Imprimer

Colloques, journées d’étude

mercredi 6 juin 2018 , 14h00 - 16h30 :  CNRS, site Pouchet, salle 159

59/61, rue Pouchet, 75849 Paris, cedex 17


Journée d’études "L’uberisation du travail : un phénomène de type nouveau au Brésil ? L’exemple du secteur public"

Cette journée d’étude est organisée par :
Régine Bercot (Université Paris 8, CRESPPA-GTM) 
Selma Venco (professeur de sociologie à Campinas, Brésil)

Par Selma Venco, professeur de sociologie à Campinas, Brésil.

L’uberisation du travail sera discutée en nous interrogeant, sur le fait qu’il ne constitue pas, en partie, un nouveau phénomène. Nous débattrons des caractéristiques de l’entreprise UBER : technologie avancée, place des salariés, absence de formation, de contrat et, partant de droits. On constate que ce phénomène que l’on nommera uberisation dépasse la question de l’économie numérique. En effet, elle propage un nouveau mode d’emploi, encore plus flexible que ceux pratiqués depuis la restructuration productive, en rendant visible l’intensification du travail et les gains minimisés.
Nous nous interrogerons ainsi, dans ce contexte, sur les nouveaux aspects, les continuités et les ruptures portées par ce type de travail. L’analyse concerne la comparaison entre cette nouvelle forme et les relations de travail présentes historiquement dans le secteur public à São Paulo, en particulier dans le travail enseignant, surtout à partir des années 1990.
Si on compare cette forme avec les relations de travail précaires qui se sont développées antérieurement, on constate que ces caractéristiques ne peuvent pas être considérées comme configurant un nouveau type.
On discutera également les formes d’organisation et de résistance des enseignants pour faire face à la précarité objective et subjective du travail.

Journée d’études "L’uberisation du travail : un phénomène de type nouveau au Brésil ? L’exemple du secteur public" à télécharger



  • Journée d’études "L’uberisation du travail : un phénomène de type nouveau au Brésil ? L’exemple du secteur public" le 6 juin 2018.
    Par Selma Venco, professeur de sociologie à Campinas, Brésil.



^