Imprimer

Nouveaux membres


Sibylle Gollac

Sibylle Gollac a rejoint le CSU en octobre 2014. Ses travaux portent sur la place du patrimoine dans la reproduction des rapports sociaux de classe et de sexe au sein de la famille, en combinant approches ethnographiques et analyses statistiques critiques. Elle a soutenu sa thèse « La pierre de discorde. Stratégies immobilières familiales dans la France contemporaine », en 2011. Sa recherche en cours est intitulée « Marchandisation des patrimoines familiaux et reproduction sociale. La mise en chiffres des biens de famille dans les héritages et les divorces ». Sibylle Gollac est également partie prenante du collectif « Ruptures », qui travaille sur le traitement judiciaire des séparations conjugales en France et au Québec.

10 octobre 2014


^