Imprimer

Michel Kokoreff

Professeur à l’Université Paris 8 - Directeur-adjoint du GTM


Domaines de recherche

  • Sociologie des quartiers populaires, marginalités urbaines
  • Sociologie et histoire sociale des drogues
  • Sociologie de l’engagement des classes populaires, économie morale
  • Ethnographie, comparaisons internationales
 

Recherche en cours

  • "L’engagement dans le Djihad des jeunes Français : quelques biographies de l’errance vues par le cercle des proches", avec Jean-François Laé, CNRS-Attentats/CRESPPA-GTM, 2016
 

Publications

Ouvrages

Michel Kokoreff, avec Didier Lapeyronnie, Refaire la cité. L’avenir des banlieues, Paris, Seuil, 2013.

« Cités », « banlieues », « zones urbaines sensibles »... Ces territoires que l’on ne sait plus nommer ont subi bien des transformations depuis trois décennies : paupérisation, ségrégation urbaine et ethnique, expansion des économies souterraines, durcissement des rapports avec les institutions. Les émeutes (...) Lire la suite...



Michel Kokoreff La Force des quartiers. De la délinquance à l’engagement politique Paris : Payot, 2003, 350 p.

Délinquance, violence, insécurité : les "banlieues" sont devenues le réceptacle de tous les maux de la société française. Comment en est-on arrivé là ? Quels sont les enjeux politiques et idéologiques d’une telle mise en scène des banlieues ? Quels effets engendre-t-elle sur le terrain ? Quelles réalités (...) Lire la suite...



Michel Kokoreff La drogue est -elle un problème ? Usages, trafics et politiques publiques, Paris : Payot, coll. Petite bibliothèque Payot, 2010, 304 p.

Comment la vie sociale des usagers et des revendeurs de drogues est-elle organisée ? Quelles ressources mobilisent-ils ? Quelles étapes jalonnent leur carrière dans les mondes des drogues ? Quel rôle jouent les politiques publiques en matières pénale, sociale et sanitaire ? Comment ces politiques se (...) Lire la suite...



Michel Kokoreff Sociologie des émeutes, Paris : Payot, 2008, 336 p.

Depuis l’automne 2005, la société française vit au rythme des émeutes. Dans certains espaces urbains, la situation peut à tout moment dégénérer, et le cycle de drames, de révoltes et de violences reprendre. Que s’est-il donc réellement passé, lorsque des quartiers paupérisés, stigmatisés et racialisés se (...) Lire la suite...



Michel kokoreff, avec Jacques Rodriguez La France en mutations. Quand l’incertitude fait société, Paris : Payot, 2004, 350 p.

Depuis vingt ans, la société française se transforme en profondeur. Plus complexe, plus fragile, elle est aussi plus. difficile à déchiffrer. Ce livre en propose une lecture globale. Se démarquant de la pensée, aujourd’hui dominante, qui se focalise sur la « crise » ou le « déclin », il met en relief (...) Lire la suite...



 

Directions d’ouvrages et de revues

Michel Kokoreff, avec Michel Péraldi et Monique Weinberger, Économies criminelles et mondes urbains, Paris, PUF collection « Sciences sociales et société », 2007.

La question des économies criminelles suscite à nouveau bien des débats dans nos sociétés. Qu’en savons-nous ? Qu’en est-il de leurs modes d’organisation sociale, des échelles territoriales sur lesquelles elles se déploient ? Que dire de leur implantation dans la ville ? En quoi leur histoire permet-elle (...) Lire la suite...



Michel Kokoreff, avec Dominique Duprez (coord.) « Les émeutes urbaines : comparaisons internationales » Déviance et Société, vol.30, n°4, 2006, 116 p.

Extrait de l’introduction : « Depuis vingt ans que la question des banlieues occupe le devant de la scène en France, que le monde des cités pauvres est observé, ausculté, disséqué par les chercheurs (sociologues, ethnologues, géographes, politistes, etc.), qu’on ne cesse d’étudier les conduites et les (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Nuit debout sur place : petite ethnographie micropolitique », Les Temps Modernes, novembre-décembre 2016, n° 691, Gallimard, pp. 157-176.
  • « Faire de la politique dans les quartiers pauvres. Enquête ethnographique sur les élections cantonales de 2011 à Asnières/Seine », Nouvelle Revue de psychosociologie, n° 12, décembre 2011.
  • Traduction en allemand : « Ghettos und städische Marginalität – Eine vergleichenke Lekture von Loïc Wacquant und Didier Lapeyronnie », in C. Hanneman, H. Glasauer, J Pohlan, A. Pott, V. kirscher (Hrsg), Jarhrbuch StadtRegion 2009/10. Schwerpunkt : Stadtkultur und Kreativät, Verlag Barbara Budrich, p. 166-190.
  • « La dimension politique des émeutes en question », Revue suisse de sociologie, 2008, Vol. 34 n°2, p. 415-430.
 

