Imprimer

Journées d’étude


Des producteurs à la production symbolique : intermédiations et circulations transnationales

Journée d’étude organisée par Audrey Mariette et Olivier Roueff

L’objectif de cette journée est de faire dialoguer des travaux en sociologie des arts et des idées autour de deux fils thématiques qui ont en commun de décentrer l’analyse de sa focalisation habituelle sur les producteurs nationaux. La sociologie de l’intermédiation culturelle s’intéresse à l’ensemble des activités dédiées à la mise en relation de producteurs et de consommateurs de biens symboliques : sélection et mise en forme de l’offre, prospection et canalisation de la demande, valorisation et conversion de capitaux (économiques, politiques, artistiques ou encore scientifiques). La sociologie des circulations de producteurs ou de biens symboliques et celle des industries culturelles s’intéressent à la manière dont les rapports de force et de sens qui définissent les activités artistiques et intellectuelles se jouent au-delà de ou « sur » les frontières nationales. En prenant pour objet des agents et des activités situés aux frontières ou à la jonction de différents espaces trans)nationaux, ces deux entrées obligent dès lors à des démarches réflexives qui ne présupposent pas les frontières entre champs, mondes ou marchés, entre groupes sociaux ou professions, mais observent plutôt comment les agents les fabriquent, les surveillent, les déplacent, les transgressent ou les solidifient.




^