Imprimer

Ouvrages

 

Clément Céline (2009), La mère et ses enfants : devenir adulte et transmissions intergénérationnelles, Paris, L’Harmattan, Collection Populations - 324 p.

Les femmes, et plus particulièrement les mères de famille, sont souvent considérées comme la clef de voûte des relations et des solidarités au sein de la famille. Pourtant, les études sur les transmissions culturelles et familiales entre générations privilégient souvent l’influence du père, témoignage d’un héritage patriarcal dans les sciences sociales et humaines. C’est pourquoi cet ouvrage se centre sur le rôle de la mère, par rapport au devenir adulte de ses enfants dans les sphères familiales, conjugales et professionnelles ainsi que les manières de « penser » la famille, en s’appuyant sur l’enquête « Proches et parents » de l’INED et d’une trentaine d’entretiens semi-directifs. L’hypothèse centrale de cette recherche est que ce devenir varie selon l’activité professionnelle de la mère et l’histoire conjugale du couple parental (séparation, divorce, décès de l’un des parents). Cette étude met alors en lumière la richesse de ce niveau d’observation qui n’est cependant pas suffisant. Car, pour comprendre comment les événements de l’histoire familiale construisent les trajectoires et pour nuancer les catégorisations habituellement construites autour de la famille, il est particulièrement important d’intégrer les trajectoires biographiques non seulement du père et de la mère, mais aussi des enfants, et ce, quelles que soient les configurations familiales observées, les enfants de parents mariés ayant aussi une histoire. [résumé repris du site de l’Ined]

11 avril 2016

Céline Clément

Maîtresse de conférences à l’Université Paris Ouest-Nanterre
Cresppa-GTM
Page personnelle




^