Imprimer

Kevin Vacher

Doctorant à l’Université Paris 8


Domaines de recherche

  • Sociologie des mobilisations sociales et des problèmes publics
  • Sociologie des politiques de sécurité et des discours sécuritaires
  • Naples
  • Marseille
  • Sociologie du champ scientifique
 

Thèse en cours

Kevin Vacher, « Du “sentiment d’insécurité” à l’action collective ? Réception sociale, réappropriation et action collective autour du problème publique de l’(in)sécurité à Marseille et à Naples », thèse à l’Université Paris 8, sous la direction de Sylvie Tissot.

Mots-clefs

(in)Sécurité – Mobilisations sociales – Problèmes publics – Politiques sécuritaires - Réactions sociales - Naples - Marseille

Présentation

Après un Master recherche à Aix-Marseille Université portant sur les « Continuités et réajustements des politiques de sécurité à Marseille », Kevin Vacher poursuit un travail doctoral faisant dialoguer les études de sécurité avec une sociologie des problèmes publics et des mobilisations sociales.

Sa recherche doctorale porte sur les mobilisations pour la sécurité de collectifs « d’habitants », au sein de territoires populaires. Cette recherche, menée en comparaison Marseille-Naples, s’organise autour d’un portrait de ce phénomène à l’échelle de la dernière décennie et d’études de cas d’actions collectives où les acteurs réclament des mesures de mise en sécurité de leurs territoires.

Prenant à contre-pied les études en sciences politiques mobilisant les catégories de l’action publique du "sentiment d’insécurité" ou des "demandes de sécurité", tendanciellement centrées sur le point de vue des pouvoirs publics confrontées à des acteurs présentés sans propriétés et dépourvus de capacité d’action, il met en lumière ce qui se révèle être une demande sociale plurielle, située et contextualisée.

Ce travail permet de voir au travers de ces mobilisations collectives comment la contingence de facteurs sociaux, économiques et urbains et de prescriptions politiques, d’intéressements militants et d’histoires sociales participe à incarner la catégorie des « riverains » dans le champ médiatique et politique. Cette catégorie faisant elle-même écho à la figure morale de « l’honnête citoyen », elle nous permet de comprendre en contraste la construction des figures déviantes contemporaines. Finalement, ce sont à des luttes de position locales et infra-locales auxquelles nous avons à faire, qui entrent par la publicisation de problèmes locaux en résonance avec les coordonnées du débat public sur la sécurité.

Autre recherche en cours

- COLLECTIF, Groupe de recherche "DOC 2000" : Une sociologie politique des doctorant.e.s : entre mouvements sociaux, socialisations politiques et effets de génération dans les années 2000.

 

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

Vacher Kevin, « Quand les politiques sécuritaires se veulent participatives » in Métropolitiques, 9 février 2017. en ligne

 

Actes de colloques

Vacher Kevin, « A Marseille, la question sécuritaire fait « irruption du dehors » … et du dedans » in Revue Sciences et Actions Sociales, n°6, année 2017. en ligne

  

Communications

Communications depuis 2015

2017

  • 13 janvier 2017 : (-avec Célia Lamblin) Proposition d’un protocole d’enquête inédit : l’auto-entretien en binôme. Journées d’étude du groupe de recherche « DOC 2000 », LPED, Marseille.

2016

  • 5 juillet 2016 : Déléguer l'exercice de la contrainte : des "Honnêtes gens", les Roms et l'Etat. XXème congrès international de l’Association Internationale de Sociologie en Langue Française (AISLF) - CR01 « Identité, Espace et Politique ». Montréal.
  • 10 mai 2016 : (-avec Tommaso Giuriatti, Célia Lamblin et Thomas Posado) Une sociologie politique des doctorants. Mouvements sociaux, socialisations politiques et effets de génération chez les doctorants. Séminaire « Terrains politiques ». Université Paris VIII. St Denis.
  • 11 avril 2016 : Discutant à l’atelier doctoral du CRESPPA. Marion Guenot : « Du maintien de l’ordre au travail d’investigation : « L'économie souterraine » au prisme du travail policier et judiciaire ». CRESPPA, Paris.

2015

  • 19-20 novembre 2015 : « La toile » comme espace de formation de « nouvelles » mobilisations sécuritaires ? Journées d’études internationales « Les agitateurs de la toile : l’Internet des droites extrêmes ». Université de Lausanne.
  • 12 juin 2015 : Des mobilisations sécuritaires dans la province de Naples : la (re)définition de l'appartenance à la Polis en question(s). Journée doctorale. CRESPPA-GTM. Université Paris 8, Saint Denis.
  • 21-22 mai 2015 : Sociétés locales et mobilisations sécuritaires dans la province de Naples : Polémique autour d’un centre d’accueil pour réfugiés. Conférence « Migrations and Citizenship in Southern Europe ». European Sociology Association - RN27, LAMES. MMSH, Aix-en- Provence.
  • 12 février 2015 : Quand l'espace de la régulation sociale se vit comme une arène de souveraineté policière. Colloque scientifique « Les nouveaux défis de la question sociale » (Printemps Castel). P2RIS en partenariat avec le RT3 de l'AFS et l'ACOFIS. Rouen.
  • 19 janvier 2015 : Quand l'espace de la régulation sociale devient une arène de souveraineté policière : des acteurs sociaux dans la tourmente. Journée d'étude « Le temps des protections sociales » (Printemps Castel). Université d'Angers - UMR CERHIO - Maison des Sciences Humaines. Angers.
 

