Imprimer

Contact

Eleni Varikas
Cresppa-GTM
59-61 rue Pouchet
75849 Paris cedex 17
 Lui écrire

21 juin 2016

Eleni Varikas

Politiste, Professeure émérite àl’Université Paris 8


Domaines de recherche

  • Genre et théorie politique
  • Catégorisations hiérarchiques
  • Historicité et imbrication des rapports de pouvoir
  • Études postcoloniales et subalternes
  • Épistémologie des sciences sociales
 

Recherches en cours

  • La rhétorique de la modernité comme émancipation des femmes. Instrumentalisation du féminisme et racialisation du politique.
  • Le juif International de Henry Ford. Genèse d’un idiome antisémite moderne
 

Publications

Ouvrages

Eleni Varikas, Françoise Collin et Evelyne Pisier, Les femmes, de Platon à Derrida. Anthologie critique, Plon, 2000, 829 p. (réédité aux éditions Dalloz en 2011).

Cette anthologie critique propose une sélection de grands textes théoriques sur le statut des femmes. Le projet est né d’un étonnement : la place accordée à la différence des sexes est un point " aveugle " de l’enseignement de la philosophie comme de l’histoire des idées en général. Aussi nous paraît-il (...) Lire la suite...



Eleni Varikas Les rebuts du monde. Figures du paria, Paris, Stock « Un ordre d’idées », 2007, 210 p.
Traduit en portugais, A escoria do mundo. Figuras do Paria, editora Unesp 2014 -180 pages.
Et en espagnol à paraitre en 2015, Los desechos del mundo, Editora Veracruz Mexico

Le paria est un mot voyageur extraordinairement révélateur. On le croit originaire de l’Inde, il y est inventé au XVIe siècle par des militaires, des missionnaires et des savants. Deux siècles plus tard, il en revient et se répand dans les espaces politiques et littéraires européens. Pour les (...) Lire la suite...



Eleni Varikas Penser le sexe et le genre, PUF, coll. Questions d’éthique, 2006, 134 p.
Traduit en italien, Il sesso e il genere, editions Allegre, 2009.
Et en grec, Για μια πολιτικη γραμματικη του φυλου, Katarti, 2009.

De quelles grilles de lecture dispose-t-on pour penser la différence des sexes ? Qu’est-ce que le genre ? Sur quels présupposés et principes théoriques se fonde-t-il ? En quoi ce concept permet-il de comprendre les logiques d’exclusion des femmes dans des sociétés modernes qui se revendiquent de (...) Lire la suite...



Eleni Varikas, avec Keith McClelland, Leonore Davidoff, Gender and History. Retrospect and prospect Wiley-Blackwell, 2000, 232 p.

This book presents a wide-ranging and important collection of new work on gender history. It includes a variety of international contributions which provide the reader with a global perspective on how gender history has developed and where it is going. The subjects covered include gendered (...) Lire la suite...



 

Coordination d’ouvrages et de dossiers de revues

Eleni Varikas, avec Maria Eleonora Sanna, « Genre, modernité et ’colonialité’ du pouvoir », Cahiers du Genre, n° 50, 2011.

Autant d’expériences différentes des femmes dans la modernité, autant de visions dissonantes de l’émancipation : mais comment inclure cette diversité dans le projet féministe ? Revenant sur une géopolitique du savoir dont la prétention à l’universalité fut marquée par la ‘différence coloniale’, ce numéro (...) Lire la suite...



Eleni Varikas, avec Anne Berger, Genre et Postcolonialismes. Dialogues transcontinentaux, Paris, Ed. des Archives Contemporaines, 2011.

Ce volume réunit des spécialistes d’Asie du Sud, d’Asie du Sud-Est, des Caraïbes, d’Europe Centrale et du Maghreb issus de disciplines diverses (anthropologie, histoire, linguistique, littérature, philosophie, science politique, sociologie) et de continents différents : Amérique, Afrique du nord, (...) Lire la suite...



