Imprimer

Bernard Valentini

Sociologue, Maître de conférences, Université Paris Nanterre


Domaines de recherche

  • Sociologie du travail et des professions
  • Sociologie de l’écrit, de la mémoire
 

Recherches en cours

  • Mon activité principale est centrée sur les questions du travail et de la mémoire au sein des métiers du livre. Ma thématique porte principalement sur la transformation professionnelle, sur la dimension subjective de l’activité, le rapport au temps qui pose également le problème de la mémoire. De même les professions du livre voient l’émergence de métiers aux contours imprécis ou atypiques. A travers l’analyse de ces métiers, je traite de la construction sociale des parcours professionnels et des trajectoires, le rapport de service dans le tertiaire, les rapports entre public/ privé.
  • Responsable de l’observatoire de la vie étudiante au Pôle Métiers du livre de St Cloud (92), chaque année je mène une enquête empirique sur le devenir de nos étudiants, 110 DUT et 45 licences professionnelles. Les résultats sont régulièrement publiés dans des ouvrages (chapitres d’ouvrages en 1999, 2006 et 2010 à paraître) ou blog. Un effort de conceptualisation est mené ainsi qu’une réflexion épistémologique induite par le travail de ces jeunes salariés. Confronté à un public composé à plus de 80 % d’étudiantes mes recherches sur le travail et le genre dialoguent.
  • Comme je l’ai déjà indiqué la démarche comparative n’est pas absente de mes préoccupations. La relativisation à laquelle m’invite la comparaison internationale, me conduit à mieux fonder mes modèles explicatifs issus de mon terrain de recherche (programme Les métiers des arts et de la culture en Europe). Cette activité de sociologue du travail avant d’être celle du sociologue de l’écrit m’a conduit naturellement à participer à la rédaction du premier « Répertoire Interministériel des Métiers de l’État ». [...] Lire la suite (PDF)
 

Publications

Ouvrages

Bernard Valentini, avec Michel Truffet, Mémoires d’un maquis. Fort de France, Basses-Alpes, Le Manuscrit, Paris, juin 2014, (première ed., 2009). ISBN : 978-2-304-02886-7

Les survivants ont aujourd’hui tous plus de quatre-vingts ans. En 1942 Freddy, Grizzly, Hervé, Lapin et les autres avaient pour la plupart à peine vingt ans. Grâce à leur filière, ils accueillirent, au sein du maquis Fort-de-France (Alpes de Haute-Provence), d’autres volontaires décidés à s’opposer à (...) Lire la suite...



Memorias de un hombre cualquiera, Edicion a cargo de Jesus Cirac Febas, Institucion « Fernando el Catôlico » Université de Zaragoza à Caspe septembre 2007. ISBN : 978-84-7820-928-6







Jeanne Calovamme (anagramme), Le renard n’aime pas le jambon, Edisud, Aix-en-Provence, juin 2004, (1500 exemplaires, épuisés). ISBN : 2-7449-0501-1

Les survivants ont aujourd’hui tous plus de soixante-quinze ans. En 1942, Freddy, Grizzly, Hervé, Lapin et les autres avaient pour la plupart à peine vingt ans. Grâce à leur filière, ils accueillent au sein du maquis Fort-de-France (Alpes-de-Haute-Provence), d’autres volontaires décidés à s’opposer à (...) Lire la suite...



 

Coordination d’ouvrages et de dossiers de revues

Bernard Valentini, Antonia Nègre, Clotilde Benoît et Mathilde Blanchard (dirs.), Histoire du maquis Fort-de-France, Basses-Alpes. Le pont est vouté, Paris : Le Manuscrit, coll. « Document », 2014 - 129 p.

« Quoiqu’il arrive, la flamme de la Résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. » (De Gaulle, Appel du 18 juin) « Le pont est voûté. » À ce signal, les maquisards des Alpes de- Haute-Provence se tiennent prêts à recevoir un parachutage clandestin d’armes. Près de soixante-dix ans (...) Lire la suite...



