Imprimer

Ouvrages

 

Lorenzo Barrault-Stella, Gouverner par accommodements. Stratégies autour de la carte scolaire, Paris, Dalloz, Coll. « Nouvelle bibliothèque des thèses », 2013 - Préface de Daniel Gaxie, 732 p.

Cette recherche apporte des éclairages particulièrement intéressants sur un mode de gouvernement par accommodements qui fabrique de l’acceptabilité sur des questions pourtant sensibles par la mise en œuvre d’un subtil dosage de contraintes, dérogations, répressions, et tolérance devant beaucoup de contournements. Ce sont des sujets majeurs de la réflexion politique qui se trouvent ainsi éclairés par une étude de terrain minutieuse et approfondie prenant appui sur des interrogations théoriques de grande portée. C’est la marque d’une approche des sciences sociales qui s’est développée en France, à l’écart des attentes d’une orthodoxie nationale et internationale. Cet ouvrage en justifie la pertinence de manière particulièrement éclatante. [Présentation extraite du site de l’éditeur].

Thèse pour le doctorat en science politique de l’Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne soutenue le 2 décembre 2011 sous le titre : Gouverner par accommodements. La régulation publique de l’accès à l’école et les stratégies des familles.

Sommaire

Introduction
Pour une sociologie de l’action publique et des administrés : l’État et les pratiques de scolarisation des familles

Première partie - Les ambivalences de la régulation publique de l’accès à l’École
Chapitre 1 - Les transformations des catégories publiques de désignation de la carte scolaire (1947-2010).
Chapitre 2 - La fabrique de la sectorisation (2004-2010).
Chapitre 3 - Une action publique auto-subversive.
L’attribution des dérogations scolaires (2007-2010).
Conclusion de la première partie - Autonomie et hétéronomie de l’espace de production de l’action publique éducative.

Deuxième Partie - S’accommoder de l’action publique. Les adaptations des parents aux normes et dispositifs.
Chapitre 4 - La fluidité des perceptions de la carte scolaire.
Chapitre 5 - La conformation à l’action publique.
Du respect de la sectorisation aux demandes de dérogations.
Chapitre 6 - Les contournements de l’action publique.
De la permission de l’État aux transgressions des normes.
Conclusion de la deuxième partie - L’accommodement à l’action publique structuré par l’État.

Troisième partie - Négocier l’action publique. Les mobilisations des parents et la canalisation institutionnelle des contestations.
Chapitre 7 - Négocier un arrangement individuel.
La distribution socialement différenciée des passe-droits.
Chapitre 8 - L’intégration institutionnelle des mobilisations collectives.
De la compensation à la contestation.
Conclusion de la troisième partie - La plasticité de l’action publique.

Conclusion - Gouverner et être gouverné. Éléments pour une sociologie politique des gouvernés.

18 mars 2016


Lorenzo Barrault-Stella

Chargé de recherche au CNRS
Cresppa-CSU
Page personnelle




^