Imprimer

Contact

Sabine Fortino
Cresppa-GTM
59-61 rue Pouchet
75849 Paris cedex 17
 Lui écrire

20 octobre 2016

Sabine Fortino

Sociologue, Maître de conférences, Université Paris Ouest Nanterre


Domaines de recherche

  • Sociologie du travail et du genre : les processus de mixité au travail
  • Précarité, précarisation sociale
  • Modernisation du travail, modernisation des pénibilités au travail
  • Introduction des logiques de gestion du secteur privé au sein du secteur public
  • Travail, santé et émotions
 

Recherche en cours

  • Enquête sur "Syndicalisme, travail et santé (2013-2016)"
 

Publications

Ouvrages

Sabine Fortino La mixité au travail Paris, La Dispute, 2003.

Factrices, ingénieures, magistrates, chirurgiennes, dessinatrices : dans le monde du travail, la mixité s’étend à des domaines d’activité de plus en plus variés. Mais, si le recul de la ségrégation des emplois transforme la vie de millions de femmes, il ne signifie pas pour autant la disparition (...) Lire la suite...



 

Coordination d’ouvrages et de de dossiers de revues

Sabine Fortino, Aurelie Jeantet et Albena Tcholakova (dirs.), « Émotions au travail, travail des émotions », La nouvelle revue du travail, n°6, 2015 En ligne : http://nrt.revues.org/2068 , (consulté le 8 juin 2015).

Cette livraison de La Nouvelle Revue du Travail du printemps 2015 propose un Corpus sur un objet original, les émotions au travail. Espace de violences et de solidarités, le travail suscite des sentiments d’injustice, de colère, d’envie, de haine, mais aussi de satisfactions et de plaisirs. Le (...) Lire la suite...



Sabine Fortino, avec Tejerina Benjamín, Cavia Beatrizet, Calderon José (dir.) Crise sociale et précarité. Travail, modes de vie et résistances en France et en Espagne, Nîmes, Champ social Éditions, 2012.

Ce livre se propose d’explorer les différentes facettes de la précarisation sociale, dans un contexte de transformation touchant à la fois le modèle économique, les mécanismes de solidarité sociale et les modalités prises par les actions collectives tentant de s’y opposer. Si un intérêt particulier est (...) Lire la suite...



Sabine Fortino, avec Hélène Yvonne Meynaud et José Calderon « La mixité au service de la performance économique », Paris, L’Harmattan, Cahiers du genre n°47, 2009.

Pour les femmes, la mixité et la réussite professionnelle dans l’entreprise se paient au prix fort. Loin de l’émancipation et de l’égalité, les directions exigent d’elles un engagement accru dans la performance économique de l’entreprise, condition nécessaire à leur reconnaissance individuelle. Ce (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • Sabine Fortino avec Frédéric Charles, « Le concept de genre au CIDFF : un outil de travail pour l’insertion », pp. 25-48, Les Cahiers du genre, n°55/2013, L’Harmattan, Paris, 2013.
  • Sabine Fortino, avec Fabien Gâche, Nicolas Spire, Louis-Marie Barnier et Guillaume Tiffon, « L’expertise CHSCT en débat », La Nouvelle Revue du Travail [En ligne], numéro 3 | 2013, mis en ligne le 04 novembre 2013.
  • Sabine Fortino, « Logica de privatizacion y atentado contra el sentido del trabajo. El sufrimiento de los agentes del servicio publico ante el New Public Management”, pp.37-55, Sociologia del Trabajo, n°76, Siglo XXI de Espana Editores, Madrid, Espagne, automne 2012.
  • Sabine Fortino, « Processo de vulnerabilizaçao e danos ao oficio : a Modernizaçao do Trabalho em questao”, pp.213-224, Revista Brasileira de Saúde Ocupacional, volume 37, numéro 126, Sao Paulo, Brésil, 2012.
 

