Imprimer

Ouvrages  Non visible

 

 

L. Barrault-Stella, Gaële Goastellec (coord.), « L’éducation, un objet désormais commun à la sociologie et à la science politique », Éducation et sociétés, n°36-2, 2015 – 239 p., en ligne.

Historiquement, la science politique s’est désintéressée de l’éducation et de l’école. Ce dossier ouvre un espace de débats autour de ses convergences avec la sociologie pour nourrir une nouvelle démarche réflexive et critique. Conçu après l’organisation par les coordinateurs d’un atelier du Colloque “Les sciences sociales européennes face à la globalisation de l’éducation et de la formation” (Amiens, novembre 2014), il s’inscrit dans le prolongement de dossiers antérieurs de la revue –Qualité et pilotage de (...) Lire la suite...


 

Colin Giraud Quartiers gays, Paris : PUF, coll. « Le lien social », 2014 -348 p.

Depuis le début des années 1980, l’apparition des quartiers gays a participé à la visibilité croissante de l’homosexualité dans les sociétés occidentales. Mais que sait-on exactement de ces espaces urbains spécifiques ? Comment sont-ils nés ? Qui s’y installe et pourquoi ? Comment les citadins les pratiquent-ils et les vivent-ils au quotidien ? Une enquête sociologique menée à Paris et Montréal permet de dépasser les clichés et les stéréotypes sur des espaces fortement médiatisés, mais finalement peu (...) Lire la suite...


 

Philippe Alonzo et Cédric Hugrée, Sociologie des classes populaires, Paris, Armand Colin, Coll. 128, 2010

" Démunis ", " exclus ", " nouveaux pauvres "... A l’heure où les conséquences économiques et sociales de la crise financière fragilisent ceux qu’un ministre avait un temps désignés comme " La France d’en bas ", Philippe Alonzo et Cédric Hugrée reviennent sur les travaux et enquêtes sociologiques qui ont forgé la catégorie de " classes populaires " et en ont fait un outil pour décrire et comprendre le monde social. Cet ouvrage retrace tout d’abord les débats sociologiques liés à la définition du " (...) Lire la suite...


 

Nathalie Beaupère, Lucile Chalumeau, Nicolas Gury, Cédric Hugrée, L’abandon des études supérieures, La Documentation Française ; Observatoire national de la vie étudiante (OVE), Coll. Panorama des savoirs, 2007

Près de 90 000 jeunes par an sortent sans diplôme de l’enseignement supérieur. Cet ouvrage présente une synthèse des travaux consacrés à ce problème. Après une présentation méthodologique, une première étude montre en quoi l’enseignement supérieur de masse peut être propice à l’abandon. La deuxième, plus centrée sur les bacheliers, examine les déterminants sociaux et culturels qui teintent certains parcours post-baccalauréats, révélant ainsi une tendance à l’individualisation de l’échec. Distinguer ainsi ce qui (...) Lire la suite...


 

Catherine Achin, avec Laure Bereni (dir.) Dictionnaire genre et science politique : concepts, objets, problèmes. Paris : Presses de Science Po, Coll. Sociétés en mouvement, 2013

Les études sur le genre, qui ont connu un essor important depuis les années 1970, offrent de nouvelles clés pour appréhender les disciplines traditionnelles. Alors que la science politique se montre plus rétive que d’autres à la prise en compte des perspectives du genre, l’objet de cet ouvrage est de révéler leurs apports décisifs à l’analyse du politique. Les notices de ce dictionnaire pionnier recensent les concepts, théories et objets canoniques de la science politique (citoyenneté, libéralisme, (...) Lire la suite...


 

Collectif Onze, Au tribunal des couples, enquête sur des affaires familiales Paris : Odile Jacob, 2013 - 312 p.

Divorces et séparations conjugales sont aujourd’hui fréquents. Tout un chacun, marié ou ayant des enfants, peut avoir affaire à la justice familiale pour régler les conséquences de sa rupture. Cette institution publique est censée mettre en œuvre un droit identique pour toutes et tous. Mais les justiciables se voient-ils accorder la même attention selon leurs ressources et leurs conditions de vie ? Et la justice conduit-elle effectivement à plus d’égalité entre les hommes et les femmes ? Pour le (...) Lire la suite...


 

C. Achin, avec Marion Paoletti, Margaret Maruani, Sandrine Lévêque, Lucie Bargel (dir.), « Présidentielle 2012 » Genre, Sexualité & Société, hors-série n° 2, 2013 en ligne.

Premières lignes de l’introduction L’élection présidentielle au suffrage universel direct, matrice de la Vème République depuis 1965, en créant un « patriarcat institutionnel » (Sineau, 2008), ne semble a priori guère favorable aux femmes et à leurs causes. Or, les sept campagnes présidentielles qui se sont déroulées depuis cette date se sont révélées, paradoxalement, plutôt propices à la politisation des questions de genre et de sexualité. En 2007, lors de la précédente élection, la présence de Ségolène (...) Lire la suite...


 

Lorenzo Barrault-Stella, Gouverner par accommodements. Stratégies autour de la carte scolaire, Paris, Dalloz, Coll. « Nouvelle bibliothèque des thèses », 2013 - Préface de Daniel Gaxie, 732 p.

Cette recherche apporte des éclairages particulièrement intéressants sur un mode de gouvernement par accommodements qui fabrique de l’acceptabilité sur des questions pourtant sensibles par la mise en œuvre d’un subtil dosage de contraintes, dérogations, répressions, et tolérance devant beaucoup de contournements. Ce sont des sujets majeurs de la réflexion politique qui se trouvent ainsi éclairés par une étude de terrain minutieuse et approfondie prenant appui sur des interrogations théoriques de grande (...) Lire la suite...


 

Anaïs Collet, Pierre Gilbert et et Violaine Girard (coord.), « Les territoires du vote »,Métropolitiques, 11 avril 2012 - En ligne

Comment se construisent les préférences électorales ? En associant l’analyse des dynamiques sociales à celle des contextes locaux pour comprendre les processus électoraux, notre dossier invite à replacer l’isoloir dans les territoires. Des bastions communistes de la banlieue rouge aux beaux quartiers ancrés à droite, les exemples de territoires associés à des groupes sociaux porteurs d’orientations politiques ou partisanes ne manquent pas. Les élections présidentielles de 2012, suscitant une intense (...) Lire la suite...


 

Pierre Gilbert et Charlotte Vorms (coord.), « L’empreinte de la guerre d’Algérie sur les villes françaises » Metropolitiques, 15 février 2012 - En ligne (traduit en anglais« How the Algerian War shaped French cities » Metropolitics, 21 March 2012)

La guerre d’indépendance algérienne, qui coïncide avec une période charnière de l’histoire urbaine, a considérablement influencé le devenir des villes françaises. Métropolitiques explore le rôle du conflit dans leur genèse. La deuxième moitié des années 1950 est un moment charnière dans l’histoire des politiques urbaines françaises : c’est à ce moment que sont amorcées la rénovation urbaine, la résorption des bidonvilles et la construction des grands ensembles. Or ces politiques sont mises en place alors que le (...) Lire la suite...


 


^