D. Chabaud, V. Descoutures, A-M. Devreux, E. Varikas (dir.), Sous les sciences sociales le genre. Relectures critiques de Max Weber à Bruno Latour, Paris, La Découverte, 2010.
Traduit en portugais (Brésil), O género nas Sciéncias Sociais, Editora UNESP, 2014.

D. Chabaud, V. Descoutures, A-M. Devreux E. Varikas Sous les sciences sociales le genre D. Chabaud, V. Descoutures, A-M. Devreux, E. Varikas (dir.), Sous les sciences sociales le genre. Relectures critiques de Max Weber à Bruno Latour, Paris, La Découverte, 2010. (Traduit en portugais (Brésil), O (...) Lire la suite...



Eleni Varikas, avec Dominique Fougeyrollas-Schwebel, « Féminisme(s) Recompositions et mutations », Cahiers du Genre, Hors Série, 2006.

Ce numéro développe un questionnement sur les évolutions et les crises des mouvements féministes aujourd’hui. Privilégiant un regard croisé (France, Canada, Allemagne, USA) et une réflexion menée par des protagonistes de ces mouvements, il pose la question du rapport de ces derniers avec la nouvelle (...) Lire la suite...



Eleni Varikas, S. Dayan, E. Dorlin (coord), « Entre résistance et domination », Tumultes n°27, 2006.

Introduction : Dans l’essai qu’elle consacre à Bertolt Brecht, Hannah Arendt se souvient de tout ce que représenta pour elle et pour les autres réfugiés venus d’Allemagne et internés au camp de Gurs, un poème que Brecht venait d’écrire et que Walter Benjamin avait apporté à Paris, en avril 1939, après (...) Lire la suite...



Eleni Varikas « Traversées, diasporas, modernités », Raisons Politiques, n°1, 2006.

Extrait de l’inroduction : « Au cours de la dernière décennie, les termes « post-colonial » et « post-colonialisme » ont fait l’objet de nombreuses critiques liées à l’imprécision sémantique du préfixe post qui rend invisible le néo-colonialisme. Selon Rey Chow, le préfixe « post » dans les études (...) Lire la suite...



Eleni Varikas, avec D. Fougeyrollas-Schwebel and E. Lépinard, « Féminisme(s). Penser la pluralité », Cahiers du Genre, n°39, 2005.

Introduction : Dès sa naissance, le féminisme, quels que soient les courants, pose la question de la pluralité humaine, ou plus exactement la question du non-respect de la pluralité humaine. L’exigence de l’égalité entre hommes et femmes, comme celle, plus subversive, de la liberté des femmes et de (...) Lire la suite...



Eleni Varikas, avec S. Dayan and N. Gabriel, « Theodor Adorno critique de la domination. Une lecture fémininste », Tumultes n°23, 2004.

Présentation p. 5 Notre objectif dans ce numéro qui fait suite à un colloque organisé à l’automne 20031, n’est pas de recenser ce que Theodor W. Adorno a pu écrire sur les femmes, le féminin ou la différence des sexes, mais de chercher ce qui, dans son œuvre, peut contribuer à penser le genre d’une (...) Lire la suite...



Eleni Varikas, avec Martine Leibovici « Le paria. Une figure de la modernité », Tumultes, n° 21-22, 2003.

Présentation p.5 La difficulté durable éprouvée par nos démocraties à défendre leur propre fondement qu’est l’humanité comme source de droits universels, leur impuissance face aux atteintes à la diversité humaine, invitent à un réexamen des traditions de l’universalisme et des tensions qui le traversent. (...) Lire la suite...



