Imprimer

14 décembre 2016

Frédérique Joly

Docteure en sociologie


 

Thèse soutenue

Frédérique Joly, « Formation et socialisation des adolescents et des étudiants en écoles d’art de pratiques amateurs et supérieures », thèse de doctorat en sociologie, sous la direction d’Alain Quemin, Université Paris 8, 28 mai 2015.

Cette thèse propose d’analyser une étude de terrain menée sur des élèves inscrits dans dix écoles d’art de pratiques amateurs et sept écoles supérieures d’art des régions Nord-Pas-de-Calais et Île-de-France. Des questionnaires et entretiens réalisés avec les élèves mais aussi avec les parents et les responsables des établissements ont permis de mettre au jour plusieurs thématiques comme la possible élaboration d’une typologie d’élève à travers l’analyse de la catégorie socioprofessionnelle des parents, ou encore via les notions de vocation ou de don. Cette étude présente également les différents aspects de l’influence familiale dans ce type de formation artistique via l’influence des prescripteurs ainsi que les motivations réelles des parents d’élèves de ces deux types d’écoles. Plus encore, cette thèse apporte un nouvel éclairage sur la notion de genre à travers le jeu des effectifs, mais également, via des entretiens réalisés auprès des étudiants. La place de l’Éducation Nationale dans l’étude de notre public fait l’objet d’une attention particulière, tout comme les nouveaux outils et moyens de communication qui façonnent de manière particulière la création mais aussi les relations artistiques. Un chapitre est également consacré au métier d’artiste. Enfin, l’étude a également permis de révéler des liens possibles entre écoles d’art de pratiques amateurs et écoles supérieures d’art, dont les missions, si différentes à l’origine, semblent se rejoindre sur plusieurs points comme la formation, l’évaluation mais aussi le profil de leurs publics.


^