Imprimer

BERCOT Régine


Animation de la recherche

Participation à des réseaux et associations professionnelles

  • Membre du comité d’organisation des journées de sociologie du travail.
  • Membre du bureau du Réseau thématique 1, « Savoirs, travail et professions » de l’Association française de sociologie, (AFS).
  • Membre du comité scientifique et du comité d’organisation des « Journées d’étude des doctorants de sociologie du RT1, qui ont lieu tous les deux ans
  • Expert AERES pour l’évaluation des propositions soumises à l’appel à projets générique de l’Agence Nationale de la Recherche en 2017.
  • Expertise pour l’évaluation des projets de recherche de la Région des Pays de la Loire, juin 2017.

Organisation de colloques

  • Comité d’organisation pour le colloque Émotions et travail : quels apports des sciences sociales ? Portée heuristique et effets d’une approche du travail en termes d’émotions. Colloque International 16 et 17 octobre 2014 au CNAM, Paris. Manifestation scientifique soutenue par le DIM-GESTES et la Région Ile de France, la MSH Paris Nord et le laboratoire CRESPPA-GTM, l’université de Paris III et le CNAM LISE.
  • Organisation du colloque Femmes et santé au travail, Paris, 13 décembre 2014 :
    Régine BERCOT, Professeur de Sociologie, CRESPPA-GTM, Le mal être du genre au travail. Angelo SOARES. Professeur École des Sciences de la Gestion, UQAM, Le genre du mal être : les conduites suicidaires et le travail dans de sombres temps. Marie ANSOLEAGA, PhD in Public Health, Department of Psychology, Université Diego Portales, Santiago, Chile, Les injustices sociales et le malaise au travail : analyse des risques psycho sociaux dans une perspective de genre. Karen MESSING, CINBIOSE, Université du Québec à Montréal, Genre, sexe, santé et conditions de conciliation travail/famille (dans l’enquête québécoise). Marianne LACOMBLEZ, Professora Catedrática, Centro de Psicologia da Universidade do Porto ; Nicky LEFEUVRE, Professeure de sociologie à l’Université de Lausanne. Quand les horaires de travail se conjuguent douloureusement au féminin.
  • Organisation du colloque « La santé à l’épreuve des reconfigurations organisationnelles, et communicationnelles : enjeux, defis et perspectives », colloque dans le cadre du congrès ACFAS, 2012. Responsable scientifique de la manifestation avec A. Mayère (Toulouse), A. Jolivet, C. Vasquez (Uqam).
  • avec Anne Mayère, organisation colloque international « Mutations des systèmes de santé et Communication entre organisations, professionnels, patients et Société civile », 78ème congrès international de l’ACFAS, Université de Montréal, 10 – 11 Mai 2010 - Programme et communications en ligne
  • « L’organisation et la communication au sein des systèmes de santé », dans le cadre d’un colloque au sein des systèmes de santé du 77ème Congrès international ACFAS, Ottawa, 11-12 mai 2009, en coopération avec Anne Mayère.
  • avec Anne Mayère, organisation et communication d’un colloque « au sein des systèmes de santé organisé », dans le cadre du 77ème Congrès international ACFAS, Ottawa, 11-12 mai 2009.
  • Membre du comité scientifique, rapporteur : Journée d’étude « La division du travail comme mode d’appréhension des institutions culturelles », 27 juin 2006, Université de ParisVIII.
  • Organisation et animation de deux sessions dans le cadre du séminaire GTM 2006-2007 : l’une consacrée aux Professions de santé : chirurgiens, anesthésistes ; l’autre sur La santé des salariés au travail.

Coordination de projets scientifiques

  • Coordination d’un projet sélectionné en 2016 pour un financement CAPES- COFECUB ; Institutions participantes au Brésil, UNIVERSIDADE ESTADUAL DE CAMPINAS (UNICAMP), PROGRAMA DE PÓS GRADUAÇÃO EM EDUCAÇÃO, DEPARTAMENTO DE CIÊNCIAS SOCIAIS (DECISE) FACULDADE DE EDUCAÇÃO (FE), PROGRAMA DE DOUTORADO EM CIÊNCIAS SOCIAIS, INSTITUTO DE FILOSOFIA E CIÊNCIAS HUMANAS (IFCH), CENTRO DE ESTUDOS SINDICAIS E ECONOMIA DO TRABALHO (CESIT) INSTITUTO DE ECONOMIA (IE) ; responsable Neri de Souza. En France, participent à la recherche, le CRESPPA (GTM et CSU), l’université Paris VIII et Paris X ; des chercheurs du Centre Pierre Naville (Evry) sont associés. Titre du projet de recherche à mener sur 4 années de 2017 à 2021 : « travail au Brésil et en France, sens des changements et changement de sens ». Les résultats obtenus et les référentiels théoriques utilisés par la production intellectuelle des deux équipes s’organisent autour de trois axes que des raisons méthodologiques nous ont poussés à séparer, bien qu’ils soient de fait imbriqués, pour mieux les articuler. Ils questionnent : 1) le rôle de l’État et des politiques dans la structuration du marché ainsi que l’organisation du travail et les relations de travail ; 2) les mouvements sociaux observés, y compris syndicaux ; et 3) la constitution de la citoyenneté dans le présent. Ce projet se traduira notamment par l’organisation de deux séminaires chaque année pendant 4 ans dans chacun des pays, par l’accueil chaque année deux chercheurs brésiliens, deux post doctorants et deux doctorants.
  • 2017- 2018 :
    • Séjour de deux chercheures français au Brésil : Régine Bercot co-responsable du projet, Aurélie Jeantet.
    • Voyages des chercheurs brésiliens en France : séjour de deux professeurs brésiliens en France : Neri de Souza co-responsable du projet ; Liliana Segnini, et Fabio Luis Barbosa dos Santos (une année) dans le cadre d’un post doctorat.
    • Séjour de deux doctorantes d’unicamp : Thais Lapa (du 1/09/2017 au 30/12/2017) et Liliane Bordignon de Souza (11/09/2017 - 11/09/2018).

31 mars 2014


^