Imprimer

VALENTINI Bernard


Recherches en cours

  • Mon activité principale est centrée sur les questions du travail et de la mémoire au sein des métiers du livre. Ma thématique porte principalement sur la transformation professionnelle, sur la dimension subjective de l’activité, le rapport au temps qui pose également le problème de la mémoire. De même les professions du livre voient l’émergence de métiers aux contours imprécis ou atypiques. A travers l’analyse de ces métiers, je traite de la construction sociale des parcours professionnels et des trajectoires, le rapport de service dans le tertiaire, les rapports entre public/ privé.
  • Responsable de l’observatoire de la vie étudiante au Pôle Métiers du livre de St Cloud (92), chaque année je mène une enquête empirique sur le devenir de nos étudiants, 110 DUT et 45 licences professionnelles. Les résultats sont régulièrement publiés dans des ouvrages (chapitres d’ouvrages en 1999, 2006 et 2010 à paraître) ou blog. Un effort de conceptualisation est mené ainsi qu’une réflexion épistémologique induite par le travail de ces jeunes salariés. Confronté à un public composé à plus de 80 % d’étudiantes mes recherches sur le travail et le genre dialoguent.
  • Comme je l’ai déjà indiqué la démarche comparative n’est pas absente de mes préoccupations. La relativisation à laquelle m’invite la comparaison internationale, me conduit à mieux fonder mes modèles explicatifs issus de mon terrain de recherche (programme Les métiers des arts et de la culture en Europe). Cette activité de sociologue du travail avant d’être celle du sociologue de l’écrit m’a conduit naturellement à participer à la rédaction du premier « Répertoire Interministériel des Métiers de l’État ». [...] Lire la suite (PDF)

10 mai 2014


^