Imprimer

Thomas Brisson-Nishimura

Professeur de science politique à l’Université Paris 8
Chercheur associé à la Maison Franco-Japonaise (Tokyo CNRS-MEAE UMIFRE 19).

Voir aussi la page du département de science politique


 

Publications

Ouvrages

Thomas Brisson, Décentrer l’occident. Les intellectuels postcoloniaux, chinois, indiens et arabes, et la critique de la modernité, Paris : La Découverte, coll. « Sciences humaines », 30 août 2018 - 288 p.

« Comment se sont construites les pensées postcoloniales ? Quel type de critique de l’Occident produisent-elles ? Et quel universalisme alternatif proposent-elles ? C’est à répondre à ces questions, si importantes pour comprendre le monde contemporain et le décentrement en cours de l’Occident, que (...) Lire la suite...



Thomas Brisson, Les intellectuels arabes en France : migrations et échanges intellectuels, Paris : Éditions La Dispute, 2008 - 232 p.

Dans les années 1950, à la suite des décolonisations, pour la première fois des intellectuels maghrébins et moyen-orientaux prennent part, depuis la France. à l’élaboration des savoirs portant sur la culture dont ils sont originaires. Qu’a impliqué ce détour physique et scientifique par le savoir de (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • - " Les intellectuels neo-confucéens et le débat sur les droits humains (années 1990). Trois études de cas sur les formes de l’autonomie intellectuelle en situation transnationale". Actes de la Recherche en Science Sociale, numéro spécial "Intellectuels transnationaux", 2018, 4, 224, 34-45.
  • - « La réception des écrits de Max Weber sur le confucianisme au Japon et en Asie du Sud-Est : Contextes socio-politiques et dynamique formelle d’une thèse (années 1930-1980) », Revue d’Anthropologie des Connaissances, 2016, 2, 301-316.
  • - “Pour une sociologie des critiques postcoloniales : Tu Weiming et le Nouveau Confucianisme Nord-Americain”, Sociétés Contemporaines, 2014, 93, 89-110.
  • - “Naissance d’un intellectuel”, Critique, Numéro special Edward Said, 793-794, juin-juillet 2013
  • - “Les migrations intellectuelles arabes en France : une approche par l’histoire sociopolitique, Europeana, 2013, 2, 495-512.
  • - « Décoloniser l’orientalisme ? Les études arabes françaises face aux décolonisations », Revue d’Histoire des Sciences Humaines, 2011, 2, 24, 105-130.
  • - « Le savoir de l’autre ? Les intellectuels arabes de l’université parisienne (1955-1980) : une relecture de l’orientalisme français », Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée, 2009, 125, 255-270.
  • - « Les intellectuels arabes et l’orientalisme parisien : Comment penser la transformation des savoirs en sciences humaines ? », Revue Française de Sociologie, 2008, 45, n°2, mai-juin, 269-299.
  • - « Intellectuels et genèse d’un bilinguisme d’érudition : les intellectuels arabes en France », Langage et société, 2008, 126, 75-94.
  • - “Socialisation familiale et différence de genres dans l’Égypte d’aujourd’hui”, Enfance et Psy, 2008-3, 505-521.
  • - « La critique arabe de l’orientalisme en France et aux Etats-Unis : Lieux, temporalités et modalités d’une relecture », Revue d’anthropologie des connaissances, 5, 2008-3, 505-521.
  • - « Les migrations intellectuelles arabes en France : analyse d’un espace globalisé de circulation », Migrations société, 105-106, mai-août 2006.
 

Articles dans des revues sans comité de lecture

  • - “Confucius, retour vers le futur”, Revue du Crieur, numéro 1, 2015.
 