Autres articles

  • « Dix ans après, l’incapacité d’agir ? », Mouvements, n°83, Automne 2005, pp. 64-74
  • « L’imaginaire social de la Marche de 1983 », Africultures n°97, janvier 2014, 28-42.
  • « Trafics de drogues, entre globalisation et localisation », Revue Ordinaire des Amériques, "Villes et violences dans les Amériques", ORDA. (repris dans l’édition des actes du colloque, Peralva A. et Telles V (eds). Entre le licite et l’illicite : travail, migrations, marché, à paraître en décembre au Brésil)
  • « Emeutes et postcolonial à l’épreuve du politique dans les quartiers populaires », Mouvements, n° spécial coordonné par Esther Benbassa, automne 2011, p. 87-96.
  • « Villiers-le-Bel : ethnographie d’un procès politique », Esprit, n°8-9 2010, p. 48-61.
  • « Métamorphoses des quartiers : précarité, violence, politisation », Cahiers français, n°352, « La France plurielle », 2009, p. 42-48.
  • « Jeunes, quartiers populaires et forces de l’ordre », Revue de la gendarmerie nationale, n°230, avril 2009, p. 53-58.
  • « Des Barjots aux bandes de cités. Discussion avec Jean Monod », Esprit, février 2008, p. 39-54.

 

Chapitres d’ouvrages

  • « La dépolitisation des banlieues », in Serge Paugam (dir.), L’intégration inégale. Force, fragilité et rupture des liens sociaux, Paris, PUF, 2014, 397-412.
  • « L’invisibilité politique des minorités. Effets de domination ou stratégie infrapolitique ? », dans Esther Benbassa (dir.) Minorités visibles en politique, Ed du CNRS, 2011, 85-108.
  • « Drugs : A Sociological Blind Spot ? A Look at the French Experience », in Geoffrey Hunt, Maitena Milhet and Henri Bergeron (eds), Drugs and Culture. Knowledge, Consumption and Policyedited, London, Asghate, 2011, 95-112.
  • « Republic of lies ? Exploring the French Riots of 2005 and 2007 », in Kate Averis and Matthew Moran (eds), Le Mensonge. Multidisciplinary Perspectives in French Studies, Cambridge Scholars Publishing, 2010, 35-54.
  • « Political aims and young rioters », in David Waddington, Mike King, Fabien Jobard (eds), Rioting in the United Kingdom and France, London, Willan Publishing, 2009, 147-156.
  • « Introduction », dans Michel Kokoreff, Michel Péraldi, Monique Weinberger (dir.) Économies criminelles et mondes urbains, Paris, PUF collection « Sciences sociales et société », 2007, 11-19.
  • « Mythes et réalités des économies souterraines dans le monde des cités », dans Michel Kokoreff, Michel Péraldi, Monique Weinberger (dir.) Économies criminelles et mondes urbains, op. cit., 73-88.
  • « L’urbain depuis une perspective nomade », dans Daniel Cefaï, Carole Saturno (dir.) Itinéraires d’un pragmatiste. Autour d’Isaac Joseph, Ed. Economica, 2007, 229-235.
  • « Pauvres quartiers ! Complexité de l’objet et ambivalence des phénomènes », dans Jean-Yves Authier, Marie-Hélène Bacqué et France Gerrin (dir.), Le quartier. Enjeux scientifiques, actions politiques et pratiques sociales, Paris, La Découverte, 2007, 242-252.

 

Notes de lecture

  • « Sur les traces des pauvres » note de lecture de « Jean-François Laé et Numa Murard, Deux générations dans la débine. Enquête dans la pauvreté ouvrière, Paris, Bayard, 2012 » La Vie des idées, avril 2012.
  • « Pour une sociologie des bandes », note de lecture de « Marwan Mohammed, La formation des bandes, Paris PUF, 2011 » La Vie des idées, janvier 2012.
  • Note de lecture de « Sudhir Venkatesh, Dans la peau d’un chef de gang, Paris, France Loisirs, 2011 » Revue française de sociologie, vol.52 n°4, 2011.
 

Rapports de recherche

  • KOKOREFF M. (coordinateur), L’héroïne en France. Une histoire sociale de la diffusion des usages et des trafics. 1968-2004, (avec A. Coppel, A. Marchant, A. Lalande, F. Olivet, M. Peraldi, L. Terrazzoni, E. Hoareau, V. Benso, M. Kazgandjian, etc.), rapport ANR, CRESPPA-CADIS, juin 2016, (732 pages annexes comprises).
  • KOKOREFF M., avec la collaboration de Didier Lapeyronnie et Sandrine Rui, Militants associatifs, participation politique dans les quartiers populaires : Paris, Bordeaux, Marseille. Enquête exploratoire, SGIV/Centre Emille Durkheim, mai 2012.
  • KOKOREFF M., Les transformations d’un quartier sensible. Enquête qualitative sur le quartier du Haut du Lièvre à Nancy, OPH de Nancy/université de Lorraine, mai 2012.
 

^