Imprimer

Séminaire Dans la boîte noire de la "sécurité" : Enjeux définitionnels, usages légitimes et ordinaires

Séminaire co-organisé par l’Université Paris 8 (ED Sciences Sociales & ED Pratiques et Théories du Sens), le CRESPPA, l’Université Paris Saclay (ED SHS) et le CESDIP.
Coordination scientifique : Rita Carlos (Université Versailles St Quentin / CESDIP), Marion Guenot (Université Paris 8 / CRESPPA-LabTop), Kevin Vacher (Université Paris 8 / CRESPPA-CSU).
Contact : je.polsecu@gmail.com

Extrait de l’argumentaire : Les Journées d’études « Dans la boite noire des politiques de sécurité » organisées à l’université Paris 8 en juin 2016 ont mis à jour un certain nombre de points aveugles et de tensions dans la littérature scientifique et les études portant sur la « sécurité ». [...] Afin de poursuivre ce travail amorcé lors de ces JE, nous proposons ainsi un cadre d’échange bienveillant aux jeunes chercheurs et chercheuses qui interrogent à partir de points de vue hétéroclites l’objet « sécurité ». [...] Ce cadre d’échange prendra la forme d’un séminaire de travail ambitionnant de redéfinir cet objet dans ses contextes historiquement situés, contemporains, par ses usages indigènes, à partir des acteurs légitimes ou non à participer aux luttes de définition. Nous ambitionnons ainsi que l’étude de la transversalité du problème public sécuritaire dans les divers champs et espaces, professionnels, politiques, citoyens... qui le mobilisent nous permettra d’en saisir une redéfinition complexifiée. Ce travail réflexif, ancré dans l’empirie de nos travaux, nous permettrait donc de saisir les luttes de (re)définition, à travers les usages légitimes et ordinaires d’un objet souffrant tant de sa survisibilisation, de son instrumentalisation comme objet de communication politique que d’une dépolitisation voire d’une invisibilisation des rapports sociaux.
Lire l’intégralité de l’AAC ici : https://www.academia.edu/32764415/AAC_-_Dans_la_boite_noire_de_la_sécurité
Un travail collectif : Inter-disciplinaire et itinérant, ce séminaire ambitionne de participer à réunir la nouvelle génération de chercheur e s en études de sécurité. Il est ouvert à tou te s, à condition d’accepter un principe de suivi régulier des séances, de mise en commun des travaux effectués et de bienveillance réciproque dans les échanges. Chaque séance accueillera deux ou trois jeunes chercheur e s en sociologie, sciences politiques, urbanisme, droit, philosophie... qui seront discuté e s par un e chercheur e titulaire et un e chercheur e non-titulaire participant e au séminaire. Quatre séances d’une demi-journée seront organisées cette année afin de favoriser une problématisation collective et suivie.
Afin de partager les lectures au fil des séances, le séminaire dispose d’un groupe Zotero, accessible publiquement à la lecture et auquel chaque participant-e au séminaire peut librement contribuer : https://www.zotero.org/groups/sminaire_boite_noire_de_la_scurit/items
En vue de favoriser les échanges entre les participant e s, un groupe de discussion existe également. Pour s’y inscrire ou pour tout autre information, contactez-nous à je.polsecu@gmail.com
Les salles et les noms des discutant e s seront communiqués au fil des séances. L’ensemble des séances auront lieu de 14h à 19h et nous vous inviterons ensuite à poursuivre les échanges autour d’un verre.