Bernard Valentini (coord.), Jean-Luc Villeneuve (resp.) La formation initiale des enseignants en Europe : convergences, divergences,évaluations, Le Manuscrit, coll. Les Colloques de l’IREA, 2011 - 170p.

Le 16 juin 2010, l’Iréa a organisé un colloque « la formation initiale des enseignants en Europe : convergences, divergences, évolutions ». Les systèmes éducatifs des différents pays européens présentent des organisations, des modes de fonctionnement, des objectifs encore très différents d’un pays à (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Sémio-anthropologie en sociologie du texte et de la réception », Cahier de l’Economie du livre, Ministère de la culture, cercle de la librairie, 2016.
  • Direction de la réalisation du film témoignage Maquis Fort de France, réalisation Marlène Popovic, participation exceptionnelle d’Euzhan Palcy, 4/3, 32 mn, Paris, juin 2009.
  • « L’industrie de l’Edition et le livre de poche », Entreprise et histoire, N° 24, Paris, MSH-EHESS, juin 2009.
  • « L’expertise des usages en bibliothèques », Bulletin des Bibliothèques de France, Paris, BBF- 2008-1
  • « Les métiers de la conservation », Répertoire Interministériel des Métiers de l’Etat – RIME, Paris, DGAFT, Paris, novembre 2006.
  • « Le livre au format de poche », Entreprise et Histoire, n° 24, 2000.
 

Chapitres d’ouvrages

  • « La relation formation-emploi aux Métiers du livre », Chapitre II, deuxième partie sous la direction de Michel Bruillon, Les professions du livre, Ellipses, Paris, juin 2010.
  • « Morphologie sociale et accès à l’emploi des étudiants du livre », chapitre V troisième partie, in Michel Bruillon et Sylvie Ducas (dir.), Les Métiers du livre, Paris, Ellipses, mars 2006.
  • "Le bien être au travail au sein de l’Université" Chapitre V, l’Université d’ici et d’ailleurs in La santé psychique des étudiants sous la direction de Dominique CUPA, Hélène RIAZUELO,et Lucia ROMA, collection Pluriel de la psyché EDK Editions médicales et scientifiques, novembre 2014.
  • "Le devoir de mémoire" chapitre II, sous la direction de Rémi KRISANAZ in La résistance dans la zone de la route Napoléon, Editions Tout autour des cultures Motifs des Régions, 2016.
 

Notes de lecture

  • On pourra retrouver un certain nombre de notes de lectures et critiques dans Campus, Professions Educations, la revue Cadres, livres hebdo et le BBF.
  

Communications

Principales communications
  • « Comment organiser la préservation des 75 000 manuscrits et 1 100 000 imprimés dont 83 000 incunables de la Bibliothèque Vaticane », colloque Européana, Université de Rome La Sapienza, jeudi 30 octobre 2008.
  • « Les modifications de l’organisation du travail des bibliothécaires liées à la numérisation des documents », dans le cadre du projet "Européana ", Biblioteca Nacional de Portugal, Lisbonne du 03 au 08 mars 2008.
  • « Le concept de travail est-il encore productif ? », Institut Charles Quentin, Pierrefonds (Oise), 60ème anniversaire de l’institut, 1 et 2 juin 2007.
  • Communication devant le Conseil Régional de l’Enseignement Agricole Privé (CREAP), Corbie (Somme), « La lecture dans l’univers des jeunes ruraux », 16 juin 2007.
  • « Les données actuelles de la précarité en France et les aspects de l’insertion », Colloque Ecole et insertion sociale, école et insertion professionnelle ?, Paris La Villette, février 2007.
  • « La professionnalisation de l’enseignement supérieur », Colloque du Ministère de la fonction publique sur le RIME - Répertoire Interministériel des Métiers de l’Etat - communication, Paris, Parc des expositions, novembre 2006.
  • « L’édition scientifique et les manuels scolaires » Communication à l’Université de Versailles St Quentin en Yvelines, le 20 mars 2006.
  • Communication à l’INFL Institut National de Formation Libraire, « Que faire pour maîtriser la démarche sociologique ? », jeudi 8 septembre 2005.
  • Communication à l’Université de Versailles St Quentin en Yvelines, « Le mode de renouvellement des élites dans le monde de l’édition ». UVSQ ST Quentin en Yvelines, mardi 07 juin 2005.
  • « Former aux métiers du livre en Europe. La relation formation emploi dans les métiers du livre en France. Qu’en est-il en Europe ? ». Colloque européen, colloque de l’Université de Paris X, Pôle Métiers du livre, St Cloud (92), 9 avril 2005.
  • Conférence au Lycée français de Singapour, « Les formations du livre en France », Singapour, 22 avril 2005.
  • « Fonction publique : statut ou contrat de travail ? » Discutant de la première table ronde colloque de l’ISST (Institut des Sciences Sociales du Travail), à l’Université de Paris X Nanterre, sur la « Métamorphose juridique de l’enseignement supérieur », 25 et 26 septembre 2004.
  • Le bien être au travail au sein des universités colloque sur la "Santé psychique de l’étudiant et du jeune adulte" organisé par le CLIPSY et le CeRSM, le LAPPS, le LESC, le LPCC et l’ARS à l’Université de Paris X Nanterre le 24 novembre 2012.
  • La jeunesse et les questions du passé colloque sur "La résistance dans les Hautes Alpes" organisé par l’Association Historique du Pays de Grasse à Grasse le 9 novembre 2013.
  • Victime d’un grave et rarissime accident de santé Bernard VALENTINI a été indisponible au cours de l’année 2015.