 

Ouvrages en grec

  • H εξεγερση των Κυριων. Γενεση μιας φεμινιστικης συνειδησης στην Ελλαδα 1833-1907) (La Révolte des Dames. Formation d’une conscience féministe en Grèce), Archives Historiques, Athènes 1987. 310 p. 5 ème édition, Καταρτι, 2008.
  • Η φεμινιστική ουτοπία και ο ορισμός του πολιτικού, (L’utopie féministe : redéfinir le politique), Editions de l’Institut Nicos Poulantzas, Athènes 2005, 62 p.
  • Me diaforetiko proswpo . Fulo, diafora kai oikoumenikothta , ("Au visage différent" : Genre, différence, universalité), Athènes, Katarti, 2000, 650 p.
  • H exegersh twn kuriwn. Genesh miaV feministikhV suneidhshV sthn Ellada (1833-1907) (La Révolte des Dames : Genèse d’une conscience féministe en Grèce), Editions Archives Historique Banque Commerciale de Grèce Athènes 1987. 310 p., deuxième édition Katarti 1996.
  • Eleni Varikas, avec C. Sclavenitis, H exegersh arcizei apo palia (La révolte vient de loin) Athènes, Ekdotikh Omada Gunaikwn 1981, 258 p.

 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Os refugos do mundo », Figuras do pària, Estudos Avançados, n° 69, 2010.
  • « L’instituzione imbarazzante. Silenzi sulla schiavitù nella genesi della libertà moderna », IRIS, Filosofia e discussione pubblica, n° 1, 2007.
  • « L’intérieur de l’extérieur de l’Etat nation. Penser … outre », in « Traversées, diasporas, modernités », Raisons Politiques, n°1, 2006.
  • « Inscrire les expériences du genre dans le passé », in « Les voies traversières de Nicole Loraux. Une helléniste à la croisée des sciences sociales » EspacesTemps , Clio n° 87/88 , 2005.
  • « Lo que no somos. Historicidad de género y estrategias de desidentification », Revista internacional de filosofía política, n°25 p.77-88, 2005.
  • « Choses importantes et accessoires. Expérience singulière et historicité du genre », in S. Dayan-Herzbrun, N. Gabriel, E. Varikas, « Adorno critique de la domination. Une lecture féministe », Tumultes, n°23, 2004.
  • « Paria. Une exception qui éclaire la règle », in Paria une figure de la Modernité, sous la direction de M. Leibovici et E. Varikas, Tumultes, n°21-22, 2003.
  • « L’institution embarrassante. Silence de l’esclavage dans la genèse de la liberté moderne », Raisons Politiques, n°11, 2003.
  • « Naturalização da dominação e poder legítimo na teoria política clássica », Estudos Feministas, n°11/1, 2003.

 

Chapitres d’ouvrages

  • « Max Weber, les dames et la cage d’acier » in D. Chabaud, V. Descoutures, A-M Devreux, E. Varikas eds, Sous les sciences sociales le genre. Lectures critiques de Weber à Latour, Paris, La Découverte, 2010.
  • « Who Cares about the Greeks ? Uses and Misuses of Tradition in the Articulation of Difference and Plurality », in Elena Tzelepis & Athena Athanasiou (eds.), Rewriting Difference : Luce Irigaray and "the Greeks". State University of New York Press, Suny, 2010.
  • « Das geheime Leben der Begriffe : Gender, Geschichtlichkeit und Desidentifizierung », in Eva L.-Waniek / Erik M. Vogt, Derrida und Adorno. Zur Aktualität von Dekonstruktion, Verlag Turia + Kant, Vienne 2008 (traduction de l’anglais Erik M. Vogt).
  • « Womens Participation in the Greek Revolution », in Christine Faure, Political and Historical Encyclopedia of Women, Routlege, 2003.
  • « "Coutume tyrannique pourquoi obéir ?" L’égalité des sexes dans l’utopie de la révolution anglaise » in M. Riot-Sarcey (dir) L’utopie en questions, Paris, Presses Universitaires de Vincennes, La Philosophie hors de soi, 2001.
  • « Universalisme et particularisme », in Helena Hirata et al, Dictionnaire critique du féminisme , Paris, Presses Universitaires de France première édition 2000, p. 241-245.
  • « Naturalisation de la domination et pouvoir légitime dans la théorie politique classique », in L’invention du naturel sous la dir. De D. Gardey et I. Löwy , Paris, POL, 2000.
  • « Le fardeau de notre temps. Parias et critique de modernité chez Arendt », in CALOZ-TSCOPP ed. Hannah Arendt, Les sans-Etats et le « droit d’avoir des droits », Paris, L’Harmattan, 1998.

