, 1997, p. 16-41
  • 2010 - Eva Söderberg, « L’héritage de Fifi Brindacier en Suède », [« After Pippi Longstocking. On gender in Swedish children’s literature, school and culture »], Les Cahiers du Genre, n°2, p.77-96.
  • 2010 - Arlie Hochschild, « Ethique du care et capitalisme émotionnel » [« The Ethics of Care and Emotional Capitalism »], conférence présentée au colloque international Care, Ethique, Sciences sociales, 10-11 juin 2010, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.
  • 2009 - « La transnationalisation de l’histoire de l’Ancien Régime », traduction de la conférence de Emma Rothschild « The Transnationalization of the History of the Ancien Régime » à l’occasion de l’atelier Réinterpréter l’Ancien Régime, Center for History of Economics de Cambridge / Institut d’histoire moderne et contemporaine, ENS-CNRS, 1e juillet 2009, Collège de France
  • 2008 - « Genre, migrations, reproduction et État social : nouveaux dialogues, nouvelles directions », traduction de Eleonore Kofman, « Gendered Migrations, Social Reproduction and Welfare Regimes : new dialogues and directions » Cahiers du Cedref, « Femmes, genre, migrations et mondialisation : un état des problématiques », Éd. de l’Université Paris 7 Denis Diderot.
  • 2007 - « Le travail forcé : citoyenneté, obligation statutaire et assignation des femmes au care », traduction française de l’intervention de Evelyn Nakano Glenn « Forced Labor : Citizenship, Status Duty, and Women’s Obligation to Care » pour le colloque international Politiques du Care / Politics of Care, CNAM, 21-22 juin 2007
  • 2007 - « Du canon et des guerres culturelles », traduction de Griselda Pollock « Of Canons and Culture Wars » in Griselda Pollock, Differencing the Canon. Feminist Desire and the Writing of Art’s Histories. Londres et New York, Routledge, 1999, p. 3-21, Cahiers du Genre, n°43 - p. 45-69.
  • 2006 - « Depuis les muscles jusqu’aux nerfs : le genre, la race et le corps au travail en France, 1919-1939 », traduction de Laura Levine Frader, « From Muscles to Nerves : Gender, Race and the Body at Work in France, 1919-1939 », parue dans Travailler. Revue de psychodynamique du travail, n°16, - p. 111-144
 

Rapports de recherche

Rapports produits dans le cadre du programme ANR « IMPACT » [InterMédiaires de la Production artistique, Autonomie et organisation de la CréaTion] (2009-2013).

  • 2012 - « Premiers résultats de l’enquête nationale par questionnaire sur les intermédiaires dans le secteur de l’art contemporain en France » Synthèse pour le programme ANR "IMPACT", mai 2012 - 22 p.
  • 2012 - avec Laurent Jeanpierre et Isabelle Mayaud « Sociohistoire des intermédiaires du marché de l’art (XVIIIe-XXIe s.) » Synthèse pour le programme ANR "IMPACT", mai 2012 - 38 p.
Présentation du programme (...)

Présentation du programme IMPACT
Le programme IMPACT avait pour objectif d’étudier les relations sociales et économiques qui existent entre les créateurs et les intermédiaires culturels. Nous considérons comme « intermédiaires » toutes les activités situées soit entre les artistes et leurs employeurs soit, plus généralement, entre les artistes et les publics (éditeurs et attachés de presse dans le domaine de la littérature ; imprésarios, agents et entrepreneurs de spectacles dans le domaine des musiques actuelles ; commissaires d’exposition et galeristes dans le domaine des arts plastiques ; agents, directeurs de casting ou distributeurs dans le domaine du cinéma, etc.) Les intermédiaires exercent une fonction de sélection des produits de la création avant que ceux-ci ne soient en mesure d’atteindre le spectateur. Ils sont aussi indispensables à la valorisation des œuvres qu’à la reconnaissance des artistes. IMPACT partait d’une analyse des appariements entre artistes et intermédiaires et d’une étude d’une partie de la population des intermédiaires culturels en France. L’objectif était de décrire et d’analyser les effets de leurs pratiques et de leur activité sur la rémunération des créateurs et la notoriété des artistes, lorsque c’est possible, et sur l’organisation de la créativité et l’autonomie de la création. Une des questions de ce projet consistait, en effet, à se demander si le rôle actuel de ces intermédiaires culturels n’implique pas d’intervenir au sein des processus créatifs au nom d’une anticipation de l’insertion des artistes dans les marchés culturels. Sur ces thématiques et ces problèmes, le projet proposait une approche pluridisciplinaire hybridant des techniques et des apports issus de la sociologie et de l’économie de la culture, de l’histoire des mondes de l’art et de la gestion.