Chapitres d’ouvrages

  • Fortino Sabine, « Pénibilité, transformation du travail »… Une analyse de la refonte des registres revendicatifs de la CGT », in L. Goussard et G. Tiffon (dir), Syndicalisme et santé au travail - en cours de publication (2017)
  • Fortino Sabine, « Une approche critique du processus de construction sociale de la mixité hommes-femmes au travail », pp.23-38, in Anderfuhren M. & Rodari S. (dir) Sans garantie du mixité. Les sinueux chemins de l’égalité entre les sexes dans le travail social et la santé, IES éditions, Genève, Suisse, 2014, 167p.
  • Sabine Fortino avec Benjamin Tejerina, Beatriz Cavia et Jose Calderon, « Introduction », pp.9-40, in S. Fortino et alii (Dir) Crise sociale et précarités. Travail, modes de vie et résistances en France et en Espagne, Champ Social Editions, Nîmes, 2012, 315 p.
  • Sabine Fortino, « Genre et précarité en France : vers la mise en cause de l’autonomie des femmes ? », pp.54-75, 9-40, in S. Fortino et alii (Dir) Crise sociale et précarités. Travail, modes de vie et résistances en France et en Espagne, Champ Social Editions, Nîmes, 2012, 315 p.
  • Sabine Fortino avec Frédéric Charles, « Les enjeux de la professionnalisation : de l’emploi flou au métier de conseiller solidarité énergie (1985-2004) », in Régine Bercot, Sophie Divay et Charles Gadéa (dir) Les groupes professionnels en tension - Frontières, tournants, régulations Toulouse, Octarès, 2012.
  • Sabine Fortino avec Isabelle Bertaux-Wiame et Danièle Linhart, « Des salariés à bout de souffle : quand le management réquisitionne la subjectivité au travail des hommes et des femmes », pp.187-198, in M. Dressen et J.P Durand (dir), La violence au travail, Octarès, Toulouse, 2011.
  • Sabine Fortino, « La mise à distance des pauvres. Gestion de la précarité, effacement de la subjectivité et résistances. Le cas de la fourniture d’énergie (1985-2004) », in Danièle Linhart (dir), Pourquoi travaillons-nous ? Une approche sociologique de la subjectivité au travail, Paris, Erès, 2008, pp.131-158.
 

Rapports de recherche

  • Sabine Fortino, "Au train où ça va…" Modernisation du travail, modernisation des pénibilités : le cas des conducteurs de train et des agents commerciaux, Financement Agence Nationale de la Recherche, décembre 2010.
  • Sabine Fortino avec Frédéric Charles et Patrick Bruneteaux, Prise en charge spécifique ou prise en charge généraliste des femmes dans les structures d’insertion et de réinsertion professionnelle : étude comparative entre les CIDFF et les Missions Locales, Financement : MIRE/DREES, novembre 2008.
  

