Imprimer

Jean-François Laé

Sociologue, Professeur à l’Université Paris 8


Domaines de recherche

  • Sociologie des écritures populaires
  • Institutions sociales et discipline des corps
  • Modes de vie et politiques sociales
  • Ethnographie des archives personnelles
 

Recherches en cours

  • Allez ou non aux Prud’hommes.
  • Prises de paroles et d’écritures au tribunal.
  • La Généalogie chez Michel Foucault
 

Ouvrages

Jean-François Laé, Dans l’œil du gardien, Paris : Édition du Seuil, coll. « Raconter la vie », 2015 - 112 p.

Dans une cité HLM du nord de Paris en pleine rénovation, des gardiens sont au travail : ils surveillent, réparent, tempèrent. À travers leur regard, on entrevoit ce qui n’est pas montré d’habitude : des résidents qui s’observent, les plaintes quotidiennes, les vrais problèmes. On redécouvre aussi un (...) Lire la suite...



Jean-François Laé, avec Numa Murard, Deux générations dans la débine. Enquête dans la pauvreté ouvrière, Montrouge, Bayard, 2012.

A la fin des années 1970, Numa Murard et Jean-François Laé avaient conduit une première enquête à Elbeuf, ville ouvrière de Seine Maritime. Dans les cités provisoires édifiées à la hâte pour éponger les bidonvilles et les taudis, les dernières "poches de pauvreté" semblaient alors devoir s’effacer. Grosse (...) Lire la suite...



Jean-François Laé, avec Philippe Artières, Les Écritures personnelles. Histoire, anthropologie et sociologie, Armand-Colin, 2011.

Que faire d’une correspondance, d’un agenda, d’un journal de rêve, d’une lettre à l’administration, d’un carnet d’héritage, d’un journal personnel ? En mosaïques, les archives personnelles sont spontanément indéchiffrables. Il faut les mettre en séries pour en extraire des normes d’expression. Car l’unité (...) Lire la suite...



Jean-François Laé, Philippe Artières, L’asile aux fous. Un lieu d’oubli Presses Universitaires de Vincennes, 2009.

Cet ouvrage, particulier, dirigé par un historien et par un sociologue, porte sur une réflexion sur la psychiatrie, autour de 32 clichés photographiques prises dans les années 50 par Roger Camar, alors jeune médecin dans deux hôpitaux psychiatriques, à Tunis et à Paris. “Mais il y a un problème” (...) Lire la suite...



Jean-François Laé Les nuits de la main courante. Écriture au travail, Paris, Stock, 2008.

La main courante évoque les commissariats de police. Mais cette pratique existe dans d’autres lieux. Attentif aux écritures ordinaires. Jean-François Laé a étudié de nombreux cahiers tenus dans divers espaces de travail - une cité HLM, un service d’alcoologie, un lieu de vie pour handicapé, un centre (...) Lire la suite...



Jean-François Laé, avec Arlette Farge, Patrick Cingolani, Franck Magloire, Sans visages, L’impossible regard sur la pauvreté, Paris, Bayard, 2004.

Un livre sur la pauvreté... Entre ces enfants effarés pétris de froid et de faim rongés de vermine au XVIIIe siècle et le délaissé des métropoles modernes, entre la fille simple sur laquelle se penche le philosophe au XIXe et le démuni du XXIe siècle écrivant sa dernière lettre, entre la quotidienneté (...) Lire la suite...



Jean-François Laé, avec Philippe Artières, Lettres perdues. Ecriture, amour et solitude. XIXe et XXe siècles Paris. Hachette vie quotidienne, 2003.

« Dans ce livre, Philippe Artières, et Jean-François Laé mettent au jour des "archives sans qualités". Bafouilles, biftons, lettres et écrits fragmentaires sont le fruit d’un glanage, papiers trouvés au hasard d’autres recherches, disparates et inclassables alors. Ces écrits lacunaires, de statuts très (...) Lire la suite...