 

Responsabilités professionnelles

Responsabilités institutionnelles

  • 2007 à 2016
    - Membre associé du laboratoire : Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (CHCSC) de l’Université de Versailles St Quentin en Yvelines dirigé par Christian Delporte.
    - Membre du Conseil Scientifique de l’IREA, Institut de Recherches, d’Etudes et d’Animation.
    - Observateur au CEFRI, Alerte aux réalités internationales.
    - Membre élu au Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche CNESER mars 2007.
    - Membre de la Commission Permanente du CNESER, juin 2007.
    - Membre du CNESER disciplinaire, depuis janvier 2008.
    - Sollicité pour intégrer l’équipe d’experts du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche présidée Gérard MARY, groupe Licences Professionnelles (en attente printemps 2010).
    - Membre nommé de la commission d’appel d’attribution des Primes d’Encadrement Doctoral et de Recherche (PEDR) juin 2007, fin de mission mars 2009 (LRU).
    - Membre de la commission d’experts de l’Université de Reims 2008-2012.
    - Désigné comme expert à la Commission des statuts du Conseil Supérieur de la fonction publique de l’Etat depuis le 19 janvier 2009, DGAFP.
    - Membre de la Commission Nationale d’Expertise CNE licences professionnelles
    - Chef de département Information Communication « Métiers du livre », Directeur des licences professionnelles : 2008- 2011.
    - Membre de l’Association des sociologues Enseignants du Supérieur
    - Trésorier de l’Association pour le Développement des études et Recherches sur le Travail et les Mobilités.
    - Chargé de missions pour l’enseignement supérieur au secrétariat national SGEN-CFDT.
    - Ancien secrétaire général du groupe Propositions animé par le Président Védrine.
    - Membre du CHSCT de l’Université de Paris X Nanterre.

Responsabilités éditoriales

  • Membre du conseil scientifique de l’IREA avec Anne BARRERE, Annette BON, Anne-Marie CHARTIER, Françoise Clerc, Françoise Cros, Jean-Richard Cytermann, Gilles Dorival, Jean-Jacques Dupin, Jean-Claude Emin, Christian Forestier, Philippe Frémieaux, Patrick Fridenson, Guy Groux, André Hussenet, Jean-Michel Jolion, Claude Lelièvre, Françoise Lorcerie, Philippe Meirieu, Jean-Yves Merindol, Nicole Mosconi, Bruno Poucet, Antoine Prost, André Sirota, Michel Wieviorka et Jean-Michel Zakhartchouk.
  • Animateur sous la responsabilité de Jean-Luc VILLENEUVE de la collection : Recherche - Université Le Manuscrit avec le concours du Minstère de l’Education Nationale.
 

