Imprimer

Axes de recherche

Axe 1 : “Représenter”

Dans le cadre de cet axe de recherche, Le LabToP entend se pencher à la fois sur les aspects cognitifs des mécanismes de représentations et sur les dimensions proprement politiques attachées aux processus de délégation des activités de gouvernement des individus. Cet axe se situe donc à l’intersection de l’analyse des phénomènes de représentation politique (incluant ici les contestations des modes de représentation existants) et de l’étude de la figuration symbolique du politique et de la fabrication des cadres mentaux légitimant la domination politique. Les projets inclus dans cet axe s’intéressent non (...)  Lire la suite

Axe 2 : Cirulations transnationales et asymétries de pouvoir

Cet axe s’intéresse aux dynamiques de circulation des personnes, des idées et des dispositifs institutionnels dans un ordre mondial où l’État-Nation ne constitue qu’une échelle d’interactions sociales et politiques parmi d’autres. Nous cherchons à saisir les modalités complexes selon lesquelles ont lieu migrations, échanges et appropriations d’idées, de modèles ou de pratiques institutionnelles en traversant les frontières nationales. Mais contrairement à une sociologie idéaliste de la mondialisation établissant un lien causal entre augmentation de l’intensité des échanges et émergence progressive d’une (...)  Lire la suite

Axe 3 : Genre et Biopouvoir

Cet axe peut se décliner suivant 4 sous-thèmes : Sexe, genre et bio-pouvoir : Dans la continuité des travaux menés au sein du Labtop depuis sa création, une série de recherche seront développées sur les rapports de pouvoir sexués et genrés, ainsi que sur les luttes, voire les violences, qui découlent de ces relations et sur leur identification comme « politique » par les acteurs/actrices de ces confrontations. Il s’agit alors d’interroger les horizons d’émancipation politique qui ont été ou sont encore attachés, en particulier dans les luttes féministes, à la question du droit de chacun-e à disposer (...)  Lire la suite

Questions transversales

Trois grandes questions transversales parcourent ces axes de recherche et rassemblent les chercheurs qui s’y rattachent dans des événements ou séminaires communs : La première question porte sur la violence politique et les mobilisations : Sur la plupart des terrains d’enquête explorés dans le cadre des 3 axes du LabToP – qu’ils concernent les entreprises de représentation du/en politique, les dynamiques de mouvement transnational (de groupes, d’individus, d’idées, de modèles, de dispositifs) ou encore les politiques de gouvernement des corps – on rencontre des configurations de « violence politique » matérielle ou symbolique et des mobilisations d’acteurs contre ce qui est ainsi dénoncé (artistes engagés contre un conflit armé ou une situation « d’oppression », mise en musée des guerres et des passés (...)  Lire la suite


8 mai 2015

^