Imprimer

Levy Clara


Chapitres d’ouvrages

  • « Quand la réception devient re-création : multiplicité et hétérogénéité des interprétations d’un même livre de chevet par différents lecteurs », in Florent Gaudez dir., Université : espace de création(s), L’Harmattan, Paris, à paraître, 2018.
  • « Comment le livre de chevet vient aux lecteurs », in Sylvie Ducas et Brigitte Chapelain dir., Prescription culturelle : avatars et médiamorphoses, Presses de l’ENSSIB, à paraître, mai 2018.
  • Clara Lévy et Cherry Schrecker, « How Useful is Bourdieu for the Sociology of Literature ? », in Jeffrey Halley and Daglind Senolet (dir.), After Bourdieu. Recent developments in french sociology of art, Brill, à paraître, 2018.
  • « Les processus de sacralisation dans l’élection puis la relation au livre de chevet », in Raymond MICHEL et Marta WALDEGARAY dir., La sacralisation à l’œuvre dans l’expérience littéraire, Peter Lang, Paris, p. 113 à 130.
  • « Livre de chevet », Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics. Mis en ligne le 28 mars 2017. http://publictionnaire.huma-num.fr/notice/livre-de-chevet/
  • "Les émotions au cœur de l’élection puis de la relation au livre de chevet", in Marina D’Amato dir., Ragioni e sentimenti, Roma Tr-E press , 2016, p. 257 à 266. http://ojs.romatrepress.uniroma3.it/index.php/ragioni/article/view/1030/972
  • « Lire, élire, se construire : les livres de chevet et leur dimension identitaire », in Glaucia Kruse Villas Boas et Alain Quemin (Ed.), Art et société : recherches récentes et regards croisés Brésil – France, Openeditions, 2016, p. 242 à 255.
  • « Lire, élire, se construire : les livres de chevet et leur dimension identitaire », in Glaucia Kruse Villas Boas et Alain Quemin (Ed.), Art et société : recherches récentes et regards croisés Brésil – France, ouvrage en ligne, 31 mars 2016, https://books.openedition.org/oep/541
  • « Ler, eleger, se construir : os livros de cabeceira e sua dimensão identitária », in Glaucia Kruse Villas Boas et Alain Quemin (Ed.), Arte e vida social : Pesquisas recentes no Brasil e na França, ouvrage en ligne, 31 mars 2016, https://books.openedition.org/oep/1470
  • « Qui sont les écrivains juifs contemporains de langue française ? Essai de définition », in Chantal Bordes-Benayoun dir., Socio-anthropologie des judaïsmes, Honoré Champion, Paris, 2015, p. 129 à 147.
  • « La figure de l’écrivain : analyse sociologique », in Carole Bisenius-Penin, Résidence d’auteurs, création littéraire et médiations culturelles (1) À la recherche d’une cartographie, Nancy, PUN-Éd. universitaires de Lorraine, 2015, p. 25 à 38.
  • « La Maison de la Poésie, une résidence toute en souplesse », in Carole Bisenius-Penin, Résidence d’auteurs, création littéraire et médiations culturelles (1) À la recherche d’une cartographie, Nancy, PUN-Éd. universitaires de Lorraine, 2015, p. 97 à 106.
  • « L’écriture littéraire en diaspora. Les écrivains juifs contemporains de langue française », in Laurent Fournier, Claude Chastagner, Catherine Bernie-Boissard et Dominique Crozat dir., Les cultures du déplacement, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, Aix-en-Provence, 2014, p. 67 à 78.
  • « La judéité des écrivains : retour sur trois parcours (Albert Cohen, Romain Gary et Georges Perec) », in Actes du Congrès de Généalogie Juive, Paris 2012, Mondes séfarade, proche-oriental et africain, p. 27 à 36.
  • « Salzsäule » (La Statue de sel), in Enzyklopädie jüdischer Geschichte und Kultur (Encyclopedia of Jewish History and Culture), volume 5, ed. Dan Diner. Stuttgart, Verlag J.B. Metzler, 2014, p. 311 à 315.
  • Clara Lévy « Les écrivains juifs séfarades de langue française : en deçà ou au-delà de la sociologie ? », in Brahim Labari (dir.), Ce que la sociologie fait de la littérature et vice versa, Publibook, 2014, p. 75 à 92.
