Imprimer

CHAUVIN Pierre-Antoine


Thèse en cours

"Aux portes du logement social. Enquête socio-démographique autour d’un instrument d’action publique".

Direction : Catherine Bonvalet (INED), Pascale Dietrich-Ragon (INED/CMH)

Résumé de thèse  : Depuis le début des années 2000, les enquêtes portant sur les sans-domicile, menées conjointement par l’INED et l’INSEE, s’appuient, pour l’essentiel, sur des investigations à un moment donné et prennent rarement en compte la dimension temporelle des faits sociaux. De surcroît, rares sont les travaux qui envisagent l’étude du modelage institutionnel des « carrières » des sans-domicile. Face à ce double constat, nous avons proposé la mise en place d’un dispositif d’enquête qui s’attache à analyser les trajectoires résidentielles de ménages sans-domicile et qui interroge, à travers le prisme longitudinal, l’action publique en matière d’accès au logement social. A cette fin, nous avons choisi de développer une « analyse statistique ethnographique » (Cayouette-Remblière, 2011) permettant successivement de constituer une base de données statistiques à partir de dossiers administratifs (n=700) collectés sur les lieux de leur production, puis, dans un second temps, de reconstituer les parcours de vie d’une cohorte de familles hébergées à l’hôtel, à Paris, en 2009. Cette approche méthodologique jumelée à des entretiens et des observations in situ rend visible les effets agrégés du travail quotidien de catégorisation effectué par les agents de l’État autant qu’elle met en lumière certaines dynamiques de l’action publique dans le domaine du logement (différenciation des filières de relogement, structuration des « clientèles », autonomisation des instruments de relogement, etc.).

6 mars 2014


^