Imprimer

Ouvrages

 

Frédérique Leblanc, Libraire un métier, Paris : L’Harmattan, coll. « Logiques sociales », 1998 - 313 p..

Présentation de l’éditeur : « Lorsque l’on s’intéresse à la diffusion des livres et que l’on s’interroge sur les moyens de développer la lecture, on pense rarement à la librairie. La vente des livres est pourtant aussi indispensable aux écrivains qu’à leurs lecteurs. La pluralité et la diversité des points de vente assurent seules, non seulement l’accès du livre à tous, mais surtout la non-standardisation de l’écrit, dans ses formes comme dans son contenu. Toutefois, alors que certains points de vente mettent l’accent sur l’accueil des clients et la qualité du choix des ouvrages, d’autres ne proposent qu’un échantillon plus ou moins restreint des titres les plus récents en vente partout. Pourtant, rien ne distingue à priori ces deux types de point de vente qui sont dirigés, les uns par des " libraires ", les autres par des " vendeurs de livres ". Cet ouvrage se propose de comprendre les fondements du statut social et professionnel des libraires, ainsi que les moyens que ceux-ci mettent en œuvre pour faire valoir ce qui les distingue des vendeurs de livres. La description du commerce depuis l’apparition des premiers livres imprimés, à la fin du XVe siècle, jusqu’à l’élaboration de la librairie que nous connaissons, à la fin du XIXe siècle, permet de saisir les principes fondamentaux qui structurent actuellement le métier de libraire et surtout de saisir les points sur lesquels s’appuient les libraires pour mettre en évidence leurs spécificités. »

compte-rendu

23 avril 2016


Frédérique Leblanc

Maîtresse de conférences à l’Université Paris Ouest-Nanterre
Cresppa-CSU
Page personnelle




^