Imprimer

Bourses de recherche de la Ville de Paris, deux lauréat.e.s au CSU

La ville de Paris soutient et récompense deux projets de recherche du Cresppa-CSU sur quatre lauréats.
Marie Mathieu, docteure en Sociologie et Kevin Vacher, doctorant en Science politique sont lauréats 2018 de deux bourses de recherche de 10 000 €, l’une en Étude sur le Genre et l’autre sur l’antisémitisme et la xénophobie, qui récompensent la qualité de leur projet.

Bourses de recherche de la Ville de Paris pour les Études de Genre

Marie Mathieu, lauréate pour son projet de recherche intitulé « Les inégalités sociales face à l’IVG : trajectoires d’avortantes et prise en charge de l’avortement en Île-de-France » entrepris à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. www.cresppa.cnrs.fr/csu/equipe/mathieu-marie
Ces bourses de recherche prennent le relais des Prix des Études de Genre, qui, depuis 2006, encouragent la recherche sur les relations femmes/hommes. Elles sont décernées chaque année par la Ville de Paris, en partenariat avec l’Institut Émilie du Châtelet, à deux lauréat.e.s sur des projets de recherche traitant des questions de genre, conçus et réalisés dans un établissement parisien.

Bourses de recherche sur l’antisémitisme et la xénophobie

Kevin Vacher, lauréat pour son projet de recherche intitulé : « Des honnêtes citoyen.nes. Sociologie politique des mobilisations localisées pour la sécurité. Marseille, Naples » entrepris à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. www.cresppa.cnrs.fr/csu/equipe/vacher-kevin
La Ville de Paris encourage chaque année la recherche universitaire sur ces sujets en décernant deux bourses à un.e candidat.e français.e et un.e candidat.e étranger.e s’étant distingué.e par la qualité de son projet de recherche. Elle souhaite ainsi contribuer à une prise de conscience collective sur ces phénomènes qui perdurent, mais aussi, en les comprenant mieux, à aider à les combattre et à conduire des politiques publiques plus efficaces.


12 avril 2019

^