Imprimer

Colloques et journées d’études

17 - 19 mai 2017, Site Pouchet du CNRS, salle de Conférences

Colloque international « Pensées critiques du genre : travail, corps, nation »

Organisé par l’axe transversal « genre et rapports sociaux de sexe » du Cresppa.

Le colloque international « Pensées critiques du genre : travail, corps, nation » a pour but de présenter le vaste panorama des recherches effectuées sur le genre au Cresppa, en dialogue avec celles menées ailleurs. Notamment, étant donné la polémique autour de « la théorie du genre », qui a commencé en 2011, il nous a semblé nécessaire de donner un aperçu de la richesse des thèmes regroupés sous l’appellation « études de genre ». Ces études et ces théories interrogent en effet de multiples façons les rapports sociaux de sexe ou le genre, autrement dit, la production et la hiérarchisation des genres dans des contextes historiques et géographiques divers et dans leur enchevêtrement à d’autres structures sociales et politiques.

Le colloque sera organisé en deux journées qui seront introduites par une soirée d’ouverture la veille. Il se déroulera sur le site Pouchet du CNRS. Mercredi 17 mai 2017 une projection du court-métrage An Alphabet of Feeling Bad, réalisé par l’artiste Karin Michalski avec la participation de la chercheuse Ann Cvetkovich, sera suivie d’un débat avec l’une et l’autre..

Les deux journées de colloque sont organisées en quatre demi-journées thématiques qui représentent chacune un thème de l’axe transversal du Cresppa « genre et rapports sociaux de sexe ».


- 1/ Épistémologies et théories féministes
- 2/ Travail et professions, carrières
- 3/ Corps, normes et sexualités
- 4/ Culture, nation et colonialité du pouvoir

Programme détaillé

Mercredi 17 mai 2017


14h30 : Ouverture du colloque, Annick Allaigre, présidente de Paris 8 Vincennes Saint-Denis (sous réserve) ; Jean-François Balaudé, président de Paris Nanterre (sous réserve) ; Carole Brugeilles, directrice du Cresppa-GTM et co-organisatrice du colloque ; Hervé Serry, directeur du Cresppa.

15h30 : Conférence de Françoise Vergès (FMSH) : Le ventre des femmes. Analyse d’une gestion par le patriarcat d’État et le capitalisme.
17h : Projection du film The Alphabet of Feeling Bad.
HD, 13 min., D 2012 de Karin Michalski (Réalisatrice, Berlin, Allemagne) avec Ann Cvetkovich (University of Texas, Austin, USA) en leur présence
17h30 : Conférence d’Ann Cvetkovich (Université du Texas, Austin, USA) : Feeling Bad Now : The Current State of Political Depression.
- Modération : Cornelia Möser (GTM-CNRS)

18h30-20 h : Buffet

Jeudi 18 mai 2017

9h30-13 h Productions féministes de savoirs
9h30-11 h : Phénoménologies féministes
Hourya Bentouhami (ESPE, Université Toulouse 2–Le Mirail) : Phénoménologie politique du voile.
Sylvia Duverger (Labtop-Paris 8) : Le genre de la phénoménologie de l’éros (Levinas).
Alia Al-Saji (Université McGill, Montréal, Canada) : Englué dans l’image : une phénoménologie de la
racialisation au travers des œuvres d’art.
Modération : Eleni Varikas (GTM-Paris 8)

11h30-13 h : Savoirs et disciplines : L’apport de la critique féministe
Fatiha Talahite (GTM-CNRS) : Critiques féministes de la rationalité économique.
Eve Gianoncelli (GTM-Paris 8) : Disciplines et indiscipline chez Viola Klein, pionnière de la sociologie du genre et féministe.
Artemisa Flores Espinola (CSU-Paris 8) : Apports des épistémologies et méthodologies féministes à la production de savoirs et à l’interdisciplinarité.
- Modération : Anne-Marie Devreux (CSU-CNRS)

14h30-18h Sexualités, corps, normes
14h 30-16h : Corps, normes et socialisations sexuées
Sophie Vignon (GTM-Paris 8) : Neutralisation du féminin et du masculin chez les manadières et les gardianes dans la tauromachie camarguaise.
Marie Mengotti (GTM-Paris 10) : Education à la sexualité : transmission des normes liées au corps, aux relations sociales et au rapport à la connaissance dans les manuels de SVT du collège.
Lamia Yousfi (GTM-Paris 10) : Représentations autour du corps, pratiques sexuelles et avortements chez les femmes algériennes en France.
- Modération : Catherine Louveau (GTM-Université Paris Sud, IEC)

16h30-18h : Sexualité, indicateur de modernité
Salima Amari (GTM-Paris 8) : Les lesbiennes d’origine maghrébine peuvent-elles parler ?
Cornelia Möser (GTM-CNRS) : Révolution, libération, émancipation. La sexualité dans la pensée féministe en France, en Allemagne et aux USA depuis 1960.
Manuela Picq (Amherst College, Massachussetts, USA) : Natively Queer : homosexualités indigènes qui défient les récits de la modernité sexuelle.
- Modération : Jean-Raphael Bourge (Labtop-Paris 8)