Animation de la recherche

  • Membre du bureau du CR01 « Identités, Espaces et Politique » de l’Association internationale des sociologues en langue française (AISLF).
  • Comité d’organisation du colloque doctoral du CRESPPA, 13-14 Novembre 2016, Paris.
  • Coordination scientifique des journées d’étude « Dans la boite noire des politiques de sécurité. Renouveler l’étude des pratiques et discours », Université Paris VIII / CRESPPA, 16-17 Juin 2016, St Denis. voir sur Academia
  • Coordination scientifique des premières journées de travail du groupe de recherche DOC 2000, 4-5 avril 2016, MMSH, Aix-en- Provence.
  • Comité d’organisation du séminaire « Terrains politiques. Réflexions collectives sur des pratiques de recherche engagées. », Université Paris VIII – ED Sciences sociales. Année 2015/2016, St Denis.
  • Comité d’organisation des journées d’études « Politisations émergentes, Politisations précaires ? ». 28-29 Janvier 2016, CRESPPA, Paris. Animation de la table ronde des journées d’études « Politisations émergentes, Politisations précaires » (- avec Marion Guenot et Thomas Posado)
 

Valorisation de la recherche

  • 2015/2016, 2016/2017 : Coordination scientifique des « Rendez-vous socio » de la Librairie Transit. Séminaire public de diffusion de la culture scientifique. Marseille.
  • 24 mars 2015 : La police et les quartiers. Conférencier invité. « 4 ème édition des Banquets de Fanon : Marseille aux milles couleurs », Centre social AGORA, Comité Mam’Ega. Marseille.
  • 18 septembre 2014 : Que fait la police ? Restitution d’un travail de recherche sur terrain. Association CLCV, Marseille.
  • 16 septembre 2014 : invité de l’émission d’information « Libre débat ». Radio Galère, Marseille.
  • 11 septembre 2014 : Nouvelles stratégies policières et vieilles rengaines sécuritaires à Marseille. Conférencier invité. Librairie Transit, Marseille.
 

Enseignement

Enseignements

2016/2017

TD « Relations Internationales » (1ère année de Licence). Département de sciences politiques, Université Paris VIII.

CM « Tutorat de la recherche » (1ère année de Master). Département de sciences politiques, Université Paris VIII.

Octobre 2016 : Introduction à la sociologie des dominations. CM « Introduction à la sociologie classique et contemporaine », Aix-Marseille Université.

Octobre 2016 : Action publique, « opinion publique » et demande sociale. CM « Expertise sociologique de l’action publique ». Master professionnel de sociologie, Aix-Marseille Université.

Avant 2016

24 novembre 2015 : Observer les politiques de sécurité « par en bas » : questions de méthode, d’éthique scientifique et introduction au cas marseillais. Séminaire « Gestions et vécus des migrations à Marseille ». Master de l’Institut d’études politiques et internationales (IEPI), Université de Lausanne. Resp. : Olivier Filleule et Florence Johsua.

25 février 2014 : Étendre son point de vue : retour critique sur les apports et limites d’une enquête en position de participation observante. CM « Analyse et traitement des données qualitatives », 3ème année de licence en sociologie, Aix-Marseille Université. Resp. : Corine Eyraud.

22 novembre 2013 : Appréhender les raisons d’agir d’acteurs associatifs dans le domaine du politique. CM « Entretiens », 2ème année de licence en sociologie, Aix-Marseille Université, Resp. : Salvatore Condro.

 

Formation, diplômes universitaires, bourses

  • Septembre 2016 : Oral English Course, Entrainement à la communication scientifique en anglais. Université Paris VIII.
  • Novembre – décembre 2015 : boursier de l’Ecole Française de Rome.
  • Septembre 2015 : stagiaire de l’école d’été du CNRS en Méthodes Quantitatives des Sciences Sociales « QuantiLille », module « Les approches cartographiques dans les sciences sociales », CNRS-CERAPS- CDSP, Lille.
  • 2014 : Master « Sociologie des mutations contemporaines », mention Bien, Aix-Marseille Université. Mémoire : « Continuités et réajustements des politiques sécuritaires à Marseille : des acteurs intermédiaires face au conditionnement policier » (dir. Laurent Mucchielli et Salvatore Condro), 16/20. voir le résumé sur Academia
  • 2012 : Licence en sociologie, Université de Provence.
  • 2007 : Baccalauréat ES, spécialité ES, mention Bien, Lycée Guillaume Apollinaire, Nice.

^