Communications

Communications à l’étranger, depuis 2007
  • Sabine Fortino « Socialisation professionnelle aux émotions et atteintes à la santé au travail : le rôle ambivalent des collectifs de travail », communication au XXème congrès de l’AISLF (CR15) – Montréal, Canada, juillet 2016.
  • Sabine Fortino et Guillaume Tiffon, « Loi Macron, ANI : une réponse néo-libérale à la crise », Communication au colloque « Respestas sociales a la crisis », organisé par CEIC-IKI, Bilbao, Espagne, juin 2015.
  • avec Tony Fraquelli, « Perspectives théoriques et méthodologiques pour comprendre la relation entre travail et santé », communication au séminaire public de recherche du Centro de Psicologia da Universidad do Porto, Portugal, 28 janvier 2013.
  • « Les agents publics face à l’incertitude : effets attendus et inattendus de l’introduction de méthodes de gestion du secteur privé dans le service public des transports », communication au Congrès de l’AISLF (CR15 Sociologie du travail), Rabat, Maroc, 4 juillet 2012.
  • « Quand les logiques gestionnaires du privé pénètrent les pratiques du secteur public et des associations : deux études de cas », 9 Août 2011, Faculté d’Education, UNICAMP, Campinas, Brésil.
  • « Processus de vulnérabilisation et atteintes au métier : la modernisation du travail en question », 10 Août 2011, Faculté d’Education, UNICAMP, Campinas, Brésil - Communication en cours de publication (2012).
  • « Les ambigüités de la mixité au travail : les nouveaux habits de la ségrégation sexuelle ? », Colloque des Etudes Genre, 10 juin 2011, Université de genève, Genève, Suisse ;
  • « Une approche critique du processus de construction sociale de la mixité hommes-femmes », communication au colloque « Réflexions sur la mixité dans les formations et les métiers socio-sanitaires », HES de Suisse Occidentale, 8 février 2011, Genève, Suisse – Communication en cours de publication (2012).
  • « Vulnerabilidad, penibilidad y mal estar social en el trabajo en Francia : el trabajo moderno en cuestión », communication en espagnol au Seminario Internacional sobre Situaciones de vulnerabilidad en la sociedad contemporanea, 11 novembre 2010, Université du Pays Basque, Bilbao, Espagne.
  • « Précarité objective, précarité subjective et genre : vers la mise en cause de l’autonomie des femmes ? », communication au colloque « Organização e condiçŏes do trabalho moderno : emprego, desemprego e precarização do trabalho », 13 septembre 2010, Faculté d’Education de l’UNICAMP, Campinas, Brésil.
  • avec Danièle Linhart, « Comprendre le mal-être au travail : Modernisation du travail et nouvelles formes de pénibilité », communication écrite au VI Congreso de la Asociacion latinoamericana de sociologia del trabajo, 20-23 avril 2010, Mexico DF, Mexique – communication publiée dans la revue RELET Revista Latinoamericana de Estudios del Trabajo, (2011).
  • « Travail et subjectivité », communication au Département de psychologie, 18 août 2009, Université d’Etat de Sao Paulo, Santos, Brésil.
  • « A modernizaçao do trabalho na perspectiva das novas formas de conflitos e de sofrimento », Fundacentro, communication a Fundacentro (Ministerio do Trabalho e Emprego), 17 août 2009, Sao Paulo, Brésil.
  • « Modernisation du travail, conflits sur le sens du travail et nouvelles formes de pénibilité », communication à la Faculté d’Education de l’UNICAMP, 11 août 2009, Campinas, Brésil.
  • « Gênero e co-existência entre homens e mulheres no trabalho : a construçao social de um processo », communication à la Faculté d’Education de l’UNICAMP, 12 août 2009, Campinas, Brésil.
  • « Trabalho contemporâneo : sentidos e novas formas de penosidade », communication à la Fiocruz, 27 juillet 2009, Campus de Manguinhos, Rio de Janeiro, Brésil.
  • « Genre et sens du travail. Les acteurs de l’insertion professionnelle et la question du genre. Le cas des missions locales et des CIDF, CEIC/IKI », Universidad del pais vasco, Bilbao, Espagne, 6 février 2009.
  • « Dispositifs, militantes et militants, rapports de domination : l’engagement politique à l’épreuve des rapports sociaux de sexe et de la division sexuelle du travail », communication et discussion des textes de l’atelier 2 du colloque, Les femmes dans l’action militante, syndicale et revendicative de 1945 à nos jours, Université Lyon 2, Lyon, 28 mars 2008.
  • avec Danièle Linhart et Isabelle Bertaux-Wiame, « Travail ’modernisé’ et société : comment la précarisation du travail et de l’emploi nous transforme-t-elle ? », communication au XVIIIème Congrès de l’AISLF, Istanbul, Turquie, 11 juillet 2008.
  • « Perspectivas y methodo de las trayectorias sociales para estudiar la precariedad feminina », communication en espagnol au séminaire public de recherche du laboratoire CEIC-IKI, Université du Pays Basque, Bilbao, Espagne, 18 mai 2007 – communication publiée dans Papeles del CEIC, 2009.
  • « Processus d’individualisation et accès à l’emploi des chômeuses de longue durée », communication à l’EESP, Lausanne, Suisse, 8 mars 2007.

