Imprimer

Séminaire de recherche "Économies du monde musulman II" Année universitaire 2018-2019

Tous les premiers vendredi du mois
Université Paris Nanterre
UFR SEGMI Bâtiment G, salle G614

Coordonné par :
Saïd SOUAM, économiste, Université de Nanterre
Fatiha TALAHITE, économiste, CNRS, GTM-Cresppa
Messaoud ZOUIKRI, économiste, Université de Nanterre

Le séminaire sur les Économies du monde musulman se propose de croiser deux regards, celui de ce que l’on peut désigner comme l’économie sécularisée et celui de ce que l’on appelle l’économie islamique.

Il s’agira de :
- faire le point, tant sur le plan théorique qu’empirique, sur les grandes questions économiques relatives aux pays et régions composant le monde musulman, telles que traitées dans les différents domaines et par les différents courants de pensée de la science économique ;
- examiner les tentatives de conceptualisation de l’économie islamique et les débats qui animent le champ de l’économie morale et normative sur cette question.
L’objectif de cette démarche croisée est, d’une part, de réfléchir aux moyens théoriques et empiriques d’intégrer la dimension de l’Islam à la recherche économique sur les différentes régions du monde musulman, et, d’autre part, d’ouvrir le domaine de l’économie islamique au savoir théorique et empirique accumulé par la science économique séculière sur la région. Cette réflexion nous semble par ailleurs au cœur du débat autour des institutions en économie et pourra apporter une contribution à des controverses qui pour l’essentiel ne s’appliquent pas à cette zone géographique.
Pour susciter ce décloisonnement, nous inviterons dans le cadre de ce séminaire, d’une part, des économistes reconnus comme spécialistes des économies qui composent le monde musulman dans la diversité de ses régions et sous-régions, qu’ils prennent en compte ou non la dimension de l’Islam et quelle que soit la manière dont ils l’intègrent à leurs analyses ; d’autre part, des penseurs de l’économie islamique, ouverts à la théorie économique contemporaine.

Références
  • Abu Lughod Janet L. (1991), Before European Hegemony : The World System AD 1250-1350, USA : OUP.

  • Azhar Rauf A. (2010), Economics of an Islamic Economy, Brill, Leiden, the Netherlands.
Cizakca Murat (2013), Islamic Capitalism and Finance : Origins, Evolution and the Future, Edward Elgar Publishing.
  • Egri Taha et Kizilkaya Necmettin (2015), Islamic Economics : Basic Concepts, New Thinking and Future Directions, Cambridge Scholars Publishing.

  • Haenni Patrick (2005), L’Islam de marché : L’autre révolution conservatrice, Paris, Seuil.
Henni Ahmed, 2008, Le syndrome islamiste et les mutations du capitalisme, Non Lieu.
Ghazanfar S.M (2007), Medieval Islamic Economy Thought, Abingdon, New York, RoutledgeCurzon.

  • Heck Gene William (2006), Charlemagne, Muhammad, and the Arab Roots of Capitalism, Berlin, New-York, Walter de Gruyter & Co, Collection : Studien zur Geschichte und Kultur des islamischen Orients.

  • Hodgson Marshall (1977), The Venture of Islam, 3 vol., University of Chicago Press.
Koehler Benedikt (2015), Early Islam and the Birth of Capitalism, Lexington Books.
  • 
Kuran Timur (2011), The Long Divergence, How Islamic Law Held Back the Middle East, Princeton & Oxford, Princeton University Press.

  • Kuran Timur (2006), Islam and Mammon. The Economic Predicaments of Islamism, Princeton University Press.

  • North Douglass (2005), Le processus de développement économique, Paris, éditions d’organisation.
  • Tripp Charles (2006), Islam and the Moral Economy. The Challenge of Capitalism, Cambridge University Press.
  • Wallerstein Immanuel (2006), Comprendre le monde : Introduction à l’analyse des systèmes-monde, Paris, La Découverte.

  • Wilson Rodney (2015), Islam and Economic Policy, Edinburgh University Press.

"Islamic political economy" Séance du 1er mars 2019
"Waqf and Mutual (Alternatives to Tabarru)" Séance du 11 janvier 2019
Document de la séance du 3 mai 2019
Séance du 08 février 2019
Séance du 11 janvier 2019
Séance du 14 décembre 2018
Séance du 1er mars 2019
Séance du 3 mai 2019
Séance du 5 octobre 2018
Séance du 9 novembre 2018

Programme

    • 5 octobre 2018 : 16 h - 18 h00 - Université Paris Nanterre UFR SEGMI Bâtiment G, salle G614

    Séance du vendredi 05 octobre 2018

    "Y a-t-il plus à dire sur la malédiction des ressources ? Étude comparative de la relation croissance-pétrole. Algérie, Iran, Venezuela" avec Imène LAOURARI, Maître de conférences en économie appliquée, MDI-Algiers Business School, Alger, Algérie.

    (RER A Nanterre Université
    200 Avenue de la République 92001 Nanterre )

    • 9 novembre 2018 : 16 h - 18 h00 - Université Paris Nanterre UFR SEGMI Bâtiment G, salle G614

    Séance du vendredi 09 novembre 2018
    "Pre-colonial religious institutions and development. Evidence through a military coup" , avec Adeel MALIK, Globe Fellow in the Economies of Muslim Societies
    Oxford Centre for Islamic Studies University of Oxford.