18h30-20h Table ronde : L’actualité des mobilisations avec et contre le "genre"
Avec Emmanuelle Yvert (ENS, Labtop-Paris 8), Camille Masclet (Université de Lausanne, CSU-Paris 8), Étienne Lefort (CSU-Paris 8) et David Paternotte (ULB)
- Modération : Marie Perrin (CSU-Paris 8)


Vendredi 19 mai 2017


9h30-13h Décloisonner le travail
Modération : Helena Hirata (GTM-CNRS)

9h30-11h : Première partie
Aurélie Jeantet (GTM-Paris 3), Haude Rivoal (GTM-Paris 8) : Etanchéifier le travail par la mise à distance des émotions, des femmes et de la vie privée.
Abigail Bourguignon (EHESS/EHESP, CESSP-CSE et CRAPE-Arènes), Sibylle Gollac (CSU-CNRS), Muriel Mille (PRINTEMPS-UVSQ) : Le genre de la valeur du travail. Quand les juges et les avocat-e-s font les comptes aux affaires familiales.
- Discutante : Danièle Kergoat (GTM-CNRS)

11h15-13h : Deuxième partie
Alice Romerio (Labtop-Paris 8) : « Les financeurs nous attendent au tournant ! ». Les enjeux politiques des frontières bénévolat/salariat, militantisme/professionnalisme dans la reconnaissance du travail féministe au Planning familial.
Leila Boufraioua (GTM-Paris 10) : La transition études-emploi à Sidi Ifni (Maroc) : entre conservatisme et convergence des trajectoires genrées.
Régine Bercot (GTM-Paris 8) : Le devenir des femmes en chirurgie : la diversité des mondes de socialisation.
- Discutante : Catherine Marry (Centre Maurice Halbwachs)

14h30-18h Le genre dans la construction de la nation et ses avatars

14h30-16h : Genre, migration et crises
Glenda Andrade (GTM-Paris 8) : les dynamiques du genre dans l’exil : Le cas de réfugiées Syriennes dans l’espace urbain en Jordanie.
Marija Pavicevic (GTM-Paris 8) : Femmes et jeunes filles réfugiées en Serbie.
Somayeh Rostampour (GTM-Paris 10) : L’impact du mouvement nationaliste sur l’émergence des féminismes non-occidentaux.
- Discutante : Jane Freedman (GTM-Paris 8)

16h30-18h : Genre et colonialité du pouvoir
Karima Ramdani (GTM-Paris 8) : Des « sabirs » politiques. Les Françaises musulmanes et leurs mobilisations politiques en France après 2004.
Malek Bouyahia (GTM-Paris 8) : L’usage des maux dans la fabrique d’une colonialité genrée.
Izadora Xavier (GTM-Paris 8) : « Race » et nationalité dans le discours des casques-bleus brésiliens en Haïti.
Franck Freitas (GTM-Paris 8) : « The Lady of Race »… Quand la déconstruction de la féminité éclaire la ligne de couleur.
- Discutante : Jamila M. H. Mascat (Université d’Utrecht)

18-20h : Pot de clôture

Programme du colloque en pdf



  • Programme

    Mercredi 17 mai 2017

    14h30 : Ouverture du colloque

    15h30 : Conférence
    Françoise Vergès (FMSH) : Le ventre des femmes. Analyse d’une gestion par le patriarcat d’État et le capitalisme

    17h : Projection du film The Alphabet of Feeling Bad
    HD, 13 min., D 2012 de Karin Michalski (Réalisatrice, Berlin, Allemagne) avec Ann Cvetkovich (University of Texas, Austin, USA) en leur présence

    17h30 : Conférence
    Ann Cvetkovich (Université du Texas, Austin, USA) : Feeling Bad Now : The Current State of Political Depression

    Jeudi 18 mai 2017

    9h30-13h Productions féministes de savoirs
    9h30-11h : Phénoménologies féministes
    11h30-13h : Savoirs et disciplines : L’apport de la critique féministe

    14h30-18h Sexualités, corps, normes
    14h 30-16h : Corps, normes et socialisations sexuées
    16h30-18h : Sexualité, indicateur de modernité
    18h30-20h Table ronde : L’actualité des mobilisations avec et contre le "genre".

    Vendredi 19 mai 2017

    9h30-13h Décloisonner le travail
    9h30-11h : Première partie
    11h15-13h : Deuxième partie

    14h30-18h Le genre dans la construction de la nation et ses avatars
    14h30-16h : Genre, migration et crises
    16h30-18h : Genre et colonialité du pouvoir

    18h-20h : Pot de clôture


    - Site du colloque (résumés des contributions)



^