Imprimer

Contact

Pascal Martin
Cresppa-LabTop
59-61 rue Pouchet
75849 Paris Cedex 17
 Lui écrire

20 juin 2016

Pascal Martin

Docteur en sociologie


 

Thèse soutenue

Pascal Martin, « Les métamorphoses de l’État social : la réforme managériale de l’assurance maladie et le nouveau gouvernement des pauvres », thèse de doctorat en sococilogie, sous la direction de Patrice Pinell, Paris : EHESS, 2012 - 437 p. + annexes.

La réforme de l’assurance maladie en France (1995-2008) transforme en profondeur le fonctionnement de l’État social. Partant du sommet de l’État, de dispositifs de différentes natures (structures, formations, organisation du travail) ont induit de nouvelles - ou réactivé d’anciennes - catégories de pensée pénétrant les représentations et les pratiques des agents de l’institution. Depuis réforme structurelle du plan Juppé (1996), on assiste au renforcement du rôle de l’État. Parallèlement, la réforme ouvre la voie à une politique managériale incorporant une nouvelle « gouvernance » dans un service public. La mise en œuvre de la réforme est passée par des dispositifs de formation destinés aux différentes catégories d’agents, pour les convertir aux nouvelles orientations politiques de la branche maladie, tout en s’adossant aux discours et outils managériaux de la « démarche qualité ». C’est au niveau de l’accueil des usagers que la réforme portée en actes apparaît au grand jour et ce depuis la mise en œuvre de la Couverture maladie universelle (CMU) (2000) destinée à protéger les populations en situation de précarité. L’afflux d’une population d’« assistés » (CMU) a entraîné la réorganisation et la rationalisation managériale de l’accueil en opérant un classement des usagers en différentes catégories : des « bons » clients jusqu’aux « assistés ». De plus, la fixation d’objectifs purement quantitatifs, a permis de rationaliser la durée d’attente et/ou la durée des entretiens imposés aux usagers et/ou aux agents. En revanche, ces derniers disposent d’un pouvoir discrétionnaire dans l’appréciation des conditions d’accès au droit à la CMU.

 

Publications


^