Rapports publics et comptes rendus de recherche

  • 2009 - avec Laurent Jeanpierre « Les commissaires d’exposition d’art contemporain en France. Portrait social », rapport remis à c-e-a (commissaires d’exposition associés) et au Département des Professions de la Délégation aux Arts Plastiques, Ministère de la Culture et de la Communication, septembre 2009 - 51 p.
  

Communications récentes

Colloques et journées d’études
  • 2016 : « Comment réussir sa carrière dans les arts sans être un homme ? Petit guide à l’usage des peintres du XIXe siècle », Journée d’étude La vocation artistique à l’épreuve du genre au XIXe siècle, U. libre de Bruxelles/Musée Félicien Rops, Namur, 1e décembre 2016
  • 2016 : « "Française, femme et artiste, il me faut un peu de gloire" Genre et consécration artistique dans la première moitié du XIXe siècle », Journée d’étude Enjeux de la représentation du grand homme et de ses lieux, Musée Delacroix, 22 novembre 2016
  • 2016 : « Exposer, c’est exister. Sélection et construction du ’talent’ dans les arts plastiques », Journée d’étude « La fabrique sociale du talent #3 », Université de Lausanne, 21 avril 2016.
  • 2016 : « L’impact discret des monteurs sur les séries télévisées », Colloque « Troubles en série. Les séries télévisées à l’âge adulte », Université Jean-Moulin Lyon 3, 14-15 janvier 2016.
  • 2015 : « Gendering the history of art criticism », International conference Gender in Arts Criticism, Paris, Site Pouchet, 17 novembre 2015.<.li>/uh>
    • 2015 : (avec Françoise de Barros) « Des corps de papier : rapports sociaux de sexe et matérialité de la domination dans les archives », communication au Congrès international des recherches féministes francophones, Montréal, UQAM, 25 août 2015.
    • 2015 : (avec Géraldine Bois et Adrien Thibaut) « La sociologie des arts et de la culture en France. Structure et évolutions au prisme des congrès de l’AFS (2004-2013) », Réseau thématique n°27 « Sociologie des intellectuels et de l’expertise. Savoirs et pouvoirs », Congrès de l’Association française de sociologie, Université Versailles Saint-Quentin, 30 juin 2015.
    • 2015 : « Television and the making of popular culture » (discussion of D. Bielby and L. Grindstaff), International symposium Invisible Makers of “Popular Culture.” Production, Distribution and Talent Representation in the Film and TV Industries, Paris, Site Pouchet, 1 juin 2015.
    • 2015 : « Teaching art to women during the French Revolution : a national issue ? », communication au sein du panel Educating Women in France, 1780-1814, Congrès de l’ASECS [American Society of Eighteenth-Century Studies], Los Angeles, 20 mars 2015.
    • 2015 : Discussion du panel "Autonomisation(s) ?" à la journée d’étude L’autonomie en questions. Réflexions sur le concept d’autonomie en sociologie de l’art, des intellectuels et de l’expertise, Paris, site Pouchet, 12 février 2015.
    • 2014 : (avec Géraldine Bois, Annabelle Boissier, Florence Eloy et Adrien Thibaut) « Le RT14 et ses frontières. Esquisse pour une auto-analyse », communication au colloque La "sociologie des arts et de la culture" et ses frontières, Paris-Sorbonne, 7 novembre 2014.
    • 2014 : (avec Sébastien Lemerle) Introduction à la journée d’étude Produire et diffuser les séries TV. De la sociologie du travail audiovisuel à l’économie d’un espace transnational, Paris, site Pouchet, 10 janvier 2014.
    • 2013 : « Histoire de la sociologie des arts et de la culture : un portrait de la revue Sociologie de l’art », communication au Réseau Thématique n°14 « Sociologie des arts et de la culture », Congrès de l’Association française de sociologie. Nantes, 3 septembre 2013.
    • 2013 : « Artistes/critiques. Les créateurs et le discours sur la création au XIXe siècle » (discussion), Xe rencontres de l’ACEF [Association canadienne d’études francophones sur le XIXe siècle], Congrès des sciences humaines, U. de Victoria, Canada, 5 juin 2013.
    • 2011 - « Le genre comme outil d’analyse des mondes de l’art : pour en finir avec l’exception », Actualité du genre. Autour de (et avec) Joan Scott, Paris, EHESS, 5 octobre 2011.
