Imprimer

Ouvrages

 

Michel Kokoreff, La Force des quartiers. De la délinquance à l’engagement politique Paris : Payot, 2003, 350 p.

Délinquance, violence, insécurité : les "banlieues" sont devenues le réceptacle de tous les maux de la société française. Comment en est-on arrivé là ? Quels sont les enjeux politiques et idéologiques d’une telle mise en scène des banlieues ? Quels effets engendre-t-elle sur le terrain ? Quelles réalités sociales conduit-elle à dissimuler ?

S’appuyant sur une longue enquête menée dans les Hauts-de-Seine, Michel Kokoreff montre que la vie sociale dans les quartiers "difficiles" ne se résume pas à la délinquance : on "oublie" trop souvent la force des liens, le dynamisme associatif, le fait que beaucoup de jeunes cherchent à sortir de la "galère" tout en se heurtant à de multiples obstacles liés au contexte économique, social et urbain, à l’action policière et aux rigidités institutionnelles.

Parce qu’on assiste aujourd’hui à une criminalisation de fait des classes populaires, il était urgent de porter un autre regard sur ces espaces stigmatisés, de donner un aperçu des ressources disponibles, du fourmillement d’initiatives, des solidarités qui y sont à l’œuvre.

15 février 2018

Michel Kokoreff

Professeur à l’Université Paris 8
Cresppa-GTM
Page personnelle




^