Jean-François Laé L’ogre du jugement. Les mots de la jurisprudence, Paris, Stock, 2001.

D’innombrables plaintes sont venues s’échouer au tribunal civil au fil des XIXe et XXe siècles, des milliers de dommages privés y ont été publiquement exposés, discutés, avant d’être avalés par l’ogre du jugement : de sombres affaires de famille, des histoires d’enfants abandonnés, de parents maltraités, (...) Lire la suite...



Robert Castel, Jean-François Laé Une dette sociale : le Revenu Minimum d’Insertion, Paris, L’Harmattan, 1992.

La loi sur le R.M.I. votée en 1988 a pour objectif de compléter le système de protection sociale. La mise en œuvre de cette loi offre une situation quasi expérimentale pour tester les capacités de la société française à ouvrir les voies de l’insertion professionnelle, tout en assurant un filet économique (...) Lire la suite...



 

Coordination d’ouvrages et de de dossiers de revues

Jean-François Laé (ed.) Robert Castel, Le roman de la désaffiliation, Paris : Publications de la Sorbonne, coll. « Tirés à part », 2016 - 48 p.

Tirés à part n.m. Extrait d’une revue ou d’un ouvrage relié à part en un petit livret. Destiné habituellement à faire connaître un article récemment publié, la collection détourne l’usage et la fonction du tiré à part pour inviter à la (re)découverte d’un texte. En lieu et place du traditionnel mot (...) Lire la suite...



Jean-François Laé, Marianne Kempeneers, « L’archive personnelle, la grande oubliée », Sociologie et sociétés, Vol. 40, n° 2, automne 2008.

Présentation du dossier : Ce numéro dessine les contours d’une sociologie des documents personnels. Habituellement réservé aux historiens avec leurs concepts de micro-histoire, de critique des documents, de corpus, le terrain où nous nous situons ici questionne le grand partage qui cantonne le (...) Lire la suite...



 

Articles

  • JF Laé, « Ferme ta caisse ». Récit publié dans Sociologie et Sociétés, numéro : Sociologie narrative, le pouvoir du récit. Montréal. Volume 48, numéro 2, automne 2016.
  • JF Laé, « Je ne veux pas trop te coûter, tu sais ? ». Nouvelle parue dans ESPRIT, . Numéro spécial « Peut-on raconter le chômage ? », novembre 2014.
  • JF Laé, « Une vie à crédit. Brève chronique de l’endettement permanent » ( avec Numa Murard), Esprit, n° de décembre, 2013.
  • « Ecrire ses rêves, une conversion biographique ? », Revue Tumulte, n°36, 2011.
  • « Sur le bout de la langue, les singularités », Revue L’Inactuel, 2003, n°10, pp.189-198.
  • avec Isabelle Astier, « La notion de communauté dans les enquêtes sociales sur l’habitat en France », Genèses, Vol. 5, 1991, pp. 81-106.
  • « L’inaptitude à la RATP : de la protection à la sanction », Sociétés Contemporaines, n°8, 1991, pp. 107-125.
  • avec Numa Murard, « Protection et violence », Cahiers Internationaux de Sociologie, vol. LXXXIV, 1988, pp. 19-39.
  • avec Philippe Noisette, « Je, tu, il, elle apprend, Quelques aspects sur l’illettrisme », La Documentation Française, série « Le point sur  », 1985.