 

Rapports de recherche

  • avec Christine CADOT, Nathalie KAKPO, Yves SINTOMER, Values, Equality and Differences in Liberal Democracies (VEIL) Recherche Européenne (STREP), French Country Report, S.l. : s.n., 2007, 75 p.
  

Communications

Conférences sur invitation (sélection)

Columbia University/New School for Social Research (2015) ; Harvard University Boston (2015) ; Emerson College (2014) ; University of Winsconsin (2014) ; USP Sao Paulo (2014) ; PUC Sao Paulo (2014) ; PUC Rio de Janeiro (2013) ; Cornell University (2009) ; Université du Rio Grande do Sur/Brésil (2009) ; University College Londres (2008) ; Yale University (2007) ; University of Rutgers (2007) ; Università de Torino (2007) ; IRWAG Columbia University (2006) ; Université de Florence (2005) ; University of London (2004) ; Université d’Athènes (2002, 2003) ; Université de Campinas, UNICAMP Brésil (2000) ; Université de València (1997) ; University of Essex, Centre for European Studies (1996) ; Harvard University (1996, 2003, 2008) ; Université de l’Etat de Sao Paulo/Araraquara (1996) ; Institut Universitaire Européen de Florence (1993, 1994, 2000, 2001) ; Université de Hambourg (1989) ; New School for Social Research (1984, 1986, 2008) ; Uinversity of California / L.A. (1986)

 

Responsabilités éditoriales

  • Cahiers du Genre, L’Harmatan
  • Gender and History, Blackwell
  • IRIS European Journal of Philosophy and Public. Debate Éditions Il Mulino
  • Historein. A review of the past and other stories Éditions ΕΜΙΘΙ
  • Pouvoirs. Editions du Seuil
  • Tumultes Editions Kimé
 

Animation de la recherche

Réseaux et associations professionnelles

  • Membre de l’équipe Histoire Intellectuelle.
  • Membre du Réseau interuniversitaire et interdisciplinaire national sur le genre (RING).

Organisation de colloques et journées d’étude

  • Journée d’études « Genre, féminisme et politique - Autour des travaux d’Eleni Varikas », organisée par le GTM - Cresppa, 15 avril 2013.
  • avec Sonia Dayan-Herzbrun et Nicole Gabriel co-organisation d’une journée d’étude Internationale, « Théorie Féministe et Dialectique négative. Le cas de Theodor Adorno », Réseau Interuniversitaire et Interdisciplinaire National sur le Genre - Université de Paris VII et Université de Paris VIII, 14-15 novembre 2003.
  • avec Martine Leibovici co-organisation d’un Colloque International Paria, « Une figure de la modernité », PARIS VII et PARIS VIII, octobre 2002.
  • « Women and gender in Europe : The southern and Eastern Boundaries », Ecole d’été Institut Universitaire Européen, Florence, 18-22 juin 2001.
  • Co-organisation d’un Colloque européen, « Le sexe des droits. Pouvoir, femmes et citoyenneté, co-organisatrice dans le cadre de l’Unité sur l’égalité des chances », 9-10 février 1996.
  • Seminaire européen de recherche, « Genre et citoyenneté européenne », Paris VIII, 1994-95.
  • avec Denis Berger et Gerard Mairet co-organisation d’un Colloque international, « 1793-1993 : La révolution vit-elle encore ? », Paris VIII, département de Science Politique, 1993.

^