    • 2011 - « L’innovation comme retour en arrière. Diffusion européenne du néoclassicisme et politisation de l’antique (ca. 1750-1810) », Réseau thématique n°27 « Sociologie des intellectuels et de l’expertise. Savoirs et pouvoirs », 4e Congrès de l’Association française de sociologie. Grenoble, 5 juillet 2011.
    • 2010 - « Recontextualiser les trajectoires individuelles : mesure des carrières et biographie collective dans le monde de l’art à l’époque romantique ? », Colloque L’étude des devenirs biographiques. Techniques et concepts, Université de Limoges, GRESCO. Limoges, 15 novembre 2010.
Séminaires et groupes de travail
  • 2016 : « Observer les travailleurs de l’art au tournant du XIXe siècle. La sociologie historique des beaux- arts au carrefour des disciplines », Séminaire Pratiques, travail, organisations (PRATO), EHESS, 16 décembre 2016
  • 2016 : « Pour une sociologie historique des beaux-arts : genre et production artistique, 1750-1850 », Séminaire du CSU, CNRS / U. Paris 8, 27 septembre 2016
  • 2016 : « Emulating the American model : TV series in Europe and the development of international coproductions », Workshop, PICS Transnational Hollywood, 14 septembre 2016
  • 2016 : « Des « vies minuscules » aux « artistes ordinaires » : une sociologie historique, féministe et matérialiste des beaux-arts est-elle possible ? », Séminaire « Féminismes matérialistes et analyses critiques », Danièle Kergoat, Helena Hirata et Michelle Paiva, Paris, Site Pouchet, 5 avril 2016.
  • 2016 : « Traiter les données sérielles en histoire de l’art », Séminaire de méthodologie de recherche, Master d’histoire de l’art, Université François Rabelais, Tours, 5 janvier 2016.
  • 2014 : « Des femmes se représentent : autoportraits et conditions sociales de possibilité d’une identité collective au tournant du XIXe siècle », Séminaire de recherche « Qu’est-ce que les études de genre font à l’histoire de l’art ? », Musée du Louvre-INHA, 22 mai 2014.
  • 2014 : « La parenthèse enchantée : genre et beaux-arts 1750-1850 », intervention au séminaire Genre, cultures et sexualités, Brigitte Rollet, NYU Paris, 20 mars 2014.
  • 2013 : « Utiliser le genre : théorie, méthodes et pratiques pédagogiques », intervention au séminaire Pour une histoire de l’art d’un nouveau genre, org. Charlotte Foucher, Anne Larue, Magali Nachtergael, Julie Verlaine, MSH Paris-Nord, 25 octobre 2013.
  • 2013 : « Le genre des genres, ou les modes d’accès à la reconnaissance dans le champ des beaux-arts, 1750-1850 », intervention au séminaire Sociologie du désintéressement : les professions intellectuelles et artistiques entre autonomie et engagement de Gisèle Sapiro, EHESS, 17 janvier 2013.
  • 2012 : « La biographie, entre art et sociologie », discussion de l’intervention de Marie-Claude Chaudonneret et Sébastien Allard, au séminaire « Formes du biographique » d’Eléonora Vratskidou, Yannis Tsiomis et Nikos Kokkomelis, EHESS, 28 mars 2012.
  • 2012 : « Sources et méthodes pour une recherche sur les artistes femmes et hommes de la Révolution à 1848 », intervention au séminaire de Master de France Nerlich, Université François-Rabelais, Tours, 6 février 2012.
  • 2011 : « La peinture féminisée ? Les peintres femmes et leur(s) image(s) publique(s) dans la première moitié du XIXe siècle », intervention au séminaire de Master de Juliette Rennes et Michèle Zancarini-Fournel « La féminisation des professions et des métiers (XIXe-XXIe siècles) : images, archives, textes », EHESS, 5 décembre 2011.
  • 2011 - « Le genre et la recontextualisation des parcours », intervention au séminaire de Master de Delphine Naudier « Analyse des textes classiques sur le genre et les théories féministes dans le champ artistique et littéraire », EHESS. Paris, 13 mai 2011.
  • 2011 - « Un champ en chantier : des incertitudes propices à la féminisation ? Le cas des beaux-arts à la fin du XVIIIe et à la fin du XXe siècle », intervention au séminaire du CESSP. Paris, Site Pouchet, 8 février 2011.
 

