Imprimer

Contact

Lucie Goussard
Cresppa-GTM
59-61 rue Pouchet
75849 Paris cedex 17
 Lui écrire

21 juin 2016

Lucie Goussard

Docteure en sociologie


Domaines de recherche

  • Sociologie du travail
  • Sociologie des organisations
  • Sociologie de l’emploi
  • Sociologie de la santé
  • Sociologie des relations professionnelles
 

Recherche en cours

  • « La santé des travailleurs qualifiés dans les organisations par projet : de l’expression au refoulement des pénibilités : quelles modalités d’actions de prévention ? » Recherche soutenue par l’attribution d’une allocation GESTES / Région Ile de France
  • Participation au programme "Sens et reconnaissance", FMSH.
 

Publications

Coordination d’ouvrages et de dossiers de revues

Lucie Goussard, avec Laëtitia Sibaud (dir.), La rationalisation dans tous ses états, Paris, L’Harmattan, coll. Logiques sociales, 2013, 236 p.

Cet ouvrage déconstruit les processus de rationalisation omnipotents qui régissent les activités sociales en France et en Occident. Il propose, d’une part, une réactualisation analytique de cet outil et offre, d’autre part, des critiques renouvelées des processus de rationalisation et de leurs effets (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Travail et santé : un nouveau défi pour les organisations syndicales », Les Mondes du travail, n° 11, février 2012, p. 43-56.
  • « Le consentement limité au travail. Résistances et consentement des salariés de l’ingénierie automobile », Tracés, Editions Ecole Normale Supérieure, n° 14, mars 2008, p. 175-194.
 

Chapitres d’ouvrages

  • Lucie Goussard, avec Guillaume Tiffon, "Le mal de reconnaissance", in Cleach O., Durand J-P., Tiffon G. (dir.), Processus d’invisibilisation et de reconnaissance dans le travail, Toulouse, Octarès, (à paraître, 2014).
  • Lucie Goussard avec Gaëtan Flocco et Sébastien Petit, « Perceptions des ingénieurs face aux mutations du système productif », in Derouet A., Frapier C., Paye S., Un ingénieur, des ingénieurs : expansion ou fragmentation ?, 2014, (à paraître).
  • Lucie Goussard « Quand l’organisation par projet menace la santé des salariés », in Aballéa F., Mias A., Organisation, gestion productive et santé au travail, Toulouse, Octarès, 2014.
  • Lucie Goussard, avec Arnaud Mias, notice « Syndicat », in Zawieja P. et Guarnieri F. (dir.) Dictionnaire des risques psychosociaux Paris, Editions du Seuil, 2014.
  • Lucie Goussard « L’organisation par projet : du taylorisme appliqué au travail de conception ? », in Goussard L., Sibaud L. (dir.), La rationalisation dans tous ses états, Paris, L’Harmattan, 2013.
  • Lucie Goussard, avec Laëtitia Sibaud, « Introduction générale », in Goussard L., Sibaud L. (dir.), La rationalisation dans tous ses états, Paris, L’Harmattan, 2013.
  • « L’organisation par projet : entre auto-contrainte et autonomie tronquée. Le cas du travail de conception dans les industries automobile et aéronautique », in Jacquot L., Boulayoune A., Lhotel H. (dir.), Formes et structure du salariat : crise, mutation, devenir, Tome 2, Des normes et transformations du travail salarié, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2011, p. 163-175.
  • « Le nomadisme dans l’entreprise : une nouvelle source de violence », in Dressen M., Durand J.-P. (dir.), La violence au travail, Toulouse, Octarès, 2011, p. 115-125.
  • « La double bataille identitaire : de la reconversion identitaire contrainte à la résistance identitaire masquée », in Causer J.-Y., Durand J.-P., Gasparini W. (dir.), Les identités au travail. Analyses et controverses, Paris, Octarès, 2009, p. 91-100.
  • Avec Laëtitia Sibaud, « Les processus d’insertion professionnelle des chercheurs », in Garcia V., Tiffon G. (dir.), Le sociologue en train de se faire : travail réflexif sur le statut d’étudiant-enseignant-chercheur, Paris, L’Harmattan, 2009, p. 185-205.
 

Comptes rendus

  • « Compte rendu de Serge Bosc. Sociologie des classes moyennes », La Pensée, n° 358, mai 2009.
  