Communications en France depuis 2008
  • Sabine Fortino, Discussion de l’atelier 2 « Nouvelles formes productives, risques et solidarités », Colloque « Politiques sociales et transformations du travail : dynamiques intéractives » organisés par les RT6 et 25 de l’AFS, Université de Reims Champagne Ardennes, 7 octobre 2016.
  • Sabine Fortino « Ouverture : les métiers techniques au prisme des émotions », communication à la journée d’étude « Les émotions dans les relations de soins et de service, IDHES, CERMES, IRIS, MSH Paris nord, 21 juin 2016.
  • Sabine Fortino « Conduire un train : entre normes professionnelles, contraintes techniques et travail émotionnel », communication au séminaire Transports et Mondes professionnels, IFSTTAR, Marne La Vallée, 21 mars 2016.
  • Sabine Fortino « Mixité des emplois sans mixité du travail : paradoxes et implications pour les salarié.es » communication au Colloque « La mixité et ses enjeux », organisé par le DIM-GID (Genre inégalités discriminations), IEC, Université Marne la Vallée, Ardis, Paris, 23 novembre 2015.
  • Sabine Fortino « Pénibilité », « transformation du travail »… Une analyse de la refonte des registres revendicatifs de la CGT », communication au Colloque « Syndicalisme et santé au travail » organisé par le CPN, Paris, 6 mai 2015 – communication en voie de publication.
  • Sabine Fortino, « La socialisation professionnelle aux émotions au travail. Le cas des conducteurs de train », Communication au séminaire public de recherche du GTM-CRESPP-CNRS, Paris, 13 avril 2015.
  • « Quand les logiques du privé investissent le secteur public : déstabilisation des collectifs et reflux de la participation », communication au Colloque « Démocratie et travail » organisé par le LISE, CNAM, Paris, 14 janvier 2015 - communication publiée dans la revue Participations en 2013.
  • « Mise en discussion de la thématique « Formations et socialisations professionnelle aux émotions » : le cas des médecins et forestiers (F. Schepens) et le cas des professionnels du cinéma porno (M. Trachman) », séminaire « Emotions et travail : quels apports sociologiques ? » organisée par GTM-CRESPPA-CNRS avec le soutien de DIM-Gestes, Région Ile de France et MSH Paris Nord, jeudi 12 juin 2014.
  • « Les effets du New Public Management sur le rapport au travail des agents publics français », communication au Colloque « Travailler au Brésil et en France. Sens des changements et changement de sens », organisé par GTM-CRESPPA CNRS et l’Université de Campinas (Brésil), octobre 2013 – communication en cours de publication au Brésil.
  • « Lorsque l’évaluation est déconnectée du travail réel : conflits sur le sens du travail et souffrance éthique des agents publics », communication au Colloque « Processus d’invisibilisation et de reconnaissance au travail », organisé par l’AFS (RT 25 et 30), Université d’Evry, décembre 2012.
  • « Conflits sur le sens du travail et souffrance éthique des agents publics : le cas d’une entreprise de transports », communication au colloque « Les émotions : pratiques et catégorisations sociales », organisé par SOPHIAPOL-LASCO, Université Paris Ouest Nanterre La défense, septembre 2012 – communication publiée dans la revue Terrains/Théories en 2015.
  • avec Frédéric Charles, « Insérer ou placer les femmes ? Les défis d’une insertion professionnelle innovante au sein des CIDFF », communication à la journée d’étude « Genre et associations de défense des droits des femmes : quelles spécificités ? », organisée par les RT 24 et 35 de l’Association Française de Sociologie, l’ESO-CNRS, Réseau universitaire de recherche en pays de Loire, Le Mans, 10 janvier 2012 – communication publiée dans Les Cahiers du Genre en 2013.
  • avec Frédéric Charles, « Quand l’innovation se heurte aux lois du marché : l’insertion professionnelle innovante des femmes mises à mal », communication au congrès de l’AFS (Association Française de Sociologie), RT 35, Grenoble, juillet 2011.
  • avec Julien Choquet et Danièle Linhart, « Une approche sociologique des nouvelles pénibilités au travail », communication au colloque organisé par l’Agence Nationale de la Recherche, « Santé-environnement, Santé-travail », Paris, 21 janvier 2011.
  • avec Patrick Bruneteaux et Frédéric Charles, « Sociologie des dynamiques d’insertion professionnelle menées par des associations nationales auprès des femmes chômeuses », communication au colloque organisé par la MIRE, Paris, 9 novembre 2010.
  • « La mixité, d’un paradigme (égalité) à un autre (performance) : la construction sociale d’un processus qui fait débat », communication à l’IEP de Strasbourg, MISHA, 8 octobre 2010.
  • avec Isabelle Bertaux-Wiame et Danièle Linhart, « Des salariés à bout de souffle : quand le management réquisitionne la subjectivité des femmes et des hommes », communication au Congrès de l’AFS (Association Française de Sociologie), Paris, avril 2009 – Communication publiée en 2011 (Octarès, 2011).
  • avec Danièle Linhart et Isabelle Bertaux-Wiame, « Des salariés à bout de souffle : quand le management réquisitionne la subjectivité des femmes et des hommes », communication au Congrès de l’AFS (Association Française de Sociologie), avril 2009.
  • avec José Calderon, Beatriz Cavia et Benjamin Tejerina, « Ce que la précarité nous apprend de la société : Présentation d’une démarche construite de part et d’autre des Pyrénées », communication au colloque « Ce que la précarité nous apprend de la société. Dialogues franco-espagnols », Université Paris ouest Nanterre, 20 novembre 2008.
Diffusion et autres communications récentes vis-à-vis des organisations syndicales, associations et entreprises
  • Sabine Fortino, « L’égalité professionnelle entre hommes et femmes : quels enjeux ? quels nouveaux droits à conquérir ? », Conférence auprès du PCF, Paris, 5 mars 2016.
  • Sabine Fortino, « Pour l’égalité Filles/Garçons, contre les stéréotypes », conférence auprès de la FCPE-13ème et de la LDH-13ème, Paris, 16 mai 2015.
  • Sabine Fortino, « Les dimensions cachées de la mixité professionnelle : représentations et organisation "genrée », Conférence auprès de stagiaires de l’école Nationale Supérieure de la Police (programme Ariane 2018), Lyon, 7 décembre 2012.
  • Sabine Fortino, « Les salariés, aux prises des nouvelles formes de pénibilité au travail », communication auprès du syndicat CGT des Cheminots de Paris-Austerlitz, Paris, 21 mars 2011.
  • Sabine Fortino, « La mixité au travail, les enjeux d’un processus », communication auprès de l’intersyndicale CGT-FSU-Solidaires, Bourse du travail, Paris, 18 mars 2011.
  • Sabine Fortino, « Des métiers parfois encore trop masculins », communication à Pôle Emploi « Spectacles-Audiovisuel », Paris, 1er Octobre 2010.
  • Sabine Fortino, « Genre et Travail », communication à la journée de formation syndicale organisée par SUD-Education, Paris, 14 décembre 2010.
  • Sabine Fortino, « La place des femmes dans le monde du travail (1900-2005) ou les paradoxes de l’avancée en mixité », communication auprès de la Fédération UFICT-Chimie-CGT et de la FNCI, Montreuil, 17 juin 2009.
 

