Imprimer

Contact

Georges Meyer
Cresppa-LabTop
59-61 rue Pouchet
75849 Paris Cedex 17
 Lui écrire

31 mars 2019

Georges Meyer

Docteur en science politique de l’Université Paris 8
Qualifié par le CNU aux fonctions de maître de conférences, sections 4 (science politique), 19 (sociologie, démographie) et 22 (Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l’art ; de la musique)


Domaines de recherche

  • Sociologie de l’action publique
  • Politiques culturelles
  • Arts et politique
 

Thèse soutenue

Georges Meyer, L’État, l’art et les mœurs. Sociologie historique de la censure du cinéma (1961-1975), thèse de doctorat de science politique, Université Paris 8, sous la direction de Violaine Roussel, soutenue au site Pouchet du CNRS (Paris 17e) le 27 janvier 2017.

Cette thèse a pour objet la transformation de l’institution de la censure d’État du cinéma en France, entre 1961, date d’une réforme qui la durcit, à 1975, année de la mise en place de la classification « X » et de l’octroi de la liberté d’expression au cinéma. Son enjeu principal est d’interroger, à travers cette institution et sa mutation, ce qui se joue dans la bifurcation des années 1968. Pour cela, cette thèse est construite autour d’un cadre théorique spécifique articulant notamment la sociologie politique des institutions et la théorie de la « civilisation » de Norbert Elias. Ses matériaux sont essentiellement des archives étatiques, mais aussi des sources imprimées comme la presse.

 

Publications

Ouvrages

Censure d’État. Cinéma, mœurs et politique autour de 1968, Presses universitaires de Vincennes, à paraître en juin 2019.

 

Chapitres d’ouvrages

  • « Brouiller la frontière. La censure d’État du cinéma (France, années 1960) », dans Lilian Mathieu, Violaine Roussel (dir.), Penser les frontières sociales. Enquêtes sur la culture, l’engagement et la politique, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2019, p. 209-229.
 

Recensions

  • « L’interprétation sociologique des rêves, de Bernard Lahire », Raisons politiques, 72, 2019, p. 183-190.
  • « Sociologie de la télévision, de Brigitte Le Grignou et d’Érik Neveu », Questions de communication, 33, 2018, p. 421-423.
  • « Énigmes et complots. Une enquête à propos d’enquêtes, de Luc Boltanski », Raisons politiques, 46, 2012, p. 217-222.
  • « Le Chagrin et le Venin. La France sous l’Occupation, mémoire et idées reçues, de Pierre Laborie », Le Temps des médias. Revue d’histoire, 18, 2012, p. 255-256.
  • « L’histoire comme champ de bataille. Interpréter les violences du 20e siècle, d’Enzo Traverso », Raisons politiques, 43, 2011, p. 211-216.
  

Communications

Principales communications
  • « Le rôle des psychologues et des psychiatres dans la censure cinématographique des années 1960 », séminaire « Psychologie, psychiatrie et psychanalyse : histoires croisées », EHESS, 8 février 2019.
  • « Censorship : French-American Relations and Circulations (1959-1975) », Colloque international de clôture du PICS FAM Transnational Hollywood : French-American Relations and Circulations in the Screen Media Industries, Site Pouchet du CNRS, 13 septembre 2018.
  • « Une institution hostile ? Les "auteurs" de cinéma et la censure d’État (France, années 1960) », Colloque « Les artistes et leurs institutions », Université de Bordeaux, 17 novembre 2017.
  • « Socio-histoire d’un échec : la légitimation de la censure du cinéma par les sciences humaines et sociales (années 1950 – 1968) », intervention au RT27 "Sociologie des intellectuels et de l’expertise : savoirs et pouvoirs", Congrès de l’Association française de sociologie, Amiens, jeudi 6 juillet 2017.
  • « La commission comme frontière sociale », Journée d’études « Saisir les commissions comme formes organisationnelles », organisée par Mathieu Hauchecorne, Laure Lacan et Yohann Morival à l’ENS, 15 avril 2015.
  • « Penser avec Norbert Elias le cinéma et sa censure », intervention discutée par Dominique Memmi, Séminaire des doctorant.e.s du CRESPPA, site Pouchet, CNRS/Paris 8, 9 mars 2015.
  • « L’autonomisation du champ du cinéma et la censure d’État (France, années 1968) », Journée d’études « L’autonomie en questions. Réflexions sur le concept d’autonomie en sociologie de l’art, des intellectuels et de l’expertise », organisée par le réseau thématique 27 de l’AFS, site Pouchet, 12 février 2015.
  • « Les fictions dangereuses. Cinéma et sciences humaines et sociales de 1945 aux années 1968 », Colloque « Fiction et sciences sociales. Bonnes et mauvaises fréquentations », Colloque annuel des doctorants du CESSP (Centre Européen de Sociologie et de Science Politique), Paris 1/EHESS, 25 septembre 2014.
  • « La censure des émotions au cinéma en France (1961-1975) », Congrès de l’AFECCAV (Association des Enseignants Chercheurs en Cinéma et AudioVisuel), « Penser les émotions : cinéma et audiovisuel », Lyon, 3-5 juillet 2014.
  • « The filmmaker’s responsibility. Censorship and controversial films in France during the 1960’s and 1970’s », colloque international « Ethics and Practices of Responsibility », MSH Paris-Nord, 19 décembre 2012.
  • « La controverse cinématographique dans la France des années 1960-1970, séminaire « Pourquoi la controverse ? Définitions, méthodes, enjeux », Université de Liège, 7 novembre 2012.
  • « Sociologie d’une affaire : le cas de La Religieuse (1965-1967) », Congrès de l’Association internationale des sociologues de langue française, Rabat, 4 juillet 2012.
  • « The Vel d’Hiv Roundup on Screen », Congrès annuel de la Society for French Historical Studies, Los Angeles, 23 mars 2012.
 

Animation de la recherche

Co-organisation de journée d’études et séminaires :

  • Journée d’études « Politiques de la scientificité 3 : les studies à l’étude », avec les doctorants du LabToP, Université Paris 8, 15 novembre 2014.
  • Journée d’études « Politiques de la scientificité 2 : discipliner le savoir », avec les doctorants du LabToP, Université Paris 8, 3 juin 2013.
  • Journée d’études « Sociologie politique des formes filmiques », avec Gäel Marsaud, Université Paris 8, 29 octobre 2012.
  • Journée d’études « Politiques de la scientificité : les mises en scène du savoir », avec les doctorants du LabTop, Université Paris 8, 4 juin 2012.
  • Séminaire des doctorants du LabToP (2011-2013).
  • Séminaire commun des doctorants des équipes du CRESPPA (2015-2016).
 

Enseignement

  • 2018-2019 : chargé de cours au département de science politique de l’Université Paris 8 et à l’IUT de Bobigny
  • 2017-2019 : chargé de cours au Nouveau Collège d’Études Politiques (NCEP), Université Paris Lumières
  • 2013-2016 : ATER au département de science politique de l’Université Paris 8
  • 2010-2013 : Moniteur au département de science politique de l’Université Paris 8


Cours assurés
- Méthodes (Master 1)
- Théories de la démocratie (Licence 3)
- La Question de l’État (Licence 3)
- Sociologie de l’État et des politiques publiques (Licence 2)
- Analyser et enquêter l’État (Licence 2)
- Approfondissement de science politique (2e année de DUT)


Travaux dirigés
- Introductions aux Relations internationales (Licence 1)
- Constitutions et institutions politiques comparées (Licence 1)


^