Imprimer

Ouvrages

 

 

Cédric Hugrée, Étienne Penissat et Alexis Spire, Les classes sociales en Europe, Agone, coll. « L’ordre des choses », 2017 - 264 p.

Présentation de l’éditeur : « Les classes populaires européennes ont été touchées de plein fouet par la crise  : l’expérience du chômage et de la précarité fait partie de leur quotidien et constitue un marqueur qui les distingue des autres classes Un autre trait récurrent est la pénibilité physique au travail, qui touche davantage les actifs peu ou pas qualifiés dans la quasi-totalité des pays européens (...) Lire la suite...



 

Fabien Truong Loyautés radicales. L’islam et les « mauvais garçons de la nation », Paris : La Découverte, 2017 - 250 p.

À la suite des attentats frappant notre pays à répétition, les mots se figent – entre « islamisation » et « radicalisation » – pour désigner un phénomène perçu comme une menace : le désir d’islam des « mauvais garçons » de la Nation. Immigrés de descendance, passés par la délinquance, musulmans par croyance : tel serait le portrait robot du nouvel extrémisme made in France. Dans cette enquête dense et sensible, (...) Lire la suite...



 

Kolja Lindner, Die Hegemoniekämpfe in Frankreich : Laizismus, politische Repräsentation und Sarkozysmus Argument Verlag, Coll. Argument Sonderband, 2017 - 280 p.

“Wofür steht der Name Sarkozy ?”, fragte der französische Philosoph Alain Badiou. Für Hegemonie-Ambitionen, die politische Zugehörigkeiten jenseits des Rheins nachhaltig durcheinander­gebracht haben, antwortet Kolja Lindner. Wer zeitgenössische politische Ausein­andersetzungen in Frankreich verstehen will, sollte zu diesem Buch greifen. Wer Frankreich verstehen will, muss die Besonderheiten seiner (...) Lire la suite...



 

Claude Pennetier, Bernard Pudal Le souffle d’octobre 1917. Pourquoi ont-ils cru au communisme ?, Paris : Éditions de l’atelier, 2017 - 512 p.

Il y a cent ans, la révolution russe d’Octobre 1917 générait une espérance planétaire. Pourquoi, portés par le souffle de cet événement, des centaines de millions de personnes ont-elles cru au communisme ? Se distinguant des interprétations de François Furet (une illusion) et de Stéphane Courtois (un système criminogène), cet ouvrage, basé sur les autobiographies de communistes français, révèle les (...) Lire la suite...



 

Marie Cartier, Isabelle Coutant, Olivier Masclet, and Yasmine Siblot The France of the Little-Middles : A Suburban Housing Development in Greater Paris, trad. Juliette Rogers, Berghanh Books, coll. « Anthropology of Europe », 2016 - 224 p.

The Poplars housing development in suburban Paris is home to what one resident called the “Little-Middles” – a social group on the tenuous border between the working- and middle- classes. In the 1960s The Poplars was a site of upward social mobility, which fostered an egalitarian sense of community among residents. This feeling of collective flourishing was challenged when some residents moved (...) Lire la suite...



 

Séverine Sofio, Artistes femmes. La parenthèse enchantée, XVIIIe-XIXe siècles, Paris : Editions du CNRS, coll. « Culture et Société », 2016 - 373 p.

En 1783, deux femmes sont reçues en même temps à l’Académie royale de peinture et de sculpture, ce qui est totalement inédit dans l’histoire de cette institution. En 1791, les députés de l’Assemblée souhaitant immortaliser la réception de la Constitution par Louis XVI, commandent deux tableaux sur ce thème ; l’honneur est immense et la responsabilité lourde : les deux artistes sélectionnés sont un homme… (...) Lire la suite...



 

Yves Sintomer, Anja Röcke et Carsten Herzberg, Participatory budgeting in Europe : democracy and public governance, Ashgate Publishing, 2016 - 252 p.

Can participatory budgeting help make public services really work for the public ? Incorporating a range of experiments in ten different countries, this book provides the first comprehensive analysis of participatory budgeting in Europe and the effect it has had on democracy, the modernization of local government, social justice, gender mainstreaming and sustainable development. By focussing (...) Lire la suite...



 

Baptiste Coulmont, Changer de prénom. De l’identité à l’authenticité, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2016, ISBN 978-2729708986

Changer de prénom, c’est chercher à « devenir soi-même » (ou redevenir soi-même). De nombreux travaux ont pointé les injonctions contemporaines à être authentique sans insister sur les outils aux mains des personnes cherchant à fabriquer leur authenticité. Pour le dire autrement : changer de prénom n’est pas seulement répondre à la question « qui suis-je ? » (à la question de l’identité ou de (...) Lire la suite...



 


^