Imprimer

Isabelle Mayaud

Doctorante à l’Université Paris 8


 

Thèse en cours

Isabelle Mayaud « Sciences de la musique sans frontières ? Contribution à une sociologie du processus de primitivisation », thèse à l’Université Paris 8, sous la direction de Laurent Jeanpierre.

Résumé
Cette thèse analyse la division moderne des domaines des sciences de la musique et la hiérarchisation des répertoires musicaux qui lui est corrélative. La recherche s’appuie sur une enquête socio-historique menée à partir du cas français et sur plusieurs sources courant du début du XVIIème au milieu du XXème siècle. Elle mobilise des ressources manuscrites et imprimées (documents administratifs, archives savantes et muséales, actes de congrès et autres imprimés issus des Expositions universelles, archives du secteur de l’édition, pièces documentant la collecte et la conservation d’instruments de musique, de chansons et d’enregistrements sonores) qui sont traitées à l’aide de plusieurs méthodes (analyse lexicale, sociologie des textes, bases de données, ethnographie historique).

L’enquête met en lumière une configuration de patrimonialisation de la musique pilotée par l’État-nation français, qui participe d’un processus de longue durée de différenciation du social par la musique. Des opérations de collecte et de conservation des objets de musique sont impulsées par le Second Empire et confortées par la Troisième République. Elles concourent à assigner certains répertoires, portés par des populations vivantes, à une anhistoricité – un en-deçà de l’histoire. Ceux-ci sont distingués d’un répertoire « moderne » dont l’histoire comparée de la musique puis la musicologie s’attachent à décrire les progrès. Ce partage est analysé comme un système de domination symbolique institué par plusieurs administrations (Instruction publique, Commerce et Industrie, Beaux-Arts, Colonies), produit et reproduit par différent•e•s agent•e•s mandaté•e•s par l’État (Professeur•e•s, académicien•ne•s, conservateurs et conservatrices, dirigeant•e•s territoriaux). Les répertoires primitivisés au cours de la seconde moitié du XIXème siècle sont regroupés sous l’appellation générique de « musiques de la tradition » et constitués dans un second temps en objets de prédilection d’un domaine disciplinaire – l’ethnomusicologie – qui émerge entre 1950 et 1960.

Considérés comme légitimes durant plusieurs décennies, ces différenciations savantes sont aujourd’hui interrogées par les praticien•ne•s de ces domaines. En historicisant l’émergence du couple oppositionnel primitif/civilisé sous-jacent aux divisions des sciences de la musique et des répertoires musicaux, cette thèse voudrait contribuer à nourrir ces débats contemporains.

Mots clés : différenciation savante ; ethnomusicologie ; frontières symboliques ; histoire littéraire ; histoire comparée de la musique ; identités symboliques ; musicologie ; musique ; nation ; patrimoine ; politique culturelle ; primitivisation ; sciences humaines et sociales ; traditions populaires

 

Publications

Coordination d’ouvrages ou de dossiers de revues

Isabelle Mayaud et Séverine Sofio (coord.) « Nouveaux regards sur la critique d’art au XIXe siècle », Sociétés & représentations, n°40, 2015 – 384 p.

À l’occasion des vingt ans de Sociétés & Représentations, cette livraison est exceptionnellement double. Le dossier rassemble des travaux récents dévolus à la pratique de la critique dans le domaine des beaux-arts et de la musique au XIXe siècle. Les auteurs, issus de disciplines différentes, (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • 2014 « Suivez le guide ! Le tour de France en musique (1852-1870) », dans Emilie Flon (sous la dir.), « Tourisme et médiations des patrimoines », Cultures et musées, n° 23, p. 21-41
  • 2010 « L’institutionnalisation de l’ethnomusicologie : les contours de la discipline en question (1950-1977) », dans numéro spécial de la revue MUSICultures de la Société canadienne pour les traditions musicales, vol. 37, p. 32-49
 

Chapitres d’ouvrages

  • 2015 « Types et degrés de la réalité curatoriale. Une approche sociologique », dans Commissaires d’exposition associés (sous la dir.), Réalités du commissariat d’exposition, Paris, Ecole nationale supérieure des Beaux-arts, p. 13-33 [Avec Laurent Jeanpierre, avec la collab. de Séverine Sofio]
  • 2015 « Un precariato frammentato. Il commissario d’esposizione d’arte contemporanea in Francia », a cura di Silvia Contarini e Luca Marsi, Precariato. Forme e critica della condizione precaria, Ombre corte, p. 80-91 [Avec Laurent Jeanpierre]
  • 2014 « Un précariat fragmenté. Le commissariat d’exposition d’art contemporain en France », dans Silvia Contarini et Luca Marsi (sous la dir.), Précariat. Pour une analyse de la société de la précarité, Presses Universitaires de Paris Ouest, p. 81-92 [Avec Laurent Jeanpierre]
  • 2014 « Exploración de las terrae incognitae del saber musical y construcción de identidad en Francia (1842-1881) », dans Sylvie Didou Aupetit y Pascal Renaud (coord.), Circulación Internacional de los Conocimientos : Miradas Cruzadas sobre la Dinámica Norte-Sur, México : UNESCO-IESALC, Fundación Ford, OBSMAC
  • 2008 « Guillaume-André Villoteau (1759-1839) et l’Égypte : l’expérience d’une vie », dans Claudy Valin (sous la dir.), Circulation des hommes à l’époque révolutionnaire, Paris, éditions du CTHS, 2008, p. 121-132
 

Comptes rendus

  • 2013 Compte-rendu de Jean-Pierre Durand et Joyce Sebag, Métiers du graphisme, Paris : La documentation française, DEPS, 2012, 223 p. (questions de culture), Le mouvement social (en ligne)
  • 2012 Compte-rendu de Delphine Naudier, Maud Simonet (sous la dir.), Des sociologues sans qualités ? Pratiques de recherche et engagements, Paris : La Découverte, 2011, dans Maxime Cervulle, Danièle Kergoat et Armelle Testenoire (coord.), « Subjectivités et rapports sociaux », Les Cahiers du Genre, n° 53, p. 218-221
 

Rapports de recherche

  • 2012 « Sociohistoire des intermédiaires du marché de l’art (XVIIIe-XXIe s.) », Synthèse pour le programme ANR "IMPACT", 38 p. [Avec Laurent Jeanpierre et Séverine Sofio]
 

Entretiens et autres publications

  • 2013 « Etude sur la musique annamite par Gaston Knosp (1874-1942) », Archives nationales d’outre-mer, dossier du mois de mars 2013 [en ligne]
 

^