Chapitres d’ouvrages

  • (Avec Laurent Jeanpierre & Kil-ho Lee) "Western References in Asian Social Sciences (Japan and South Korea), in Heilbron, Johan, Gustavo Sorá, and Thibaud Boncourt, eds., The Social and Human Sciences in Global Power Relations. Basingstoke : Palgrave Macmillian, 2018, 333-364.
  • “Les Migrations intellectuelles arabes en France (19e-20e siècles). Perspectives et problèmes pour une analyse de la mondialisation culturelle”, in François Chaubet, Faire l’histoire de la mondialisation culturelle“, Presses Universitaires de Nanterre, 2018, 101-122.
  • “L’Occident/L’Orient comme enjeux épistémiques : Crise du tiers-mondisme, connexions transnationales et déterminations politiques des critiques anti-occidentales (Abdel-Malek, Alatas, Chatterjee)”, in Maxime Del Fiol & Claire Mitratre, “L’Occident au prisme de l’Islam“, Geuthner, 2018, 115-140.
  • « La possession dans le texte : Le cas du Japon moderne de l’ère Meiji” in Frédérique Ildefonse (dir.), L’acte fou, analyse comparée d’un mode d’action et de présence, Classiques Garnier, 2017, 163-181.
  • Le rayonnement déclinant de la pensée française ? », La vie intellectuelle en France (tome 2), Le Seuil, 2016, 779-802.
  • « Paris, capitale intellectuelle arabe », La vie intellectuelle en France (tome 2), Le Seuil, 2016, 819-822.
  • "Western and Non-Western Views of the Social and Behavioral Sciences : De-Westernizing the Social and Behavioral Sciences”, International Encyclopedia of Social and Behavioral Sciences (2nd Edition), vol. 25, Oxford : Elsevier, 2015, 541-550.
  • « Leading Arab intellectuals in the West : The cases of Mohamed Arkoun and Edward Said », in Mohamed Bamyeh (dir.), Intellectuals and civil society in the Middle East : Liberalism, Modernity and Political Discourse, I.B. Tauris Publishers, 2012, 159-180.
  • « La revolution des “Autres” : autour de Jean-Loup Amselle, Rétrovolutions », Critique, n. 779, avril 2012, 303-314.
  • « Pourquoi Said ? Une relecture socio-historique de la genèse de l’Orientalisme », in Pouillon Francois et Vatin Jean-Claude, Après l’Orientalisme, L’Orient crée par l’Orient, Karthala, 2011, 105-125.
  • « Recent trends and evolutions of social sciences research in Japan » (en collaboration avec Koichi Tachikawa), World Social Sciences Report, UNESCO, 2010, 180-182.
  • « De l’Islam au Christianisme : dire et mettre en scène la conversion », in Laure Girgis (dir.), Conversions religieuses et mutations politiques. Tares et Avatars du communautarisme égyptien, Paris, Editions Non Lieu, mai 2008.
  • « Les migrations d’intellectuels maghrébins en France : de la pénétration culturelle coloniale à la création d’un espace d’échanges des savoirs », actes du colloque international “Histoire et immigration : la question coloniale”, La documentation française, 2008, 153-158.
  • « Migrations intellectuelles et changements épistémologiques. Les intellectuels arabes dans l’université parisienne (1950-1980) », in Cedric Audebert et Emmanuel Ma Mung (eds), Les nouveaux territoires migratoires : entre logiques globales et dynamiques locales, Bilbao, Presse de l’Université de Deusto, 2007, 255-266.
  • « Migrations intellectuelles et changements épistémologiques. Les intellectuels arabes dans l’université parisienne (1950-1980) », in Cedric Audebert et Emmanuel Ma Mung (eds), Les nouveaux territoires migratoires : entre logiques globales et dynamiques locales, Bilbao, Presse de l’Université de Deusto, 2007, 255-266
 

Comptes rendus

  • Une première globalisation des savoirs ». Sur l’ouvrage d’Antonella Romano, Impressions de Chine. L’Europe et l’englobement du monde (XVIe-XVIIe siècle), Editions Fayard, Genèses, 2017, 109, 144-150.
  • Sur l’ouvrage de John M. Owen IV, The Clash of Ideas in World Politics. Transnational Networks, States, and Regime Change, 1510-2010, Revue Française de Science Politique, 2012, 62, 5-6.
  • - Sur l’ouvrage de Roussillon Alain, Identité et modernité, Les voyageurs égyptiens au Japon (19e-20e siècles), Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée, 2010, URL : http://remmm.revues.org/6347
  • - Sur l’ouvrage de Zakharia Katia et Cheiban Ali (dir.), Savoirs et Pouvoirs : genèse des traditions, traditions réinventées, Maisonneuve et Larose, Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 2008, REMMM, 2009, 125, 298-300.
  • - Sur l’ouvrage de Varro G, Dubar C., Mursak J. (eds.), Regards croisés sur l’ex-Yougoslavie. Des chercheurs face à leurs objets de recherche et aux évènements sociaux et politiques, Paris, L’Harmattan, 2005, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2005, 21, 3.
 

Autres publications

  • « Le psychiatre et le renard : désordre mental et exorcisme dans le Japon du 19e siècle », Dissonances Freudiennes, 2009, publication en ligne : http://dissonancesfreudiennes.fr/Li...
  

Formation universitaire

  • Ecole normale supérieure (Ulm), 1995.
  • Licence et Master de sociologie, Université Paris 5, Sorbonne (1996/1999).
  • Thèse de sociologie, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, 2004.

^