Imprimer

Nouveaux membres


Vanessa Codaccioni

Recrutée maîtresse de conférences en science politique en 2012 à l’Université Paris 8, Vanessa Codaccioni a soutenu, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, une thèse intitulée Punir les opposants. Une sociologique historique des « procès politiques » en temps de crise : les interactions répressives entre le PCF et l’État (1947-1962), en novembre 2011. Menée dans une perspective socio-historique, celle-ci se situe au croisement de la sociologie du militantisme, du droit et de ses usages, des crimes et de l’appareil d’État, et s’intéresse aux modalités de construction des « procès politiques » qui touchent les membres du Parti communiste français pendant la guerre froide et le conflit algérien. Elle paraît aux éditions du CNRS en février 2013. Les recherches de Vanessa Codaccioni portent maintenant sur la criminalité et la répression politiques depuis les années soixante-dix.

31 janvier 2013


^