Valorisation - expertise

  • Coorganisateur du premier colloque de l’IREA, Auditorium de l’hôtel de ville de Paris, vendredi 28 et samedi 29 novembre 2008 « Evaluer l’évaluation », Evaluation des apprentissages : Légitimité et usage des évaluations internationales dans le système scolaire, Nouveaux dispositifs d’évaluation ou de dévalorisation ? Pourquoi ? Les étudiants : que sait-on de ce qu’ils savent ? Evaluation des politiques publiques : Evaluation de la politique éducative : pourquoi la France s’y est mise si tardivement ? Evaluation, enseignement supérieur et recherche, A qui sert l’évaluation ?
  • Ministère de L’Enseignement Supérieur et de la Recherche, rue de la montagne Ste Geneviève 25, travaux sur les modalités d’attribution de la Prime d’Encadrement Doctoral et de Recherche, Paris, jeudi 14 juin 2007.
  • 2005/2006 Participation à la rédaction du premier Répertoire Interministériel des Métiers de l’Etat (RIME), groupe de travail N° 8 « recherche », sous la Présidence de Suzanne SRODOGORA, publication DGAFT, 556 pages, 15 novembre 2006.
  • « Internet et création : la culture en danger ? » La science en question, Théâtre de l’Odéon, vendredi 20 octobre 2006, participation à la table ronde animée par Jean-Noël Jeanneney.
  • Coorganisateur du colloque "Autonomie des établissements du second degré et de l’enseignement supérieur" IREA Paris 13 et 14 novembre 2009.
  • Coorganisateur du colloque "La formation initiale des enseignants en Europe : convergences, divergences, évolutions. Mairie de Paris, Paris mai 2011.
  • Coorganisateur du colloque "Filles - garçons en famille et à l’école : reproduction des inégalités ou éducation à l’égalité". Lycée Edgar QUINET Paris 15 Juin 2011.
  • Coorganisateur du colloque "le socle commun en France et ailleurs" Lycée Paul BERT Paris Janvier 2012.
  • Coorganisateur du colloque "Enjeux éducatifs de la petite enfance" Ecole de médecine de Paris Mai 2014.
  • Parrain de la nouvelle collection Marges et Passages "Recherches et Actions plurielles collectives et multiplicité des identités / de l’identité. Editions Le Manuscrit Mars 2016.
  • La succession interrompue des instants économiques et politiques de l’ère hypermoderne, précipite chaque jour davantage dans l’illusion de l’immédiateté, l’ère numérique aidant. Elle provoque de fulgurantes ruptures dans les regards et les liens vis-à-vis de soi-même, des autres et des groupes. Elle nous fragmente et vient tarir l’espoir enchanteur né de l’ère des Lumières qui, naïvement, annonçait le déploiement assuré du processus d’humanisation grâce aux progrès de la raison éclairée par l’essor des sciences et aux progrès des sciences éclairées en retour par la raison. L’ère hypermoderne fabrique un univers virtuel et anonyme, ignorant des exigences du temps du travail de penser. Elle méconnait le patrimoine d’expériences et des connaissances relatives aux effets des legs psychiques entre les générations dans la construction psychique et sociale de l’individu. Avec cette collection nouvelle, les Éditions Le Manuscrit s’engagent à publier des travaux de sciences humaines et sociales, issus de recherches participantes plurielles, actives et internationales, ne clivant pas l’ambition de création de savoir de portée transversale, de celle de savoirs singuliers propices à un réinvestissement utile aux individus et aux groupes. Par des dispositifs collaboratifs d’investigation et d’analyses puis d’élaboration, ses participants éprouvent la fécondité et le plaisir d’être, de faire et du travail de la pensée avec les autres, en continuité avec les générations précédentes, pendant que l’idéologie dominante suggère qu’on ne peut s’en sortir que sans les autres, voire à leurs dépens.Présentation de la nouvelle collection, direction André SIROTA.

^