  • Clara Lévy et Alain Quemin, « Le chassé-croisé de la sociologie et des œuvrs li4tëraires », in Brahim Labari (dir.), Ce que la sociologie fait de la littérature et vice versa, Publibook, 2014, p.15 à 34.
  • « Prophétisme (et écrivains juifs) », in Jean Leselbaum (dir.), Dictionnaire du judaïsme après 1945, Lormont, A. Colin/Le bord de l’eau, 2013, p. 722 à 725.
  • « Le corps et la mort dans les ouvrages des écrivains juifs contemporains de langue française », in Sylvia Girel et Fabienne Soldini dir., La mort et le corps dans les arts aujourd’hui, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », Paris, 2013, p. 393 à 407.
  • Alain Quemin et Clara Lévy, « La fortune critique de Pierre Francastel en sociologie de l’art en France : un héritage limité », Pierre Francastel, l’hypothèse même de l’art, INHA, Paris, 2010, p. 51 à 61.
  • Clara Lévy et Alain Quemin, « Quelques réflexions sur les conditions de « faisabilité » d’une sociologie des œuvres », in Pierre Le Quéau dir., 20 ans de sociologie de l’art : bilan et perspectives, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2007, tome 1, Paris, p. 227 à 246.
  • « Les figures populaires dans l’œuvre littéraire d’Albert Cohen », in Joëlle Deniot et Alain Pessin dir., Les peuples de l’art, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2007, tome 2, p. 225 à 238.
  • Article « Dominique Schnapper » dans l’encyclopédie en ligne Jewish Women. A comprehensive historical encyclopedia, Shalvi Publishing Ltd, 2006, http://jwa.org/encyclopedia/article/schnapper-dominique
  • « L’autobiographie comme espace littéraire de constitution de l’affinité entre judéité et écriture », in Jean-Marc Chouraqui, Gilles Dorival et Colette Zytencki dir., Enjeux d’histoire, jeux de mémoire. Les usages du passé juif, Maisonneuve et Larose / Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 2006, p. 97 à 108.
  • « Le sociologue face aux ouvrages des écrivains juifs contemporains de langue française », in Alain Guillemin dir., La littérature source, ressource ou concurrente pour les sciences sociales, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2006, p. 155 à 178.
  • « L’identité sépharade d’Albert Cohen », in Esther Benbassa dir., Les sépharades en littérature. Un parcours millénaire, PUPS, Paris, 2005.
  • « Qui sont les écrivains juifs contemporains de langue française ? Essai de constitution d’un corpus », in Jean-Christophe Attias et Pierre Gisel dir., De la Bible à la littérature, Labor et Fides, Genève, 2003, p. 239 à 266.
  • « La question de l’existence d’une littérature juive de langue française », in Michaël Einfalt, Joseph Jurt (dir.), Le texte et le contexte. Analyses du champ littéraire français (XIXème et Xxème siècle), Études du centre français de l’Université Albert Ludwig de Fribourg, tome 9, Berlin Verlag Arno Spitz GMBH / Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2002, p. 121 à 141.
  • « Les œuvres littéraires comme objets sociologiques. Les ouvrages des écrivains juifs contemporains de langue française », in Jean-Olivier Majastre et Alain Pessin dir., Vers une sociologie des œuvres, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2001, tome II, p. 237 à 261.
  • « Georges Perec et l’écriture de la guerre : les stratégies de l’esquive », in Catherine Milkovitch-Rioux dir. : Écrire la guerre, Presses Universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2000, p. 368 à 388.
  • « Albert Memmi : ni colon, ni colonisé », in J.R. Henry et L. Martini dir., Littératures et temps colonial. Métamorphoses du regard sur la Méditerranée et l’Afrique, Édisud, Aix-en-Provence, 1999, p. 289 à 302.

24 octobre 2017


^