Responsabilités institutionnelles et éditoriales

 

Recherches passées

Programme de recherche ANR « IMPACT » [InterMédiaires de la Production artistique, Autonomie et organisation de la CréaTion] (2008-2012) , Université de Strasbourg (MISHA), Université Paris 8 - CNRS (Cresppa-CSU), Ecole Polytechnique (PREG).
Coordination : Laurent Jeanpierre

L’objectif de ce programme est d’étudier les relations sociales et économiques qui existent entre les créateurs et les intermédiaires culturels. Nous considérons comme « intermédiaires » toutes les activités situées soit entre les artistes et leurs employeurs soit, plus généralement, entre les artistes et les publics (éditeurs et attachés de presse dans le domaine de la littérature ; imprésarios, agents et entrepreneurs de spectacles dans le domaine des musiques actuelles ; commissaires d’exposition et galeristes dans le domaine des arts plastiques ; agents, directeurs de casting ou distributeurs dans le domaine du cinéma, etc.) Si on s’intéresse depuis longtemps aux producteurs et aux consommateurs culturels, ces figures d’intermédiaires ont été négligées par la recherche. La croissance démographique du nombre d’artistes depuis quelques décennies semble pourtant en avoir renforcé la nécessité. Les intermédiaires exercent une fonction de sélection des produits de la création avant que ceux-ci ne soient en mesure d’atteindre le spectateur. Ils sont aussi indispensables à la valorisation des œuvres qu’à la reconnaissance des artistes.
IMPACT part d’une analyse des appariements entre artistes et intermédiaires et d’une étude d’une partie de la population des intermédiaires culturels en France. L’objectif est de décrire et d’analyser les effets de leurs pratiques et de leur activité sur la rémunération des créateurs et la notoriété des artistes, lorsque c’est possible, et sur l’organisation de la créativité et l’autonomie de la création.
Une des questions de ce projet consiste, en effet, à se demander si le rôle actuel de ces intermédiaires culturels n’implique pas d’intervenir au sein des processus créatifs au nom d’une anticipation de l’insertion des artistes dans les marchés culturels. Sur ces thématiques et ces problèmes, le projet propose une approche pluridisciplinaire hybridant des techniques et des apports issus de la sociologie et de l’économie de la culture, de l’histoire des mondes de l’art et de la gestion.

 

Organisation de séminaires

Séminaires de recherche

- Co-organisatrice en 2012-2013 du séminaire de recherche L’histoire et la sociologie en dialogue. Échanges pluridisciplinaires sur les logiques de la domination, Sciences Po-Université Paris 8-CNRS.

Enseignement

- Coordination avec Isabelle Clair et Coline Cardi du séminaire du Cresppa, Master de sociologie, Université Paris 8 : « Décrire, explorer, raconter ses terrains d’enquête » (2011-2014).

- Art Rules. Sociological Approaches to the Visual Arts (cours d’introduction à la sociologie des arts visuels), Premier Cycle de Science-Po, Institut d’études politiques de Paris (2011-2014).

 

Valorisation de la recherche

  • 2017 : « La parenthèse enchantée 1750-1850 : autour d’un tableau de Gabrielle Capet », Journée d’étude Femmes et arts de l’Antiquité à nos jours, MNAM, Centre Pompidou, 25 février 2017
  • 2017 : Conférence publique autour du livre Artistes femmes. La parenthèse enchantée, 18e-19e siècles, Espace Leclère, Marseille, 7 février 2017
  • 2017 : Présentation du livre Artistes femmes. La parenthèse enchantée, 18e-19e siècles, « Les Jeudis du Genre », Institut du genre/Reid Hall, Paris, 26 janvier 2017
  • 2014 : « Autour du tableau de Gabrielle Capet, ‘L’atelier de Mme Vincent en 1800’ (Munich, 1808) : Se créer une famille en peinture », conférence publique, Musée des Beaux-Arts de Tours, 15 mars 2014
  • 2014 : « Vivre de son pinceau ? Être artiste au temps de François-André Vincent », conférence publique, Musée des Beaux-Arts de Tours, 15 février 2014
  • 2013 : discussion du livre Plumes & Pinceaux (dir. Anne Lafont), Rencontres-débats de l’Institut du Genre, Reid Hall, Columbia University in Paris, 24 octobre 2013.
 

Formation, diplômes

  • Doctorat en sciences sociales (EHESS, 2009)
    - Thèse soutenue : « L’art ne s’apprend pas aux dépens des mœurs ! » Construction du champ de l’art, genre et professionnalisation des artistes (1789-1848), Thèse pour le doctorat de sociologie, EHESS, 2009, sous la direction de Frédérique Matonti. En ligne sur TEL.
  • DEA de sciences sociales (ENS-EHESS, 2005)
  • Maîtrise d’histoire médiévale (Paris IV Sorbonne, 2004)
  • Diplômée de l’Ecole du Louvre (2003)

^