Imprimer

Séminaire Dans la boîte noire de la "sécurité" : enjeux définitionnels, usages légitimes et ordinaires

Organisation : Rira Carlos (CESDIP), Marion Guenot (CRESPPA-LabToP) et Kevin VACHER (CRESPPA-CSU)
Contact : je.polsecu@gmail.com

Les Journées d’études « Dans la boite noire des politiques de sécurité » organisées à l’université Paris 8 en juin 2016 ont mis à jour un certain nombre de points aveugles et de tensions dans la littérature scientifique et les études portant sur la « sécurité ». Afin de poursuivre ce travail amorcé lors de ces JE, nous proposons ainsi un cadre d’échange bienveillant aux jeunes chercheurs et chercheuses qui interrogent à partir de points de vue hétéroclites l’objet « sécurité ». Ce cadre d’échange prendra la forme d’un séminaire de travail ambitionnant de redéfinir cet objet dans ses contextes historiquement situés, contemporains, par ses usages indigènes, à partir des acteurs légitimes ou non à participer aux luttes de définition. Nous ambitionnons ainsi que l’étude de la transversalité du problème public sécuritaire dans les divers champs et espaces, professionnels, politiques, citoyens... qui le mobilisent nous permettra d’en saisir une redéfinition complexifiée. Ce travail réflexif, ancré dans l’empirie de nos travaux, nous permettrait donc de saisir les luttes de (re)définition, à travers les usages légitimes et ordinaires d’un objet souffrant tant de sa survisibilisation, de son instrumentalisation comme objet de communication politique que d’une dépolitisation voire d’une invisibilisation des rapports sociaux ». Inter-disciplinaire et itinérant, ce séminaire ambitionne de participer à réunir la nouvelle génération de chercheur·e∙s en études de sécurité. Il est ouvert à tou·te·s, à condition d’accepter un principe de suivi régulier des séances, de mise en commun des travaux effectués et de bienveillance réciproque dans les échanges. Chaque séance accueillera deux ou trois jeunes chercheur·e·s en sociologie, sciences politiques, urbanisme, droit, philosophie... qui seront discuté·e·s par un·e chercheur·e titulaire et un·e chercheur·e non-titulaire participant·e au séminaire. Quatre séances d’une demi-journée seront organisées cette année afin de favoriser une problématisation collective et suivie.
Afin de partager les lectures au fil des séances, le séminaire dispose d’un groupe Zotero, accessible publiquement à la lecture et auquel chaque participant·e au séminaire peut librement contribuer : https://www.zotero.org/groups/sminaire_boite_noire_de_la_scurit/items
En vue de favoriser les échanges entre les participant·∙e·∙s, un groupe de discussion existe également.

Programme Séminaire Dans la boîte noire de la sécurité

Programme

    • 20 septembre 2017 : 14 h00 - 19 h00 - CESDIP

    • Pour un dialogue en études de sécurité : méthodes, terrains, ontologie et engagement. Marion Guenot (Université Paris 8/CRESPPA-Labtop), Rita Carlos (UVSQ/CESDIP) et Kevin Vacher (Université Paris 8/CRESPPA-CSU), "Comment décloisonner et engager les études de sécurité, de l’étude des discours à la mise en œuvre des politiques publiques ?"
    • Confronter la recherche à ses conditions de production Guillaume Neveu (Université de Rouen / DYSOLA), "Le chercheur SHS face à la demande publique de recherche sur la sécurité : retour d’expérience sur le projet SIMulation d’Aéronef VIrtuel pour des missions de sécurité (SIMAVI)", Rita Carlos (UVSQ/ CESDIP), "Contrainte recherchée et recherche contrainte. Conditions d’enquête ethnographique dans un lieu de privation de liberté", Lydie Thollot (Université Lyon 3), "Vers l’ethnographie politique de l’insécurité sexuelle des survivantes albanaises de Gender-Based Violences (GBV) au Kosovo"


    6 septembre 2017

^