Responsabilités - Réseaux scientifiques

Responsabilités éditoriales

  • Membre du comité de rédaction de la revue « Nouvelle Revue du travail » depuis sa création.
  • Membre du comité de rédaction de la revue « Sociologia del trabajo », Université Complutense de Madrid, Espagne, depuis 2015.
  • Nombreuses activités d’évaluation d’articles (en français, en espagnol et en portugais), pour les revues Travail et emploi, Les cahiers du genre, Nouvelle Revue du Travail, Sociologia del trabajo, Revista latinoamericana de estudios del trabajo…

Participation à des réseaux professionnels

  • Membre de l’AFS et membre du bureau du RT25 : Travail, organisation, emploi.
  • Membre de l’AISLF

Responsabilités et participations à des réseaux de recherche internationaux

  • 2016-2020 : Membre de l’accord CAPES-COFECUB entre CRESSPA-GTM-CNRS et l’Université UNICAMP (Campinas, Brésil).
  • 2013-2015 : Responsable scientifique de l’équipe française d’investigation autour du projet « « Respuestas sociales a la crisis y procesos de precarización de la vida en la sociedad contemporánea : Bélgica, España, Francia, Italia y Portugal » (financée par le Ministerio de Educación y Ciencia d’Espagne, projet MEC – CSO2011-2352), dirigée par Benjamin Tejerina de l’Université du pays basque, (Bilbao, Espagne) qui portait sur une analyse comparée des effets sociaux de la crise économique dans plusieurs pays de l’Europe du « Sud ».
  • 2010-2013 : animation scientifique (sous la responsabilité de Danièle Linhart) de l’accord CAPES-COFECUB entre CRESPPA-GTM-CNRS et l’Université UNICAMP (Campinas, Brésil) sur le thème : « Modernisation du travail, précarité et action collective » ; et dans ce cadre, co/organisatrice de séminaires publics de recherche autour des travaux brésiliens de sociologie (pendant quatre ans), activité de gestion des missions de recherche, d’accueil des chercheurs brésiliens, d’animation de groupes de travail avec des doctorants brésiliens… Réalisation de trois missions de recherche de 3 semaines à l’Université de Campinas en 2009, 2010 et 2011.

