Imprimer

Colloques, journées d’étude

26 - 28 juin 2017, Université Paris Ouest Nanterre la Défense, Salle D310 (bâtiment D, 3ème étage)

200 avenue de la République,
92001 Nanterre Cedex,
Station : RER A – Nanterre Université


Journée d’étude "Genre et populations : Méthodes, données et analyses"

Formation coordonnée par :
Carole Brugeilles (Université Paris Ouest Nanterre- Cresppa-GTM)
Laure Moguèrou (Université Paris Ouest Nanterre- Cresppa-GTM )
Dorothée Serges Garcia (Cresppa-GTM/ iPOPs)

Objectifs :
La valeur heuristique du concept de genre est largement reconnue en sciences sociales, humaines et économiques. Avec une optique pluridisciplinaire, ce module de formation présente l’approche de genre comme un outil d’analyse des comportements en montrant comment la construction du féminin et du masculin, le système de genre, la hiérarchisation entre les sexes marquent l’ensemble des phénomènes sociaux et démographiques. L’objectif de ce module de formation est de faciliter la mobilisation de cadres théoriques, de concepts et d’indicateurs intégrant explicitement les rapports de genre dans l’analyse des normes, représentations et pratiques et individuels et collectifs. Il propose d’interroger les façons d’intégrer une perspective de genre à toutes les étapes d’une recherche, de la conception d’une problématique à l’analyse, en passant par la production de données et/ou à l’utilisation de données secondaires.
Il s’agit tout d’abord de revenir sur l’approche genre en tant qu’approche théorique et de montrer comment celle-ci a émergé dans le champ des sciences sociales et a permis une déconstruction de prénotions, de stéréotypes, etc., et la constitution d’un corpus de littérature. Le module s’attachera ensuite à présenter comment les rapports de genre sont désormais mobilisés dans différentes recherches sociologiques et démographiques et ce que cela suppose en termes de collecte d’informations et de données - qualitatives et quantitatives -, d’élaboration d’indicateurs et d’analyse. Il examinera aussi comment conduire des recherches dans une perspective de genre, à partir de données non nécessairement construites dans cette perspective. Ces approches théoriques et méthodologiques seront illustrées par la présentation de recherches, qui prennent appui sur des données élaborées ou non dans une perspective genre, permettant une discussion des concepts, méthodes et résultats utilisant une perspective de genre.
La formation est organisée sur deux jours et demi. Le premier jour est consacré à des présentations théoriques et méthodologiques, le deuxième à la présentation par des chercheur-e-s d’expérience de recherches mobilisant le genre. La dernière demi-journée est organisée sous la forme d’un atelier où sont discutés les travaux des participants à l’aune des apports de la formation.
Participant-e-s :
La formation est ouverte en priorité aux doctorant-e-s dans le domaine de la démographie, mais aussi aux doctorant-e-s de toute autre discipline qui s’intéressent aux questions de population. Dans la limite des places disponibles les modules sont ouverts aux post-doctorant-e-s, jeunes chercheur-e-s et étudiant-e-s en Master 2. Il n’y a pas de pré-requis.
Inscriptions :
Le module Genre et population fait partie de l’offre de formation proposée par le Réseau de formation doctorale en démographie (Resodemo) adossé au Labex Individus, Populations et sociétés (iPOPs). Pour s’inscrire, il suffit d’adresser dans un premier temps une demande par courriel à resodemo@ipops.fr accompagnée d’une copie de la carte d’étudiant-e ou une attestation du directeur-ice de laboratoire de recherche pour les post-doctorant-e-s. Sur décision du comité d’organisation, le Labex iPOPs peut prendre en charge une partie des frais de transport et d’hébergement des participant-e-s ne résidant pas en Île-de-France. Vous trouverez plus d’informations sur le site : http://resodemo.site.ined.fr/fr/pre... Cette formation peut donner droit à des ECTS. Renseignez-vous auprès de votre école doctorale.

Programme "Genre et populations Méthodes, données et analyses" à télécharger



  • Programme

    Lundi 26 juin : Théories et méthodologies

    Matinée : Théories et méthodes

    • 9h-9h30 : Accueil des participant-e-s et Introduction
    • 9h30-10h30 : « Le genre en sociologie et démographie ». Laure Moguérou (Université Paris Ouest Nanterre- CRESPPA-GTM et IRD)
    • 10h30-11h30 : « Prendre en compte le genre dans les enquêtes quantitatives ». Carole Brugeilles (Université Paris Ouest Nanterre- CRESPPA-GTM)
    • 11h30- 12h30 : Discussions

    Après-midi : Enquêtes et Indicateurs

    • 14h-15h : « Le genre dans le projet international GGP », Arianna Caporali (Ined)
    • 15h-16h : « L’enquête Épic ». Marie Bergstrom (Ined)
    • 16h-17h : « Travail - famille : un défi pour les femmes en Afrique », Bénédicte Gastineau (IRD-LPED) ou Agnès Adjamagbo (IRD-LPED)
    • 17h-18h : Discussions

    Mardi 27 juin : Applications et ateliers

    Matinée : Conjugalités et genre

    • 9h00-10h00 : « L’intermittence conjugale. comment la mobilité professionnelle transforme les rapports sociaux de sexe » Anne Lambert (Ined / Centre Maurice Halbwachs)
    • 10h00-11h00 : « Vivre célibataire : une expérience révélatrice de la norme conjugale et de déplacements des rôles de genre » Géraldine Vivier (Ined)
    • 11h00-12h00 : « Gestion de la maisonnée et inégalités de sexe : les arrangements conjugaux autour de la garde des jeunes enfants » Pierre Gilbert (Université Paris 8, Cresppa-CSU) et Sylvie Monchatre (Université de Strasbourg, Sage-CNRS)
    • 12h00-13h00 : Discussions

    Après-midi : Ateliers

    • 14h-17h : ATELIERS

    Mercredi 28 juin : Applications et ateliers

    Matinée : Corps et genre

    • 9h00-10h00 : « Renégocier le soulagement des douleurs obstétricales et mettre le genre en travail. Comment s’élabore une sociologie des douleurs de l’accouchement au prisme du genre ? » Maud Arnal (EHESS, Cermes3/IRIS)
    • 10h00-11h00 : « Contraception, sexualité et genre : comment faire parler des données statistiques secondaires » Cécile Thome (EHESS/IRIS)
    • 11h00-12h00 : « Médicalisation et naturalisation de l’accouchement en Italie. Une étude anthropologique des modèles de naissance à l’aune du genre » Chiara Quagliariello (Institut Universitaire Européen, EUI)
    • 12h00-13h00 : Discussions

    Après-midi : Ateliers

    • 14h-17h : ATELIERS



^