Programme 2017-2018 Séminaire Dans la boîte noire de la sécurité

Programme

    • 20 septembre 2017 - 1er février 2018 : 14 h00 - 19 h00 - CESDIP

    Séance introductive. Pour un dialogue en études de sécurité : méthodes, terrains, ontologie et engagement : Marion Guenot (Université Paris 8/CRESPPA-Labtop), Rita Carlos (UVSQ/CESDIP), Kevin Vacher (Université Paris 8/CRESPPA-CSU).
    Comment décloisonner et engager les études de sécurité, de l’étude des discours à la mise en œuvre des politiques publiques ? Confronter la recherche à ses conditions de production : Guillaume Neveu (Université de Rouen / DYSOLA) "Le chercheur SHS face à la demande publique de recherche sur la sécurité : retour d’expérience sur le projet SIMulation d’Aéronef VIrtuel pour des missions de sécurité (SIMAVI)", Rita Carlos (UVSQ/ CESDIP) "Contrainte recherchée et recherche contrainte. Conditions d’enquête ethnographique dans un lieu de privation de liberté" et Lydie Thollot (Université Lyon 3) "Vers l’ethnographie politique de l’insécurité sexuelle des survivantes albanaises de Gender-Based Violences (GBV) au Kosovo

    • 8 novembre 2017 : 14 h00 - 19 h00 - CESDIP

    Aux frontières du champ policier : Hébert-Marc Gustave (CEJEP, Université de La Rochelle) "Cybersécurité : par qui et pour qui ?", Florent Castagnino (Université Paris Est / LATTS) "Le policier et l’ingénieur : Analyse croisée des politiques de sécurité et de sûreté dans le milieu ferroviaire".
    Sécurité publique : expériences juridiques et expériences sociales : Joaquín Vélez (Université Nationale de La Plata / Université Nationale de San Martin / CONICET) "Voisincratie : (auto)gestion de la sécurité et contrôle de l’espace urbain dans les quartiers de La Plata, Argentine" et Florence Deltour (Université Paris 8) "Sécurité intérieure en France : Vers une délégation d’activités de police ? »

    • 31 janvier 2018 : 14 h00 - 19 h00 - salle 311,Site Pouchet du CNRS

    Des mobilisations ordinaires pour la sécurité : Ya-Han Chuang (GEMASS) et Aurore Merle (Université Cergy Pontoise-Agora) "Sécurité pour tous ? : les mobilisations de la diaspora chinoise en région parisienne à l’épreuve des catégories ethniques ordinaires", Kevin Vacher (Université Paris 8 - CRESPPA-CSU) "A qui profite (la lutte contre) le crime ? Compétitions et coalitions dans les mobilisations localisées pour la sécurité", Lorraine Bozouls (Sciences Po – OSC, Università Milano Bicocca – URBEUR) "L’enjeu de la sécurité dans des quartiers résidentiels supérieurs : un moyen de contrôle de l’espace local".
    La sécurité comme enjeu politique international : Damien Simonneau (CReSPo - Université Saint-Louis Bruxelles, Centre Emile Durkheim - Sciences Po Bordeaux) “Build the border fence contre Secure trade and travel. Deux conceptions de la sécurité frontalière en Arizona", Sarah Guillet (Université Lumière Lyon 2) "La sécurité : objet d’étude ou enjeu du politique ? Retour sur la légitimation de la violence dans l’histoire des conflits irréguliers"

    • 18 avril 2018 : 14 h00 - 19 h00 - salle 255, Site Pouchet du CNRS

    La chaine de commande : Gizemnur Özdinç (Laboratoire Pacte / Politique & Organisations- Sciences Po Grenoble, Université Grenoble Alpes) "Des officiers au préfet : le contrôle organisationnel des forces de sécurité intérieure locales en toutes ses étapes", Camille François (Université Paris 8 - CRESPPA-CSU) "Prédire et désamorcer le trouble à l’ordre public : la division du travail d’expulsion des locataires entre employées de préfecture et forces de police".
    PoliceS : Marion Guenot (Université Paris 8- CRESPPA-Labtop) "Coopérations interministérielles et levée des secrets professionnels : obstacles et jeux d’alliance",
    Agathe Piquet (CERSA - Paris 2) "Une coopération policière européenne à multi-niveaux : rivalités et enjeux de confiance", et Jean-Michel Schlosser (Université de Reims Champagne-Ardenne - CEREP) "Une politique publique pour des polices : la Sécurité Publique et la Police Judiciaire face aux injonctions politiques".


    1er février 2018

^