    (RER A Nanterre Université
    200 Avenue de la République 92001 Nanterre )

    • 14 décembre 2018 : 16 h - 18 h00 - Université Paris Nanterre UFR SEGMI Bâtiment G, salle G614

    Séance du vendredi 14 décembre 2018
    "Les Systèmes d’Innovation Emergents au Sud de la Méditerranée : quelles lectures ? " , avec Abdelkader DJEFLAT, Ex-MCF université de Lille 1, CLERSE CNRS, membre fondateur et Coordinateur scientifique du Réseau Maghtech (Maghreb Technologie).

    (RER A Nanterre Université
    200 Avenue de la République 92001 Nanterre )

    • 11 janvier 2019 : 16 h - 18 h00 - Université Paris Nanterre UFR SEGMI Bâtiment G, salle G614

    "Waqf based Takaful model"
    Germán Rodríguez Moreno Chercheur, IE Business School, Madrid, Espagne

    (RER A Nanterre UniversitéRetour ligne automatique
    200 Avenue de la République 92001 Nanterre )

    • 8 février 2019 : 16 h - 18 h00 - Université Paris Nanterre UFR SEGMI Bâtiment G, salle G614

    Séance du vendredi 08 février 2019

    "Le développement des capacités de recherche dans les pays arabes" avec Rigas ARVANITIS, Directeur de recherche (DR1), IRD Paris.

    Résumé :

    Le développement des capacités de recherche a été un sujet d’étude tardif, postérieur aux travaux sur le développement économique et qui a été marginalement abordé. En effet, la recherche dans les travaux sur le développement est perçue comme une activité essentiellement économique, le plus souvent mise en relation avec le développement technologique et l’innovation. Mais l’histoire nous enseigne que la recherche repose sur l’existence d’une communauté de recherche, que cette communauté a besoin d’être acceptée socialement et financée généreusement sans quoi elle n’a que peu de chance d’exister. Ces processus de financement et de légitimation sont certainement plus simples à énoncer qu’à faire exister, surtout dans des pays fraîchement issu de longues et sombres périodes coloniales, où la Métropole s’intéresse plus à accaparer les ressources qu’à faire naître une élite intellectuelle et scientifique autonome. Dans les plus rares cas de pays qui n’auraient pas connu de passé colonial ou que la nature a doté des ressources suffisantes (minières ou autres), la recherche semble être aussi un parent pauvre. Pourtant, certains pays semblent bien s’y mettre et abonder dans le sens d’un développement de l’activité de recherche dans des universités ou des centres de recherche autonomes. Nous nous interrogerons sur le pourquoi de cette difficile acceptation de l’activité de recherche, y compris des recherches les plus utiles, en posant les jalons d’un débat à partir de l’état des débats récents dans les pays arabes et dans des pays dits de « revenus intermédiaires ».

    Document : Sari Hanafi and Rigas Arvanitis (2015). “Knowledge Production in the Arab World. The impossible promise”, in Hanafi, Arvanitis (eds.), Knowledge Production in the Arab World. The impossible promise”, Routledge.
    https://www.taylorfrancis.com/books/9781317364108

    (RER A Nanterre Université
    200 Avenue de la République 92001 Nanterre )

    • 1er mars 2019 : 16 h - 18 h00 - Université Paris Nanterre UFR SEGMI Bâtiment G, salle G614

    Séance du vendredi 1er mars 2019

    Economic Performance between Varieties and Commonalities
    Islamic versus Liberal and Illiberal Political Economies
    , avec Akan TANER, Associate Professor, Department of Economics, Istanbul University, Research Fellow, King’s College London, Department of International Development.

    Résumé :
    In this seminar, Islamic countries will be compared with advanced liberal and illiberal economies to explore the potential impact of the former’s varieties from or commonalities with the latter in G&D governance on the former’s economic performance. To provide theoretical insight into this exploration, the Islamic political economics – PE will be examined in comparative perspective with neo-classical and Keynesian PE in terms of G&D governance. The country cases to be examined in the light of this theoretical frame are the MENA countries (in particular Turkey), South Korea, United States, and Germany.

    Document : Akan, Taner (2015). Is an ‘Islamic political economy’ in the making across the Middle East and North Africa ? A Path-Dependent Institutional Change Analysis, Insight Turkey, 17(3) : 109-139

    (RER A Nanterre Université
    200 Avenue de la République 92001 Nanterre )

    • 3 mai 2019 : 16 h - 18 h00 - Université Paris Nanterre UFR SEGMI Bâtiment G, salle G614

    Séance du vendredi 3 mai 2019

    "From Revolutions to Institutions : The Experience of Arab Reform" avec Islam ABDELBARY, Arab Academy for Science and Technology, Egypt, Senior Economic Researcher, Plymouth University, Faculty of Business, UK.

    Document : Islam Abdelbary (2018). “From Revolutions to Institutions : The Experience of Arab Reform and Economic Growth”, Topics in Middle Eastern an African Economies, Proceedings of Middle East Economic Association, Vol. 21, Issue 2. Winer paper of the Ibn Khaldoun Prize, MEEA 2018.

    (RER A Nanterre UniversitéRetour ligne automatique
    200 Avenue de la République 92001 Nanterre )


    25 septembre 2018

^