Imprimer

Directions d’ouvrages et de revues

 

 

Susanna Magri et Sylvie Tissot (dirs.), Explorer la ville contemporaine par les transferts, Presses universitaires de Lyon, coll. « Sociologie urbaine », 2017 - 221 p.

Des enseignes commerciales identiques, la ségrégation sociale et ethnique des quartiers, une pollution grandissante, l’émergence d’une élite internationale navigant d’une « ville globale » à une autre : c’est vers un même modèle que les cités du monde semblent se diriger. Si les raisons de s’inquiéter de cette tendance ne manquent pas, on peut s’interroger sur la réalité d’une figure unique, de standards (...) Lire la suite...


 

Cédric Lomba, Pablo Eduardo Neder et Fernando Blanco (dir.), La dinámica de la Relación Capital-Trabajo en las transformaciones del mundo contemporáneo. Su expresión en el mercado de trabajo en Europa y América Latina, Cordoba : Centro de Investigaciones y Estudios sobre Cultura y Sociedad (CIECS), CONICET y UNC, 2016 - 210 p.

La dinámica de la relación Capital-Trabajo se expresa en forma conflictiva en los mercados de Trabajo de América y Europa. Sus diferentes problemáticas son abordadas en este trabajo desde diversas miradas disciplinares. Contributions de : Héctor Hugo Trinchero, Pablo Eduardo Neder, Cédric Lomba, Lorena Capogrossi, Carlos Gastón Mignon, Carlos Eduardo Martínez, Hernán Alejandro Morero. En libre (...) Lire la suite...


 

Jean-Luc Deshayes et Cédric Lomba (coord.), « Les désindustrialisations (re)visitées » Revue Savoir/agir, n°39, 2017.

La désindustrialisation s’inscrit de manière récurrente dans les débats publics comme une des transformations économiques et sociales majeures des pays du Nord depuis la fin des années 1970. Pour autant, elle mérite d’être mieux définie dans ses contours et ses effets. Des historiens relativisent, dans ce numéro, la nouveauté et l’ampleur des désindustrialisations. D’autres articles soulignent les (...) Lire la suite...


 

Christophe Batardy, Emmanuel Bellanger, Pierre Gilbert et Jean Rivière (eds.), « Présidentielle 2017. Les votes des grandes villes au microscope », Métropolitiques, 9 mai 2017 - En ligne

Si la présidentielle 2017 a vu de nombreux commentateurs opposer les électeurs des périphéries et des grandes métropoles, ces dernières sont en réalité loin de former des espaces homogènes. En observant une dizaine de grandes villes à l’échelle très fine des bureaux de vote, ce dossier souligne combien les variations spatiales du vote s’articulent à la géographie des inégalités. Introduction du dossier (...) Lire la suite...


 

Sébastien Lemerle et Carole Reynaud-Paligot (dirs.), La biologisation du social : discours et pratiques, Presses universitaires de Paris Nanterre, coll. « Frontières de l’humain », 2017 - 238 p.

Les progrès enregistrés par les sciences de la vie sont appelés à modifier nombre de nos conceptions relatives à la personne humaine et à la société. Mais alors qu’il existe une riche littérature théorique sur ce sujet, peu d’études avaient jusqu’à ce jour été consacrées aux pratiques résultant des appropriations sociales des savoirs en génétique et neurosciences. L’objectif principal de ce livre est de (...) Lire la suite...


 

Frédérique Leblanc (coord.), « Gens de commerce », Ethnologie française, vol.153, n°1 2017 -192 p.

Cette livraison éclaire les dimensions historiques, sociales, spatiales des commerçants de détail. Leur dynamisme au XIXe siècle est bien connu. Ils ont su s’adapter à de nombreux bouleversements, alors qu’on aurait pu penser que l’apparition des grands magasins, et plus récemment le commerce en ligne, les effaceraient du paysage urbain. Il n’en est rien. La revue s’intéresse aussi aux commerçants qui (...) Lire la suite...


 

Pierre Gilbert (coord.), « Les classes sociales au foyer » Actes de la recherche en sciences sociales, n°215, 2016.

En plongeant dans l’intimité des foyers, ce dossier propose une contribution originale à la sociologie des classes sociales. Alors que les débats se focalisent d’ordinaire sur certaines dimensions de la culture de classe (tout particulièrement sur les pratiques culturelles), il déplace l’attention vers un lieu qui, avec l’autonomisation de la vie privée et l’amélioration des conditions de logement, (...) Lire la suite...


 

Dominique Memmi, Gilles Raveneau et Emmanuel Taïeb (Ed.), Le social à l’épreuve du dégoût, Presses universitaires de Rennes, coll. « Le sens social », 2016 - 218 p - (Préface de Georges Vigarello).

Résumé : Corps du malade, du mourant, du mort, du pauvre : au cœur de nos sociétés contemporaines, des agents administrent pour le monde social et à sa place les marges de la vie biologique et sociale. Comment les pompiers, les travailleurs sociaux, les employés des pompes funèbres, les aides-soignantes, les infirmières et médecins se débrouillent-ils avec le « sale boulot » ? Parmi les émotions dont (...) Lire la suite...


 


^