Imprimer

Mathieu Hauchecorne

Maître de conférences à l’Université Paris 8


Domaines de recherche

- Sociologie historique de la théorie politique contemporaine
- Histoire intellectuelle du libéralisme étasunien et de la gauche française
- Construction de l’Etat, expertise et savoirs économiques
- Histoire et circulation des sciences humaines et sociales en France et en Europe
- Epistémologie et méthodes en sociologie des intellectuels, des sciences et des idées

 

Publications

Coordination d’ouvrages ou de dossiers de revues

Mathieu Hauchecorne et Frédérique Matonti (dirs.), « Actualité de l’histoire sociale des idées politiques », Raisons politiques, n°67, 2017 - 214 p.

Les idées politiques sont-elles des faits sociaux comme les autres ? Comment sont-elles produites et comment circulent-elles ? Comment sont-elles mobilisées dans les luttes sociales et politiques ? Alors qu’en France l’analyse de la pensée politique est longtemps restée en marge des renouvellements (...) Lire la suite...



Karim Fertikh, Mathieu Hauchecorne et Nicolas Bue (dirs.), Les programmes politiques. Genèses et usages, Rennes : PUR, coll. « Res Publica », 2015 - 261 p. - ISBN : 978-2-7535-4302-7

Les programmes politiques sont au cœur de la vie politique des démocraties contemporaines : les promesses que l’on tient, ou que l’on trahit, les débats sur le réalisme des promesses des candidats nourrissent discours politiques et commentaires journalistiques. Cet ouvrage entend ouvrir un nouveau (...) Lire la suite...



Nicolas Bélorgey, Frédéric Chateigner, Mathieu Hauchecorne et Étienne Pénissat (coord.), « Théories en milieu militant », Sociétés contemporaines, 2011, n° 81 - 198 p.

Le militantisme est-il fondamentalement une affaire d’idées, de théories, de visions du monde ? À l’encontre de cette hypothèse, la sociologie du politique a privilégié l’analyse des organisations, des professions, des sociabilités, des pratiques, se faisant l’écho d’un univers où la théorie ne (...) Lire la suite...



Nicolas Bélorgey, Frédéric Chateigner, Mathieu Hauchecorne et Étienne Pénissat (coord.), « Références savantes, références d’État », Genèses, n° 78, mars 2010 - 162 p.

Début de l’introduction « Qu’il s’agisse de reconstituer les cadres cognitifs ou référentiels guidant l’action des décideurs ou d’étudier la production de sciences de gouvernement ou de savoirs d’État, un même souci s’est fait jour ces dernières années : celui d’analyser le rôle des idées dans le cadre de (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues à comité de lecture

- « Un néo-personnalisme transatlantique ? La lecture par Paul Ricoeur des philosophies rawlsiennes et post-rawlsiennes », Raisons politiques, n°67, 2017, p. 95-118.
- « Die intellektuelle und politische Rezeption von Rawls’ Theorie der Gerechtigkeit in Frankreich. Eine Fallstudie zur transnationalen Zirkulation philosophischer Ideen », Allgemeine Zeitschrift für Philosophie, vol. 42, n°2, 2017.
- « Une vie de philosophe. À propos de John Rawls, Justice et critique, éditions de l’EHESS, 2014. », Raisons politiques, n°56 , 2015, p. 105-112.
- “Faire du Terrain en pensée politique”, Politix, n°100, décembre 2012.
- “Les humanités scientifiques selon Bruno Latour”, Critique, n°786, p.933-948, novembre 2012.
- “Le polycentrisme des marges. Les ‘filières’ belge et québécoise d’importation de la philosophie politique étasunienne contemporaine en France”, Histoire@Politique, n°15, octobre 2011.
- “Les deux morts de Rawls. Analyse comparée des hommages posthumes à Rawls”, Revue Française d’Etudes Américaine, mai 2011.
- Avec Nicolas Bélorgey, Frédéric Chateigner et Etienne Pénissat : “Théories en milieu militant”, Sociétés contemporaines, n°81, p. 5-25, avril 2011.
- “Rawls et Sen en terrain neutre ? Théories de la justice dans un conseil d’expertise gouvernemental”, Genèses, n° 78, p. 67-86, mars 2010.
- « Libéral-communite ? Chiche ! La réception des “théories de la justice” chez les intellectuels marxistes français », Regards Sociologiques, 2009, n°37-38, 107-122.
- « L’expertise d’État rattrapée par l’université ? Les usages de la théorie de la justice de John Rawls au sein des organismes d’étude ministériels », Raisons politiques, 2009, n°33, 81-102.
- « Le “professeur Rawls” et “le Nobel des pauvres”. La politisation différenciée des théories de la justice de John Rawls et Amartya Sen », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, 2009, n°176-177, 94-113.

 

Chapitres d’ouvrages

- « L’histoire sociale des idées politiques peut-elle s’en tenir aux intentions ? Une analyse comparée de l’histoire intellectuelle skinnérienne et de la sociologie des idées bourdieusienne », in C. Gaboriaux, A. Skornicki (dir.), Vers une histoire sociale des idées politiques, Lille, Presses du Septentrion, 2017.
- “Les sciences humaines et sociales en France depuis 1962", in Christophe Charle, Laurent Jeanpierre (dir.), La Vie intellectuelle en France XIXe-XXe siècle, Paris, Seuil, 2016.
- avec Karim Fertikh et Nicolas Bué, “Introduction générale : Les programmes politiques dans une perspective socio-historique, in K. Fertikh, M. Hauchecorne, N. Bué (dir.), Les Programmes politiques : genèses et usages, Rennes, PUR, 2016, p. 9-22.
- avec Karim Fertikh, “Codification et genèses d’un genre programmatique”, in K. Fertikh, M. Hauchecorne, N. Bué (dir.), Les Programmes politiques : genèses et usages, Rennes, PUR, 2016, p. 29-48.
- “L’apport d’Andrew Abbott à une sociologie gradualiste du changement intellectuel”, in Didier Demazière, Morgan Jouvenet (dir.), Andrew Abbott, sociologue de Chicago, Paris, Presses de l’EHESS, 2016
- “La traduction de la philosophie politique et morale étasunienne en France”, in Gisèle Sapiro (dir.), Traduire la littérature et les sciences humaines. Conditions et obstacles, Paris, La documentation française, 2012.
- (avec Laure Lacan, Alexandra Louvet), « Des institutions qui délibèrent à plusieurs ? Les commissions de règlement amiable des contentieux d’aide au logement. », in Contamin Jean-Gabriel, Saada Emmanuelle, Spire Alexis, Weidenfeld Katia (dir.), Le recours à la justice administrative. Pratiques des usagers et usages des institutions, Paris, La documentation française, « Perspectives sur la justice », 2009, p. 149-173.

  

Responsabilités scientifiques

- Co-responsable de l’axe “Circulations transnationales et asymétrie de pouvoir” de l’équipe LabToP du CRESPPA
- Membre du comité de rédaction de Raisons politiques
- Membre du comité de rédaction de Biens symboliques/Symbolic goods

 

Enseignement

Enseignements assurés au sein du département de science politique de l’Université Paris 8 depuis 2013 :

- Economie politique L1
- Histoire de la pensée politique L2
- Participation politique et élections L2
- Médias et espace public L3
- Textes de science politique en anglais L3
- Analyse des politiques publiques M1
- Tutorat et méthodes M2

Enseignements assurés dans d’autres établissements depuis 2013 :
- Analyse de discours, L2, Nouveau collège d’études politiques
- Théorie politique, M1 de science politique, Université Paris 1 (avec Olivier Nay et Samuel Hayat)


^