Organisation de colloques et journées d’études

  • Organisatrice avec Fabien Brugière de la journée d’études « Le travail ouvrier hors des usines » (CRESSPA-GTM-CNRS), 16 janvier 2017, Paris.
  • Organisatrice avec Danièle Linhart et Aparécida Néri de Souza du colloque international « Travailler au Brésil et en France : sens des changements et changements de sens » (CRESPPA-GTM-CNRS, Université de Campinas-Brésil, CAPES-COFECUB), 9 et 10 octobre 2013, Paris.

Participation à des comités scientifiques de colloque depuis 2012

  • Membre du comité scientifique de la Journée d’études « Les émotions dans les relations de soins et de service » (IDHES, CERMES, IRIS, MSH Paris nord), Nanterre, 21 juin 2016.
  • Membre du comité scientifique de la journée d’études « Syndicalisme et santé au travail » (Centre Pierre Naville, CEE, Dim Gestes, IDF), Paris, 6-7 mai 2015.
  • Membre du comité scientifique des sessions du RT 25 de l’AFS autour du thème « Dénaturaliser le travail : quelle sociologie ? », VIème Congrès de l’AFS, Université de Versailles St Quentin en Yvelines, 29 juin-2 juillet 2015
  • Membre du comité scientifique du colloque « Les émotions au travail » (CRESPPA-GTM-CNRS, Dim Gestes), Paris, Octobre 2014.
  • Membre du comité scientifique du colloque « Processus d’invisibilisation et de reconnaissance au travail » (AFS, RT 25 et 30), Université d’Evry, décembre 2012.

Participation à des comités de sélection depuis 2012

  • Membre du comité de sélection de l’Université Paris Ouest Nanterre la défense en 2015 sur le poste de MCF 4349, « Sociologie de la santé » - section 19
  • Membre du comité de sélection de l’Université d’Evry Val d’Essonne en 2015 sur le poste de MCF 4089, « Sociologie du travail scientifique » - section 19

Autres 

  • Membre du jury d’attribution des allocations de recherche doctorales hors DIM – ARDoC 2016 en Juin 2016 (thématique B-mobilité et thématique A- économie et gestion)
 

Valorisation - Expertise

  • Chercheure/consultante pour l’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions du travail), chargée de l’aide au réseau de l’ANACT pour la construction de la problématique Genre dans le cadre du Contrat de Progrès N°4, 2009.
 

Enseignement

Responsabilités pédagogiques (2014-2017) :

  • Co-responsable de la Licence 2 de sociologie à l’Université Paris Ouest Nanterre la défense depuis 2016.
  • Enseignante référente pour la L1 de Sociologie depuis 2016.
  • Responsable des jurys VES pour le département de sociologie de l’Université Paris Ouest Nanterre la défense depuis 2015.
  • Membre du Conseil de Département de sociologie

Enseignements (2014-2017) :

  • Cours magistral et Travaux dirigés de « Sociologie du travail », Licence 2 de sociologie, Paris Ouest.
  • Cours magistral « Travail, sexe, classe, race », Master 1 de sociologie, Paris Ouest.
  • TD de « Méthodologie qualitative », Licence 3 de sociologie, Paris Ouest.
  • TD de « Raisonnement sociologique », Licence 1 de sociologie, Paris Ouest.
  • Séminaires occasionnels de « Sociologie des professions » (Master 2 de sociologie, Paris Ouest) et « Travail et santé » (Master 1 de sociologie).
  • Encadrements de mémoire de Master.

Direction et Jurys de thèse :

  • Co-directrice (avec Valérie Boussard) de la thèse de Diane Desprat « les coiffeurs », école doctorale Economie et sociétés, Université Paris Ouest Nanterre La Défense – en cours.
  • Membre du jury de soutenance de la thèse européenne de Laia Ollé Espluga et rapporteure de la thèse : « Participación en salud laboral : caracterización y efectos de la interacción entre delegados de prevención y trabajadores » (sous la direction de Dra. Montse Vergara) soutenue en Octobre 2015 à l’Universitat Pompeu Fabra, Barcelone, Espagne).
  • Membre du jury de la thèse européenne de David Munoz et rapporteure de la thèse sur « La fuite des cerveaux : émigration estudiantine en Espagne » : soutenue en Juin 2016 à l’Université de Valencia, Espagne.

^