Imprimer

Soutenance de thèse


Nicolas Larchet

Nicolas Larchet, « Changer les habitudes ou changer les habitants ? Sociologie d’un mouvement de réforme alimentaire à La Nouvelle-Orléans, 2000-2010 », thèse pour le doctorat de sociologie à l’EHESS sous la direction de Christian Topalov et de Dominique Memmi.

lundi 5 décembre 2016 à partir de 14h00, Site Pouchet du CNRS, salle de Conférences, Plan d’accès

Résumé :
La ville américaine de La Nouvelle-Orléans a été le lieu de diverses expérimentations sociales au lendemain des destructions de l’ouragan Katrina de 2005. Cette thèse prend pour objet l’élaboration et la mise en œuvre de l’un de ces projets de réforme. Porté par un mouvement social plus large à l’échelle nationale, ce projet visait à améliorer l’accès aux « aliments sains » dans les quartiers populaires de la ville afin de lutter contre l’épidémie d’obésité et de relancer l’économie locale. À partir d’entretiens biographiques auprès de membres d’une commission municipale mandatée pour étudier ce problème public, de l’analyse de ses archives et de l’observation du travail réformateur, l’enquête interroge la formation d’un sens commun : alors que les autorités avaient laissé mourir de nombreux habitants au lendemain du passage de l’ouragan, pourquoi décidaient-elles désormais de les faire vivre en réformant leurs habitudes alimendaire{&.bsp;? En suivant les acteurs et institutions qui ont porté ce projet, depuis sa définition au tournant des années 2000 au sein d’un centre de recherches en santé publique jusqu’à sa réception par les autorités locales et les habitants dans une ville profondément transformée au début des années 2010, l’enquête met au jour les conditions sociales de possibilité de cette expérimentation et ses effets inattendus : tout en ratant leur diagnostic et en manquant leur cible, les réformateurs de l’alimentation avaient néanmoins atteint leur principal objectif en contribuant à changer les habitants de la ville, à défaut de changer leurs habitudes.

Composition du jury :

- Mme Anne LOVELL, directrice de recherche émérite INSERM
- Mme Dominique MEMMI, directrice de recherche CNRS (directrice de thèse)
- M. Pap NDIAYE, professeur des universités
- M. Érik NEVEU, professeur de science politique (rapporteur)
- M. Christian TOPALOV, directeur d’études EHESS (directeur de thèse)
- M. Didier TORNY, directeur de recherche INRA (rapporteur)


19 novembre 2016

Thèses en cours au CSU

Thèses soutenues depuis 1999

HDR soutenues



Soutenances de thèses

mercredi 22 novembre 2017 à 15h00

Camille François, « Déloger le peuple. L’État et l’administration des expulsions locatives », thèse pour le doctorat de sociologie à l’Université Paris 8, sous la direction de Sylvie Tissot. Résumé : Chaque année, près de 165 000 ménages locataires sont assignés au tribunal par leurs propriétaires dans le (...) lire suite


mardi 17 octobre 2017 à 10h00

Sabine Lamour, « Entre imaginaire et histoire : une approche matérialiste du poto-mitan en Haïti », thèse pour le doctorat de sociologie à l’Université Paris 8, sous la direction de Gail Pheterson. Résumé : Les études sur les sociétés post-esclavagistes de l’Amérique et de la Caraïbe considèrent le rôle (...) lire suite



^