 

Chapitres d’ouvrages

  • JF Laé. « Archives mineures et sociologie narrative », in I. Perreault et MC Thibault, Récits inachevés, PU Ottawa, 2016.
  • JF Laé avec Fabien Deshayes. « quand les usagers écrivent et constituent leurs dossiers. Agir le droit pas à pas », in P. Delcambre et C. Matuszak, Ecrire au magistrat, PU du Septentrion, 2016.
  • JF Laé.« La photographie prédatrice. Les enfants pauvres à Chicago en 1900 », in Annie Stora-Lamarre, Les âmes mal nées, Presses Universitaire de Besançon, 2010, pp. 229-242.
  • JF Laé.« Sorties du silence, les écritures mineures ? in Jean-Paul Payet, Corinne Rostaing, Frédérique Giuliani (Dir.), La Relation d’enquête. La sociologie au défi des acteurs faibles, P.U.R., 2010.
  • JF Laé avec Isabelle Astier. « Les travailleurs sociaux contre le contrôle social », in Philippe Artières et Michèle Zancarini-Fournel (Dir.), 68, une histoire collective, La découverte, 2008.
  • JF Laé. « Borderline, à la frontière du médical et du social », in Stéphane Beaud, Joseph Confavreux, Jade Lindgaard, La France invisible, La découverte, 2008.
  • JF Laé. « Boire, bien boire », in Michela Marzano (Dir.) Le Dictionnaire du corps, Presses Universitaires de France, coll. Quadrige, 2007.
  • JF Laé. « La bise du chien », in Arlette Farge, Rose-Marie Lagrave, Philippe Mangeot, Gérard Mordillat, Sept images d’amour, Les prairies ordinaires, 2006.
  • JF Laé. « Le sensible : lorsqu’on est pris entre deux feux », in Sensible, édition de l’Aube, CRESAL, 2006.
  • JF Laé. « L’intimité dans le droit : des jeux de véridiction », in Francoise Reumaux, Passeports pour le vrai / le faux, Kimé, 2005.
  • JF Laé. « L’intimité, le pouvoir et le droit », in La cité charnelle du droit (ss. Dir. Annie Stora-Lamarre), Presses Universitaires Franc-comtoises, 2002.
  • JF Laé. « La place vide du suicidé dans le droit », in Philippe Artières, Da Silva Emmanuel (dir.), Michel Foucault et la médecine, Kimé, 2001.

 

Documentaires radiophoniques

  • « Retour sur enquête. Ethnographie d’une ville ouvrière » : Jean-François Laé et Numa Murard sont retournés sur les lieux de leur enquête dans une cité ouvrière de Seine-Maritime, trente ans après. Deux documentaires diffusés sur France Culture, les 27 et 28 décembre 2010, dans "Sur les docks". A écouter ou ré-écouter sur le site de France Culture :
  • « Qu’est-ce que chômer veut dire », émission « Radio Libre », France Culture, Octobre 2005 :

  

Communications

Principales communications
  • « L’acte photographique et les institutions d’hébergements », Saint Etienne, Modys CNRS, 5 février 2010.
  • « Les dispositifs d’écriture et les institutions », conférences GTM-CRESPPA à l’IRESCO, 18 janvier 2010.
  • « Le producteur et le réalisateur de documentaires », France culture débat organisé par les chargés de réalisation de France Culture, 24 novembre 2009.
  • « Traces d’histoire : quand l’institution s’écrit », CREMIS, Montréal, 15 septembre 2009.
  • Journée sur « L’irruption du biographique et du littéraire dans les écritures théoriques », Département de sociologie, vendredi 23 mai 2009, Limoge.
  • « L’écriture ordinaire en institution », colloque sur la place des usagers dans les relations d’aide (Christopher Mc All), ACFAS, Ottawa, 13 mai 2009.
  • « Dispositif d’écriture », journées d’études « La voix des acteurs faibles », SATIE-Genève, ModyS-Lyon 2, les 15-16 janvier 2009, Genève.
  • « Quelle place pour le conjoint du malade Alzheimer ? », AGE05. Congrès international de sociologie, Santé et vieillissement. Vieillissement en santé : nouveaux défis pour la société, Neuchâtel, 25-27 août 2005.
 

Responsabilités scientifiques

  • Co-responsable du Master Mode de vie, institutions et politiques publiques.
  • Membre commission de spécialistes 19 (sociologie, démographie).
  • Membre titulaire du conseil de l’école doctorale sciences sociale Paris 8.

^