Imprimer

Rouge Rémi


Thèse en cours

« Identité numérique et dispositifs de mémoire en ligne », thèse de science politique à l’Université Paris 8 sous la direction de Violaine Roussel et Lucas Paltrinieri.

Alors que les acteurs de l’économie numérique ont souvent été présentés comme producteurs d’une « culture de l’instantané », on assiste depuis le début des années 2010 au développement d’un grand nombre d’applications et de fonctionnalités numériques qui produisent et suggèrent des « souvenirs ». Ce nouvel intérêt pour la mémoire des usagers des dispositifs numériques pourrait être le signe d’une reformulation des enjeux relatifs à la production des identités numériques. À partir d’entretiens semi-directifs, réalisés aux États-Unis et en France auprès d’acteurs qui produisent et promeuvent des outils numériques de réminiscence et de traitement des souvenirs, j’interroge la valeur de ces souvenirs, leur fonction dans l’économie des identités numériques et les conceptions de la mémoire et de la subjectivité dont ils témoignent.

14 juin 2019


^