Communications

Communications depuis 2007
  • Avec Guillaume Tiffon « Le mal de reconnaissance. Travail invisibilisé, travailleurs déstabilisés », Colloque du RT 25 et du RT30 de l’AFS, « Processus d’invisibilisation et de reconnaissance dans le travail », Université d’Evry, 5 et 6 décembre 2012.
  • « La vulnérabilité au travail des transfuges sociaux », colloque international « Bourdieu et le travail », CNRS Centre Pouchet, 13 et 14 décembre 2012.
  • « Souffrance au travail : quelles revendications syndicales possibles dans un milieu hautement qualifié ? », Journée thématique du GESTES, « Dire et entendre la souffrance au travail : l’objectivation des maux », ENS Cachan, 13 novembre 2012.
  • Avec Gaëtan Flocco et Sébastien Petit, « Perceptions des ingénieurs face aux mutations du système productif », Colloque international, « Un ingénieur, des ingénieurs : expansion ou fragmentation ? Nouveaux regards et approches comparées », Paris, 6-7 octobre 2011.
  • « L’implication sans consentement : analyse conjuguée de l’engagement productif et de la contestation au travail », Séminaire du Centre Pierre Naville, Université d’Evry Val d’Essonne, 17 décembre 2010.
  • « Quand l’organisation par projet menace la santé des salariés », Colloque du RT 25 et du RT 18 de l’AFS, « Organisation, gestion productive et santé au travail », Université de Rouen, 16-17 novembre 2010.
  • « Les nouvelles formes de rationalisation du temps de travail. Le cas des bureaux d’étude des industries automobile et aéronautiques » , XII journées internationales de sociologie du travail, « Formes et structures du salariat : crise, mutation, devenir ? », Nancy, 25-26 juin 2009.
  • « La violence repèricide du nomadisme en entreprise », IIIème Congrès de l’Association Française de Sociologie (AFS), « Violences et Société », RT 25, Paris, 14-17 avril 2009.
  • « Le métier d’ingénieur en mutation », 5e Conférence intermédiaire du Comité de recherche 52, « Sociologie des groupes professionnels, Le modèle des professions en question : apports et limites du professionnalisme », Oslo University College, Norvège, 12-13 septembre 2008.
  • « Les ingénieurs d’étude face aux mutations de leur profession », CR 52 « Sociologie des groupes professionnels, Le modèle des professions en question : apports et limites du professionnalisme », XVIIIème congrès de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF), « Etre en société : le lien social à l’épreuve des cultures », Istanbul, Turquie, 7-11 juillet 2008.
  • « Le stress au travail : expression d’une nouvelle forme de résistance ? », CR 22 « Entreprise et société », XVIIIème congrès de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF), « Etre en société : le lien social à l’épreuve des cultures », Istanbul, Turquie, 7-11 juillet 2008.
  • Avec Laëtitia Sibaud, « Les processus d’insertion professionnels des chercheurs », « Parcours et récits de vie », 2e conférence internationale sur le Temps, Rupture, finitude, mort et management, Université de Bretagne occidentale, Brest, 25-26 juin 2008.
  • « Paradoxical resistances and crisis of the assent to work. The case of intellectual work’s rationalisation », International Studies of Working Life (ISWL), Göteborg, Suède, mai 2008.
  • « Les résistances impossibles à la rationalisation du travail intellectuel. Le cas d’un bureau d’étude dans l’industrie automobile », Séminaire du Centre Pierre Naville, Université d’Evry-Val-d’Essonne, 18 janvier 2008.
  • « La double bataille identitaire : de la reconversion identitaire contrainte à la résistance identitaire masquée », Journées d’étude du RT 25 de l’Association Française de Sociologie (AFS), « Identités au travail et cultures d’organisation à l’épreuve des mutations économiques et sociales », Université March Bloch, Strasbourg, 8-9 novembre 2007.
  • « De la déstabilisation des salariés au renouvellement des pratiques contestataires », XIème Journées Internationales de Sociologie du Travail (JIST), « Restructurations productives, précarisation, valeurs », Londres, Angleterre, 20-22 juin 2007.
 

Réseaux scientifiques

  • Membre du DIM GESTES
  • Membre de l’Association Française de Sociologie (RT 25)
  • Membre de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française
 

Valorisation - expertise

  • « Les mobilités récurrentes peuvent être à l’origine de pathologies du travail », Entreprise et Carrières, n°1064, 27 septembre – 3 octobre 2011, pp. 30-31.
  • « Organisation par projet, métarègles et auto-prescription des contraintes productives », La Cible, Association Francophone de Management de Projet (Afitep), n° 116, Premier trimestre 2012, pp. 23-28.

^